mardi 25 juin 2024

PARIS, salle Cortot. CONCERT KLARTHE, soirée exceptionnelle le 24 janvier 2023

A lire aussi

« Alleluiah Graffitis », « Vous souvenez-vous ? », « Variations secrètes », … ces 3 nouveaux programmes publiés début 2023 par l’éditeur Klarthe records occupent l’affiche de cette soirée exceptionnelle, Salle Cortot à Paris, ce 24 janvier 2023. La diversité des cycles n’empêche pas la singularité ni l’engagement des approches. Chaque interprète défend ici son propre univers artistique, affirmant un imaginaire musical souvent poétique. Plutôt caractérisé. Ainsi le violoncelle funambule, inspiré de Jean-Philippe Audin imagine ses « Alleluiah Graffitis » à partir du Prélude inaugural des Suites de J.S. Bach… soit 32 variations personnelles déduites du Prélude, première source inspirante.

 

Le ténor Jean-François Novelli revisite les airs et chansons anciennes dans un retour au passé régénérateur ; son album « Vous souvenez-vous? » éclaire la richesse des répertoires anciens, comme dès le XIXè siècle, Saint-Saëns, Ravel, Hahn, réellement passionnés, (ainsi que les moins connus ici révélés : Laparra, Sauzay ou Pitte …) se sont inspirés eux aussi des motifs et timbres conçus par leurs prédécesseurs… Ciselant les intentions du texte, le chanteur s’accorde en complicité avec le piano historique (Erard) de Maud Gratton : les deux musiciens réalisent un hommage vivifiant au passé.

Enfin, belle révélation ce soir d’une formation rare encore, le trio avec voix. Autour de la mezzo-soprano Victoria Shereshevskaya, en  » Variations secrètes « , dialoguent les timbres associés d’Alexandra Soumm, violon ; Rémi Geniet, piano, ainsi que Yan Levionnois, violoncelle, invité spécial. La magie naît des chants mêlés ; dont la diversité nourrit là encore une cohérence profonde qui se dévoile en cours de programme. L’éclectisme des œuvres choisies révèle en réalité un universalisme fraternel et fédérateur, qui rassemble poètes russes, indiens, français, musique populaire et savante.

 

 

____________________________________________________________

Concert exceptionnel KLARTHE  
Mardi 24 Janvier 2023 à 20h30
PARIS, Salle Cortot
78 rue Cardinet 75017 Paris

BILLETTERIE / RÉSERVATIONS :
Tarifs : Tarif normal: 25€ / Tarif réduit : 15€
Réservation en ligne ici : https://www.billetweb.fr/concert-klarthe-records
Réservation par téléphone : 07 81 99 54 92
Billetterie sur place 30 minutes avant le début du concert. Règlements espèces et CB.

 

 

 

 

 

Présentation des 3 disques édités par Klarthe records

__________________________________________

Plus d’infos sur KLARTHE
https://www.klarthe.com/index.php/fr/

 

 

Alleluiah Graffitis / Jean-Philippe Audin, violoncelle
Le Prélude inaugural des Suites de J.S. Bach pour violoncelle seul a entamé, à partir de la deuxième moitié du XXe siècle, une carrière brillante en solo dans le cinéma et la publicité. Gravé dans le marbre de l’inconscient collectif, il est toujours accueilli avec reconnaissance par le public de tout âge et obédience. Variant le motif et les modes de jeu, les nourrissant de rythmes et harmonies capturés au gré des voyages et des rencontres, Jean-Philippe Audin présente 32 variations sur le motif du prélude de la première suite de J.S. Bach, écrites pour le violoncelle, cette formidable machine à voyager dans le temps et l’espace et son infinie variété de parfums acoustiques.

 

 

 

Vous souvenez-vous? / Jean-François Novelli, ténor
Maude Gratton, piano – Nous vivons depuis quelques décennies une riche période de diffusion des musiques anciennes, redécouverte et re proposés à nos oreilles contemporaines par des musiciens passionnés  dont je fais modestement partie. Mais avant nous dès la fin du XIXe  siècle de grands compositeurs reconnus par le temps comme Ravel, Hahn, Saint-Saëns … et d’autres presque oubliés comme Laparra, Sauzay ou Pitte …se sont exaltés pour cette musique. Ce disque est un hommage à tous ses musiciens, mais également un regard d’aujourd’hui puisque je souhaitais poursuivre l’hommage:  Juliette, Léonor de Récondo, Edouard Ferlet, et Xavier Béraud ont écrit 3 chansons inédites sur le sujet. Avec Maude Gratton qui joue pour l’occasion un piano Erard historique, Nous vous invitons à une flânerie musicale et poétique à travers le temps en hommage au passé. Bon voyage.

 

 

 

Variations secrètes
Victoria Shereshevskaya, mezzo-soprano
Alexandra Soumm, violon
Rémi Geniet, piano
Yan Levionnois, violoncelle

Premier disque en trio pour Victoria Shereshevskaya (mezzo-soprano), Alexandra Soumm (violoniste) et Rémi Geniet (pianiste), cet album d’une variété de couleurs et d’expression singulière contient des œuvres éloignées par leurs atmosphères, mais toutes marquées par un universalisme de pensée, qui fait se côtoyer poètes russes, indiens, français, musique populaire et savante. Le répertoire en trio avec voix est peu servi par le disque. Pourtant, à l’instar du répertoire en trio violon, violoncelle et piano, il est riche d’œuvres passionnantes. La sélection «franco-russe» ici présentée en donne un aperçu significatif et plein de surprises.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Précédente production élus CLIC de CLASSIQUENEWS :

_____________________________________

A défaut de présenter leur nouveau ballet La Reine des neiges, les danseurs du Ballet de l’Opéra National d’Ukraine présentent à Paris, Giselle (version de Marius Petipa). Les conditions de travail et de répétition, de plus en plus difficiles à Kiev, ne rendent pas possible la réalisation du nouveau ballet. En choisissant Giselle, la troupe Ukrainienne maintient sa présence sur les planches du TCE et permet aux artistes de se produire pour la première fois depuis le début de la guerre, à l’étranger. D’autant que Giselle, l’un des grands ballets classiques de leur répertoire, offre aux étoiles et au corps de ballet Ukrainien de démontrer leur maîtrise de la danse classique.

Chef-d’œuvre du répertoire romantique, Giselle est le sommet du ballet blanc, sur pointes, c’est à dire fantastique et surnaturel ; à l’origine chorégraphiée en 1841 par Jean Coralli et Jules Perrot, sur la musique d’Adolphe Adam et le livret de Théophile Gautier, son action met en scène la légende germanique narrée par Heinrich Heine (De l’Allemagne). Marius Petipa le remet en scène seize ans plus tard (1857), réécrivant en particulier l’acte blanc, immersion féerique dans le monde immatériel des Willis, les fiancées trahies, mortes à cause de séducteurs peu scrupuleux, sans foi ni loi.
Les tableaux s’enchaînent, souvent saisissants : pastorale bucolique amoureuse du début, onirisme du monde spectral, enfin rédemption par l’amour. Marius Petipa soigne spécifiquement le corps de ballet des Willis, véritable corps collectif composé de tutus vaporeux, gaze blanche et tulle, sublimant la révélation des ballerines comme en apesanteur…

 

 

 

 

_____________________________________

PARIS, TCE – Théâtre des Champs Elysées
Giselle / Ballet de l’Opéra National d’Ukraine
Les 21, 22, 23, 24 (15h), 26 puis 27, 28 (15h et 19h30), 30, 31 (15h) décembre 2022 – puis 2, 3, 4 (15h et 19h30) enfin 5 janvier 2023

Réservez vos places directement sur le site du TCE Théâtre des Champs Elysées, PARIS : https://www.theatrechampselysees.fr/saison-2022-2023/danse-1/giselle-opera-national-ukraine

 

 

 

 

GISELLE
Ballet en 2 actes
Marius Petipa, d’après Jules Perrot et Jean Coralli | chorégraphie : 
Adolphe Adam | musique
Tetiana Bruni | décors et costumes originaux
Malva Verbytska de la maison Malva Florea | costumes nouveau design
Kostyantin Sergieiev | maître de ballet
 
Ballet de l’Opéra national d’Ukraine
Orchestre Prométhée
Dmytro Morozov | direction

 

 

 

Teaser vidéo

 

 

 

 

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

METZ, Arsenal. 5èmes Masterclasses Internationales de direction d’orchestre Gabriel Pierné, avec David Reiland : 8 > 12 juillet 2024.

Cycle événement à la Cité Musicale de Metz. Du 8 au 12 juillet 2024, le directeur musical de l’Orchestre...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img