lundi, février 6, 2023

ROUGEMONT (Suisse). Les Amants magnifiques, Iakovos Pappas, lun 2 janv 2023

A lire aussi

ROUGEMONT (Suisse) : Les Amants Magnifiques, 2 janv 2023. Iakovos Pappas jamais en manque d’une audace pertinente interprète une partition méconnue, occasion d’honorer le génie de Molière, pour les 400 ans de sa naissance : Les Amants Magnifiques. L’œuvre entre musique et théâtre fut créée en 1670 à Saint-Germain. L’époque est à l’expérimentation : Louis XIV ne dispose pas encore d’un opéra digne de son prestige.

Pour obtenir la main d’une jeune princesse, deux princes rivaux la régalent à l’envi de tous les divertissements que le théâtre rend possibles.

Commandé par le roi à Molière et Lully pour le carnaval 1670, l’ouvrage est la quintessence du divertissement de cour : tous les plaisirs s’y mêlent. Créée exactement entre Monsieur de Pourceaugnac (octobre 1669) et Le Bourgeois gentilhomme (octobre 1670), Les Amants Magnifiques est une comédie-ballet propre à une veine peu connue de Molière, celle de la poésie galante, qui mêle étude fine et sensible de l’amour et peinture ironique voire satirique de la vie de cour.

Concert organisé grâce au mécénat de Mme Aline Foriel-Destezet, grande mécène de la musique.

 

___________________________

New-Year Gstaad Music Festival

Lundi 2 Janvier 2023, 19h
Église de Rougemont
Rte de Flendruz 1,
1659 Rougemont

 

 

 

JEAN-BAPTISTE LULLY (1632-1687)
/ JEAN-BAPTISTE POQUELIN, MOLIÈRE (1622-1673)

Molière – Lully
LES AMANTS MAGNIFIQUES
Concert présenté par Nelson Montfort

Réservez vos places directement sur le site du
GSTAAD NEW YEAR FESTIVAL 2023 (17ème édition)
https://gstaadnewyearmusicfestival.ch/
Du 26 déc 2022 au 9 janv 2023

Lien direct sur la page des Amants Magnifiques :
https://gstaadnewyearmusicfestival.ch/2022/07_les_amants_magnifiques.html

 

Comédie mêlée de musique et d’entrées de ballet,
représentée pour le roi à Saint-Germain-en-Laye
au mois de février 1670.

 

Distribution

Acteurs
Aristione : Michèle Larivière
Ériphile : Elizabeth Fernandez
Iphicrate : Nicolas Zielinski
Sostrate : Till Fechner
Clitidas : Christophe Crapez
Anaxarque : Cecil Galois

Chanteurs
Elizabeth Fernandez, Cécile Van Wetter: dessus
Nicolas Zielinski, Cecil Galois : hautecontres
Christophe Crapez, Jean-Christophe Born : tailles
Ladu Sergio, Till Fechner : basses

Instrumentistes
Augustin Lusson, dessus de violon
Tatsuya Hatano : haute-contre de violon
Céline Cavagnac : taille de violon
Yuka Saïto, Pierre Charles : basse de viole
Gaëlle Lecoq : flûtes
Nathalie Petibon : flûtes, hautbois
Antoine Pecqueur : basson
Iakovos Pappas : clavecin et direction

Almazis / Iakovos Pappas, clavecin et direction

 

 

 

 

 

Synopsis
L’action de la pièce de Molière se déroule sur 5 actes très brefs, entrecoupés, précédés et suivis de 6 intermèdes.

 

La scène se passe en Thessalie, dans la délicieuse vallée du Tempé. Deux grands rois, Iphicrate et Timoclès, se disputent la main de la princesse Eriphile. Pour la charmer, ils multiplient fêtes et spectacles, sans parvenir pourtant à décider son choix.
La reine Aristione, mère de la princesse, charge le jeune général Sostrate de sonder Eriphile : ce dernier n’accepte la mission qu’avec répugnance.
C’est le bouffon de cour Clitidas qui parvient à percer le double secret : Sostrate aime Eriphile, mais sait que son rang lui interdit de prétendre à sa main ; Eriphile aime Sostrate, ce pourquoi elle repousse ses deux nobles prétendants, sans avouer pour autant une passion que son rang lui interdit.

 

SOSTRATE : le courage récompensé

L’intervention miraculeuse de la déesse Vénus semble presser les choses : elle annonce qu’Eriphile devra choisir celui des princes qui aura sauvé les jours de la reine sa mère. Désespérés, les deux jeunes gens se déclarent leur amour et se disent adieu simultanément.
Or la prétendue apparition n’est qu’un artifice imaginé par l’astrologue Anaxarque et son fils Cléon, pour se faire valoir auprès de la reine, fort superstitieuse, et favoriser Iphicrate qui les a soudoyés. Lors d’une attaque simulée, ce dernier interviendra à point nommé pour protéger la souveraine et remporter ainsi la main d’Eriphile.

Un incident imprévu retourne la situation : la reine est attaquée par un sanglier sauvage alors qu’elle se promenait avec sa suite dans les bois. Courageux, audacieux, Sostrate, seul à ne pas s’enfuir, tue l’animal féroce au péril de sa vie. La reine accorde la main d’Eriphile à Sostrate, et de grandes fêtes concluent cette folle journée.

 

 

 

3 intermèdes de Lully

 

Premier intermède, prologue
Divertissement marin offert par le prince Iphicrate.
Sortant des flots, fleuves, tritons et amours célèbrent par leurs chants Eriphile et Aristione. Aux pécheurs de corail succède Neptune, venu rendre en personne hommage aux deux princesses.

 

Troisième intermède
Pastorale offerte par le prince Timoclès.
Le théâtre est une forêt, dont la Nymphe de la Vallée de Tempé fait, par son chant, les honneurs aux deux princesses. On leur y joue une petite comédie en musique où figurent tour à tour des bergers et bergères amoureux, satyres jaloux et amants dépites puis réconcilies. Faunes et dryades dansent, cependant que tous les personnages chantent à la gloire de l’amour.

 

 

 

 

Sixième et dernier intermède
Les jeux pythiens.
Célébration d’Apollon, la solennité́ des Jeux pythiens débute par des chants à sa gloire, suivis de danses de force et d’adresse. Un grand bruit d’orchestre annonce le dieu lui-même qui, entouré de sa suite, conclut solennellement la cérémonie

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE, opéra. LILLE, le 30 janvier 2023. DEBUSSY : Pelléas et Mélisande. Behr, Santoni, Duhamel… F-X Roth / D Jeanneteau.

Initialement mise à l’affiche de l’Opéra de Lille en février 2021, cette production de Pelléas et Mélisande avait été...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img