samedi, février 4, 2023

ORLÉANS, Orchestre Symphonique : le Rêve américain : Gershwin, Adams, Sondheim… Les 4 et 5 fév 2023

A lire aussi

Pour le 50ème anniversaire du jumelage Orléans-Wichita, l’OSO Orchestre Symphonique d’Orléans accueille en soliste le timbalier solo de l’Orchestre Symphonique de Wichita. Cette nouvelle collaboration internationale permet de proposer au public orléanais un programme américain riche et attrayant.

 

 

Rêve américain à Orléans

 

 

Place d’abord à la partition maîtresse du concert, « Un Américain à Paris » de Gershwin. La partition au swing irrésistible évoque la capitale française à travers les yeux d’un touriste américain vers 1920 : tous les timbres de l’orchestre sont sollicités pour exprimer l’activité voire l’urgence chorégraphique des rues de la Capitale (vrais klaxons d’automobiles requis) : Champs-Élysées (avec querelle entre taxis), terrase du Quartier Latin, blues rythmé et nostalgique (solo de la trompette bouchée) au jardin du Luxembourg, enfin, discussion récapitulative avec un autre visiteur américain à Paris (prétexte à la réitération de tous les motifs joués précédemment).
L’orchestration à la fois brillante et flamboyante utilise aussi célesta, glokenspiel, 3 saxophones (ténor, alto, baryton) … Créée au Carnegie Hall de New York en déc 1928, l’œuvre suit la forme d’un poème symphonique ; elle inspire en 1951, le réalisateur Vincente Minelli qui en déduit un film triomphal avec l’acteur et danseur Gene Kelly. En 2014, le Châtelet à Paris affiche une comédie musicale conçue à partir du film de Minelli.
Compléments bénéfiques à cette immersion américaine, les œuvres suivantes offrent un éventail élargi d’écritures et de formes : du concerto classique à l’œuvre contemporaine, sans omettre la comédie musicale, signés Daugherty, Adams, Sondheim…

BIO… Gerald Scholl est timbalier solo de l’Orchestre Symphonique de Wichita, timbalier principal et batteur de l’Orchestre de Tulsa et Percussionniste principal de l’Orchestre du Festival de Musique du Colorado. Enseignant au département de percussions de l’Université d’Etat de Wichita, il est aussi membre de la faculté de jazz. Il joue en récital, en musique de chambre à travers le monde et joue aux côtés de nombreux artistes jazz.

 

 

 

________________________________________

SAMEDI 4 FÉVRIER 2023 / 20h30
DIMANCHE 5 FÉVRIER 2023 / 16h
Théâtre d’Orléans, Salle Touchard
Pour le jubilé / 50 ans du jumelage Orléans-Wichita
Direction : Marius Stieghorst / Timbales : Gerald Scholl

Réservez vos places directement sur le site de l’Orchestre Symphonique d’Orléans :
https://www.orchestre-orleans.com/concert/le-reve-americain/
https://billetterie-orchestreorleans.mapado.com/event/104404-concert-un-reve-americain

GERSHWIN :  « Un américain à Paris »
ADAMS : The Chairman Dances
ELLINGTON & STRAYHORN : The essential music of Ellington
SONDHEIM : Send in the clowns from “A little night music”
DAUGHERTY : Raise the roof,  concerto pour timbales et orchestre

 

Billetterie concert par concert
Cat.1 30€ ; Cat.2 : 27/24/19/13€ ; Cat.3 19/13€
 – Voir le détail des tarifs : https://www.orchestre-orleans.com/tarifs/

Billetterie en ligne : 
https://billetterie-orchestreorleans.mapado.com/
Au Théâtre d’Orléans
Boulevard Pierre Ségelle
du mardi au samedi de 13h à 19h
 : 02 38 62 75 30

 

 

 

 

________________________________________________
Prochains concerts de l’Orchestre Symphonique d’Orléans :

MARS / AVRIL 2023 : MOIS MOZARTIENS !

VENDREDI 31 MARS 2023 / 20h30
SAMEDI 1ER AVRIL / 20h30
DIMANCHE 2 AVRIL / 16h
Théâtre d’Orléans, Salle Barrault
Direction et piano : Marius Stieghorst

Programme 100% Wolfgang Amadeus Mozart
Symphonie n°40
Concerto pour piano n°21
Symphonie n°41 « Jupiter »

 

Chef et orchestre célèbrent le génie de Mozart : (ré)émerveillez de trois de ses plus grands  chefs-d’oeuvre  symphoniques  :  ses  deux  dernières  symphonies,  la  n°40  (empreinte  d’émotion)  et  la  triomphale  «  Jupiter  »,  lumineuse et conquérante, imprégnée des idéaux des Lumières ; entre lesquelles s’intercale le Concerto pour piano n°21, dont la sérénité et le  lyrisme  sont  dévoilés  par  l’interprétation  de…  Marius  Stieghorst  lui-même,  qui  jouera  pour  la  première  fois  en  tant  que  pianiste  avec  l’Orchestre. Pour garantir les meilleures conditions d’écoute pour ce programme prometteur, l’Orchestre investit une salle aux dimensions plus  adaptées  :  la  salle  Barrault.  L’événement méritait bien trois représentations au lieu de deux !
Marius Stieghorst… Comme  beaucoup  de  chef  d’orchestre,  Marius  est  également  un  instrumentiste  accompli.  Comme  Mozart,  il  commence  le  piano en famille à l’âge de 3 ans, fait ses études à Karlsruhe où il obtient la Bourse de la Fondation d’Études du « Studienstiftung des  Deutschen  Volkes  ».  Il  est  très  rare  d’entendre  Marius  en  soliste  et  c’est  un  immense  cadeau  qu’il  fait  là  à  l’orchestre  symphonique d’Orléans et à son public. PLUS D’INFOS, RÉSERVEZ VOS PLACES directement sur le site de l’Orchestre Symphonique d’Orléans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Précédent programme concert élu CLIC de CLASSIQUENEWS :
______________________________________________________

En janvier l’actualité de l’ON LILLE, Orchestre National de Lille est florissante… Ce programme Wagner compose un tryptique impressionnant qui place la phalange lilloise parmi les plus actives dans l’Hexagone en ce début 2023… Hartmut Haenchen sélectionne plusieurs pages symphoniques à partir des opéras de Wagner. Dans Les Adieux de Wotan et L’Incantation du feu (extrait de La Walkyrie), Wagner met en musique le bouleversant adieu d’un père à sa fille (Brünnhilde). Grand wagnérien, le baryton-basse Derek Welton incarne le renoncement d’un père qui abandonne sa fille à son propre destin. En couplage, la rare Symphonie n°3 de Bruckner est appelée « Wagner » en raison de ses nombreuses citations wagnériennes car Bruckner vénérait Wagner comme son idole et son maître. Hartmut Haenchen en joue la version III, qui cite entre autres les célèbres Chevauchée de la Walkyrie, Adieux de Wotan et L’Incantation du feu – extraits de La Walkyrie. Filiation, admiration.

 

PASSION WAGNER
L’interprétation du chef wagnérien Hartmut Haenchen

 

 

 

Jeudi 19 janvier 2023— 20h
Lille – Auditorium du Nouveau Siècle
± 2h avec entracte

Vendredi 20 janvier 2023 – 20h
Calais, Grand Théâtre

 

 

 

 

WAGNER
La chevauchée des Walkyries / Les Adieux de Wotan & L’Incantation du feu, extraits de La Walkyrie

BRUCKNER : Symphonie n°3, « Wagner »

Hartmut Haenchen, Direction
Derek Welton, Baryton-basse
Orchestre National de Lille

 

 

 

 

 

Réservez vos places directement sur le site de l’ON LILLE
ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE :

https://www.onlille.com/saison_22-23/concert/passion-wagner/

Concert capté et diffusé le lundi 6 mars à 20h sur l’AUDITO 2.0, la chaîne youtube de l’ON LILLE Orchestre National de Lille

 

 

__________________________________________________________

 

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

Prix de Lausanne 2023. Palmarès des Lauréats 2023 : 2 Premiers Prix ex-aequo

Prix de Lausanne 2023. Palmarès des Lauréats 2023 : 2 Premiers Prix ex-aequo : Millán de Benito (Espagne, 15...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img