vendredi 1 mars 2024

ENTRETIEN avec MARIUS STIEGHORST, directeur musical de l’OSO Orchestre Symphonique d’Orléans, à propos de la nouvelle saison 2023 – 2024

A lire aussi

L’OSO Orchestre Symphonique d’Orléans déploie une vitalité étonnante que son Centenaire, célébré lors de la saison 2020 – 2021, n’ a en rien entamé, au contraire : la nouvelle saison 2023 – 2024 exprime une énergie et un engagement prometteurs là encore : grandes œuvres du répertoire symphonique, nouvelles formes impliquant d’autres disciplines et d’autres partenaires culturels, travail en profondeur et de façon régulière avec les publics jeunes et les amateurs, … sont autant de chantiers d’une phalange prête à relever les défis de son prochain centenaire.
__________________________________________

 

 

 

Marius Stieghorst, directeur musical de l’OSO (DR)

 

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Depuis l’année du Centenaire (2021) qui aura marqué un cap, quel est le niveau actuel de l’Orchestre ? Comment maintenez-vous son engagement et sa cohésion ?

MARIUS STIEGHORST : Notre riche saison centenaire 21-22 a coïncidé avec le grand retour après la pandémie, et j’ai le sentiment que depuis, l’Orchestre joue avec une soif encore plus grande de musique et avec encore plus d’énergie. Bien sûr, je partage et entretiens cette envie, en faisant pratiquer l’orchestre pour maintenir le niveau artistique que nous atteignons ensemble. La musique est notre vision commune. L’orchestre a aujourd’hui retrouvé tout son élan et son élasticité. Nous, musiciens, sommes contents si le niveau est élevé. Et quand les musiciens d’orchestre sont contents, le public l’est aussi. L’objectif est atteint !

 

 

CLASSIQUENEWS : Quelles sont les grandes lignes artistiques de la saison nouvelle 23 / 24 ?

MARIUS STIEGHORST : Notre nouvelle saison fait la part belle au répertoire symphonique et à quelques-uns de ses grands noms, avec 2 Symphonies – respectivement de Beethoven et de Brahms – en octobre et en décembre, et le poème symphonique La Mer de Debussy en juin 2024. Ce dernier nous offre un sujet parfait pour le développement de nos actions pédagogiques. Nous allons inviter des enfants à participer aux répétitions en immersion dans l’orchestre. Et le Musée des Beaux-Arts, nous a proposé de créer une visite spéciale de ses collections sur le thème de la mer, en plus d’une conférence que j’animerai avec notre administrateur.

Nous poursuivons notre collaboration avec le Conservatoire d’Orléans : comme chaque année, nous invitons le Chœur Symphonique pour le Concert de Noël. Nous proposons également un programme grand public consacré aux musiques de films. L’année dernière, nous nous sommes prêtés au jeu du ciné-concert ; mais cette fois-ci, c’est différent : il n’y aura pas d’écran, le film tournera en quelque sorte dans la tête des auditeurs. Nous jouerons exclusivement des « tubes », dont tout le monde connaît les images par cœur !

 

 

CLASSIQUENEWS : Quel est aujourd’hui le répertoire et les formes de concert, emblématiques de l’Orchestre ?

MARIUS STIEGHORST : Le répertoire classique est très important pour travailler notre cohésion orchestrale et pour entretenir et maintenir le niveau artistique. Cette année, nous jouons du Beethoven, du Brahms, du Mendelssohn. Mais nous restons tout autant attachés à la musique contemporaine, avec des projets de création en cours.

En plus de ces concerts symphoniques, nous développons différentes formes de concerts : nous créons en novembre prochain un concert commenté spécialement dédié aux scolaires, autour de la Danse Macabre de Saint-Saëns, avec le chef-médiateur Thierry Weber.
Nous pensons aussi au public amateur de musique moins classique, et aimons proposer des concerts à l’atmosphère débridée et joyeuse, comme notre concert dédié aux musiques de films.

 

 

CLASSIQUENEWS : Dans quelles directions souhaitez-vous conduire l’Orchestre pour les saisons à venir ?

MARIUS STIEGHORST : Je tiens à cette double direction tournée à la fois vers les grands classiques et vers l’innovation et les créations, et je souhaite aussi créer des programmes de musique populaire et transversale. J’aime l’idée de réunir les forces musicales orléanaises, et reste à l’écoute de la vie culturelle de notre ville pour l’élaboration des saisons : collaboration avec le Concours International de Piano d’Orléans, collaboration avec le Conservatoire d’Orléans, participation à des festivals régionaux et municipaux. Nous nous appliquons par ailleurs à développer la présence de musiciens en tant que solistes en ensembles de musique de chambre dans différents lieux de la ville et dans d’autres communes du département dans le cadre de la saison culturelle du Loiret.

 

 

CLASSIQUENEWS : Parlez-nous de l’expérience et du travail avec Démos…

MARIUS STIEGHORST : Quel est votre travail spécifique auprès des jeunes et en général des publics qui se sentent « étrangers » ou « éloignés » de la musique classique ?
DÉMOS (*) est un magnifique projet, nous sommes très heureux de ce partenariat avec la Philharmonie de Paris ! Nos musiciens travaillent chaque semaine en atelier avec les enfants et le résultat est au rendez-vous, d’après ce que j’ai pu constater par moi-même en écoutant leur concert de fin d’année. C’est le chef Léo Margue qui dirige ce jeune orchestre « DÉMOS Orléans-Val de Loire », et j’ai pleine confiance en lui. Il est très talentueux aussi bien comme chef que comme pédagogue. J’ai aussi le plaisir d’accueillir les enfants DÉMOS et leurs familles aux répétitions générales de l’OSO. Et surtout, il y aura un grand concert commun qui rassemblera sur scène l’Orchestre DÉMOS, l’OSO, et l’Orchestre du Conservatoire d’Orléans pour la fête de la musique.
Avec l’Orchestre Symphonique d’Orléans, nous développons d’autres actions à destination des jeunes, notamment grâce au soutien particulier de notre nouveau mécène, la Fondation EDF : il y a d’abord le concert commenté dont je vous parlais tout à l’heure. Nous accueillons également un grand nombre d’élèves à nos répétitions tout au long de la saison : un musicien de l’orchestre accueille les enfants à la répétition et leur présente les musiciens de l’orchestre, et il va les rencontrer en amont dans leur école pour leur présenter son instrument et son travail de musicien. Cela permet un vrai échange, pour aller au-delà de la simple écoute. C’est très important pour nous de partager la passion de la musique avec les jeunes.

Par ailleurs, nous organisons des petites conférences gratuites ouvertes à tous en amont de certains concerts où nous dévoilons différentes anecdotes sur les œuvres au programme. Nous tissons et entretenons aussi différents partenariats avec l’association Culture du Cœur pour favoriser l’accès de tous à nos concerts.

(*) Dispositif d’Éducation Musicale et Orchestrale à vocation Sociale
L’Orchestre Démos Orléans Val de Loire est porté par la Philharmonie de Paris et par la ville d’Orléans, par l’intermédiaire de son Conservatoire à rayonnement départemental de musique, de danse et de théâtre, en partenariat avec l’OSO pour l’encadrement artistique. Il rassemble 88 enfants de quatre quartiers prioritaires de la ville.
Le projet DÉMOS est établi sur la base d’un partenariat entre différents corps professionnels : le champ culturel et le champ social. Les musiciens de l’orchestre partagent leur passion et leur savoir-faire artistique avec les enfants, qui sont également suivis par des référents sociaux.

 

Propos recueillis en octobre 2023
Photo de l’Orchestre Symphonique d’Orléans © Ornella Salvat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

approfondir

______________________________________

LIRE aussi notre présentation de la nouvelle saison 2023 – 2024 de l’OSO – ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLÉANS (thématiques génériques, temps forts, nouveautés, solistes invités… ) : https://www.classiquenews.com/orchestre-symphonique-dorleans-saison-2023-2024-temps-forts-solistes-invites/

ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLÉANS, saison 2023 – 2024 (temps forts, solistes invités,…)

 

 

 

PROCHAIN CONCERT DE L’OSO : les 21 et 22 octobre 2023Beethoven (Symphonie n°8), Concert pour piano n°3 : https://www.classiquenews.com/orleans-orchestre-symphonique-beethoven-symphonie-n8-concerto-pour-piano-n3-les-21-et-22-oct-2023/

 

ORLÉANS, Orchestre Symphonique. BEETHOVEN : Symphonie n°8, Concerto pour piano n°3 (les 21 et 22 oct 2023) 

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

31èmes VICTOIRES DE LA MUSIQUE CLASSIQUE 2024 : le palmarès final

En direct sur France 3 et France Musique,  la 31è cérémonie des VICTOIRES DE LA MUSIQUE CLASSIQUE 2024 s’est...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img