ROMANTICA, le magazine de Musique romantique française

ROMANTICA… L’ACTU ROMANTIQUE FRANCAISE dans le monde et en France. Distinguer l’essentiel : Tout au long de l’année CLASSIQUENEWS analyse les artistes, les projets, les événements qui font l’actualité. Nous vous faisons partager nos coups de cœur, – les programmes, événements, festivals, concerts, interprètes, projets, … qui par leur pertinence et leur originalité marquent l’agenda de la planète classique et sont susceptibles de recevoir notre label ” le CLIC de CLASSIQUENEWS “.

 

 

ROMANTICA

Le magazine de musique romantique française de classiquenews

 
 
 

ROMANTICA magazine du romantisme française musique romantique par classiquenews

 

 

L’actualité de la musique romantique française en France et dans le monde : recréations, premières mondiales, relectures, festivals événements, disques et concerts…

Concerts, festivals, opéras, personnalités, expériences innovantes, lectures dépoussiérantes évolution et tendance du marché, pratiques des publics, etc … Retrouvez dans ” ROMANTICA “, notre magazine en ligne, comptes rendus, analyses, dossiers, enquête, reportages écrits ou vidéos, sans omettre notre radio romantique idéale à venir (constituée des meilleurs interprétations d’hier et d’aujourd’hui), … soit tout ce que vous devez suivre et connaître pour ne rien manquer d’important s’agissant du romantisme en musique en général.
Chaque jour, de nouveaux articles, des dépêches, des annonces, surtout des contenus et plusieurs sujet vidéos exclusifs vous sont proposés pour identifier les acteurs du classique aujourd’hui.

 
 
 
 
 

A LA UNE de mai 2018

————————————————————————————————————————————————–

 

LE CENTENAIRE CHARLES GOUNOD 2018 :
ACADÉMIQUE OU GÉNIE DE LA MÉLODIE ?

 

gounod-charles-portrait-par-classiquenews-gounod-2018-vignette-2018-dossier-gounod-2018-par-classiquenewsCharles Gounod (1818 – 1893) incarne volontiers le style fleuri, décoratif de l’académisme musical, préfigurant Massenet à la fin du siècle. Pourtant l’auteur de Faust et surtout de son chef d’oeuvre Roméo et Juliette, sut cultiver comme peu à son époque, la pureté de mélodies suaves, préservées, plus sincères qu’artificielles. Ce grand amoureux (quatre grands duos amoureux dans son Roméo) affirme une sensibilité ardente qui s’est intéressé à la représentation / expression de l’amour à l’opéra. Le compositeur tâcheron, laborieux qui laisse l’image d’un auteur discipliné et “hyperclassique” incarne cependant une singularité “bienheureuse” et féconde, entre Ambroise Thomas et Massenet, une sorte de Verdi à la française, dont le mérite fut d’infléchir le style lyrique officiel à la courbe intérieure du sentiment… GRAND DOSSIER Charles Gounod pour le centenaire de sa naissance. En LIRE +

 

 
 
 
 
 

La production lyrique à ne pas manquer
PARIS, Opéra-Comique :

LA NONNE SANGLANTE (1854) de Charles Gounod

du 2 au 14 juin 2018

Opéra fantastique et gothique où le fantôme d’une nonne doit être vengé pour trouvergounod la nonne sanglante opera presentation par classiquenews enfin la paix, grâce à l’action du ténor (Rodolphe), La Nonne Sanglante suscite une nouvelle production désormais très attendue à Paris ; nouveau jalon de l’année GOUNOD en France, rare en vrais événements. Après l’excellente résurrection de Philémon et Baucis recréé par l’Opéra de Tours (février 2018), voici La Nonne, un évocation gothique et surnaturelle bien dans l’esprit des années 1850 à Paris… Avant le compte rendu développé, voici la présentation de cet ouvrage méconnu… EN LIRE +

 

 
 
 
 
 

SYMPHONISME ROMANTIQUE

————————————————————————————————————————————————–

 

procopio-bruno-maestro-onpl-mozart-rameau

 

 

Mehul_par_Wiertz_09132-une-homepage-concerts-actu-symphonie-par-bruno-procopio-romantisme-electrique-582-594CONNAISSEZ-VOUS MEHUL ? L’apport le plus significatif de ces dernières années demeure le nouvel éclairage sur les romantiques français d’envergure, inspirés / influencés par l’exemple européen d’un Beethoven. Souffle, héroïsme, musique nouvelle et langage de l’avenir, si Beethoven reprend la syntaxe de Haydn et la transplante sur un corps sulfureux, énergique, dans une direction révolutionnaire (et fraternelle), Onslow, Méhul interrogent eux aussi la forme orchestrale qu’ils inscrivent dans un élan de modernité. Grâce au chef Bruno Procopio, les styles de chacun, en particulier de Méhul s’est révélé lors de concerts récents. A la redécouverte d’un répertoire méconnu, pourtant passionnant, le défi du jeune chef francobréslien concerne la pratique instrumentale elle-même : comment articuler et interpeétéer les oeuvres du premier XIXè français sur instruments modernes ? Une nouvelle gageure qui s’impose désormais aux orchestres d’aujourd’hui, dont la maîtrise des styles anciens devient nécessaire, comme s’impose aussi pour leur propre enrichissement, l’élargissement des répertoires abordées. REPORTAGE VIDEO : Bruno Procopio recrée la Symphonie n°1 de Méhul / 1808 (RIO de JANEIRO, Brésil, octobre 2016) EN LIRE +

————————————————————————————————————————————————–

  
 
  
 
 

CD : notre sélection de printemps

 

CD : les albums à écouter absolument, coups de coeur de la Rédaction, et donc pour chacun, notre distinction prestigieuse, le CLIC de CLASSIQUENEWS… Voici notre TOP 3 actuel :

————————————————————————————————————————————————–

 
 
 

GOUNOD cd critique par classiquenews Integrale-des-Quatuors-a-cordesCD, critique. GOUNOD : Intégrale des Quatuors (Quatuor Cambini, oct 2017). L’intérêt des Quatuors de Gounod est qu’ils sont d’un compositeur mûr, quinquagénaire, reconnu à l’opéra, mais désireux de se faire connaître aussi comme auteur pour les cordes seules. Il reste passionnant de découvrir cette essor d’un chambrisme néoviennois (mêlant Haydn, Beethoven…) dans les années 1870 – 1890. Premier enregistrement sur instruments d’époque, ce double coffret met l’accent sur les dispositions évidentes, très inspirées, de Charles Gounod dans le genre du Quatuor à cordes. Le compositeur aime les cordes, et ses séjours à Vienne, à Berlin alimentent une passion pour le genre germanique par excellence. Même dans les opéras (Quatuor du jardin dans Faust, gravitas sombre et mélancolique dans Roméo e Juliette…), les cordes sont présentes en fosse selon ses souhaits esthétiques. Contrairement à la notice du présent coffret, on penche plus du côté de Haydn, son amabilité, son alacrité courtoise et badine mais sans artifice. Ses indications structurelles au jeune René Franchomme en 1855… EN LIRE +

 

 

 

cd bestiaire stephanie humeau sabine revault d allonnes cd critique review cd classiquenews 28576551_1195465910583423_5463063621917155421_nCD, critique, compte-rendu : ” BESTIAIRE ” par Sabine Revault d’Allonnes et Stéphanie Humeau (1 cd ARTIE’S records — 2017). Deux artistes françaises Sabine Revault d’Allonnes (soprano) et Stéphanie Humeau (piano) se frottent ici au défi des textes et évocations poétiques inspirés par les animaux. En réalité c’est davantage qu’un bestiaire choisi … : une collection de pièces remarquables et intelligemment associées. Le programme convoque un jardin animalier aux postures, silhouettes, situations et paysages d’une irrésistible séduction. La sincérité et la justesse du geste rendent hommage à la multiplicité des sensibilités – compositeurs et poètes, retenus. EN LIRE +

 
 
  
 
 

LA VIDEO

à visionner d’urgence


————————————————————————————————————————————————-

L’OPERA DE TOURS ressuscite Philémon de Gounod (1860)

VIDEO, Teaser. Philémon & Baucis de GOUNOD à Tours.
 
philemon-et-baucis-gounod-opera-de-tours-gounod-2018-copyright-classiquenews-2018 

GOUNOD charles-gounod-2Superbe recréation à l’Opéra de Tours : pour son centenaire en 2018, voici Philémon & Baucis de Charles Gounod, joyau lyrique, tendre et élégant de 1860. L’Opéra de Tours en dévoile l’esthétisme, la cohérence et la fine caractérisation, en réalisant une nouvelle production de la version intégrale en 3 actes (dont l’acte II, formidable bacchanale à la saveur séditieuse voire contestataire). Benjamin Pionnier, direction. Tout Gounod se concentre dans cet opéra comique mythologique : mais à l’inverse d’Offenbach, Gounod, Prix de Rome, bientôt auteur du sublime Roméo et Juliette, cisèle son écriture en lyrisme, tendresse, dramatisme piquant : la fidélité amoureuse qui unit Baucis et Philémon malgré les tentations, le couple Jupiter / Vulcain, l’acte II choral (la révolte des mortels contre les dieux)… jalonnent un opéra qui est un chef d’oeuvre d’équilibre, de justesse poétique, d’inspiration mélodique, de caractérisation… Cette nouvelle création est bien l’événement lyrique de l’année GOUNOD 2018. 3 dates incontournables : 16, 18 et 20 février 2018.

 
 
 
 
 
 
 

LE LIVRE

à dévorer page après page


————————————————————————————————————————————————-

mehul-livre-actes-sud-le-fer-et-les-fleurs-annonce-critique-par-classiquenews-CLIC-de-classiquenews-dossier-MEHUL-2017LIVRE événement. LE FER ET LES FLEURS : Etienne-Nicolas MÉHUL (co édition Pal. Bru Zane / Actes Sud). Enfin une somme quasi exhaustive des dernières avancées scientifiques, concernant un compositeur marquant de la Révolution à l’Empire : Méhul. C’est le premier Romantique français, précurseur de Berlioz et Spontini, dont le génie post gluckiste, a façonné un dramatisme sanguin, noble, viril surtout (plus michelangelesque que Raphaélien, reconnaîtra Cherubini (auteur d’une notice biographique, la seule qu’il ait jamais écrite), avec lequel Méhul composa le pilier du « bon goût », comme inspecteurs et juges au Conservatoire de Paris, alors que Gossec y était professeur de composition. Le livre n’est pas une biographie (laquelle demeure encore à écrire de façon complète), mais elle regroupe plusieurs textes et articles dont les thématiques organisées et structurées selon un plan valable, constituent par complémentarité et dans un corpus contextualisé, une remarquable avancée documentaire sur Etienne-Nicolas Méhul (1763-1817), dont les oeuvres majeures demeurent ses symphonies (toujours mésestimées mais récemment exhumées par Bruno Procopio … EN LIRE +

 
 
 
 

 
 

 

COMPTES RENDUS

Ils ressuscitent le grand frisson romantique français : retrouvez ici les personnalités et productions qui nous ont le plus convaincus sur les planches et au concert
————————————————————————————————————————————————-

Compte-rendu critique, opéra. TOURS, le 16 février 2018. GOUNOD : Philémon & Baucis, recréation en 3 actes. Pionnier / Ostini. Voilà assurément l’événement lyrique de l’année 2018, celle du Centenaire Debussy. Alors que les institutions parisiennes se montrent timides ou peu inspirées dans leur célébration du génie debussyste, l’Opéra de Tours cible juste en dévoilant, de surcroît dans sa version intégrale (en 3 actes, dont le II comprenant le fameux et si méconnu chœur contestataire…), l’opéra comique, Philémon & Baucis, joyau méconnu créé en 1860. EN LIRE +
 
 

philemon-baucis-charles-gounod-opera-de-tours-recreation-version-integrale-compte-rendu-critique-opera-par-classiquenews

 
 
 
 
 

Compte-rendu critique, opéra. BORDEAUX, le 14 février 2018. Rabaud : Marouf, savetier du Caire. Leroy-Catalayud / J. Deschamps. On ne peut que saluer l’initiative qu’a eu l’Opéra de Bordeaux de redonner sa chance à Mârouf, Savetier du Caire, opéra-comique en cinq actes, composé par Henri Rabaud pendant la vague d’exotisme qui soufflait encore sur l’Europe au début du XXe siècle. La mise en scène signée par Jérôme Deschamps réjouit toujours autant que lors des premières représentations en 2013 à l’Opéra-Comique, où le spectacle sera repris en avril prochain. EN LIRE +

 

marouf-le-savetier-du-caire-opera-critique-par-classiquenews

 
 
 
 
 

 

Compte-rendu, opéra. Lille, Opéra, le 11 février 2018. Offenbach : Le Roi Carotte. Schnitzler / Pelly. Il fallait certainement un grain de folie et beaucoup d’audace pour décider de remonter Le Roi Carotte (1872), une super-production grandiose et délirante imaginée par Offenbach et son librettiste Victorien Sardou – dramaturge célèbre en son temps mais aujourd’hui seulement connu comme l’auteur de La Tosca adaptée sur la scène lyrique… par Puccini. Les deux hommes, en pleine gloire, n’hésitent pas à convoquer sorcière et génie pour accompagner les tribulations amoureuses et politiques du Prince Fridolin, balayé par l’avènement du Roi Carotte, avant de revivre les temps anciens de Pompéi pour y dénicher un anneau magique salvateur, enfin recourir à l’aide inattendue de fourmis et abeilles… LIRE notre compte rendu complet

 

offenbach-le-roi-carotte-lilleopera-critique-opera-par-classiquenews-DR-classiquenews

 
 
 
 
 
 

 

GOUNOD 2018 dossier portrait classiquenews charles-gounodCompte-rendu, opéra. Genève, Opéra, le 3 février 2018. Gounod : Faust. Osborn (Faust), Plasson / Lavaudant. 2018 marque le centenaire (voir ici notre dossier GOUNOD 2018) de l’anniversaire de la naissance de Charles Gounod (1818-1893), l’un des musiciens français les plus célébrés dans le monde avec Bizet. Outre son opéra-comique Philémon et Baucis (1861) présenté à Tours dès le 16 février, on retrouve son chef-d’œuvre Faust (1859) dans une mise en scène très attendue à Genève, à voir jusqu’au 18 février 2018. La grande maison suisse a eu en effet la bonne idée de confier cette production au metteur en scène français Georges Lavaudant (né en 1947), ancien directeur de l’Odéon, bien connu des amateurs de théâtre, qui s’est aussi illustré avec bonheur dans l’opéra – on pense par exemple à sa production intense du rare Une Tragédie florentine de Zemlinsky, donné à l’Opéra de Lyon voilà déjà six ans. EN LIRE +

 
 
 

 

 

Compte-rendu, opéra. Auditorium de BORDEAUX, le 21 janvier 2018. Claude Debussy : Pelléas et Mélisande. Philippe Béziat & Florent Siaud (mise en scène). Orchestre national de Bordeaux, Marc Minkowski (direction musicale). Pour commémorer le 100e anniversaire de la disparation de Claude Debussy (en 1918), plusieurs théâtres ont pris la décision de monter une production de son unique ouvrage lyrique, Pelléas et Mélisande, et c’est l’Opéra de Bordeaux qui ouvre le bal. Originellement prévu en version de concert, c’est finalement sous un format semi-scénique – confié au duo de metteurs en scène Philippe Béziat et Florent Siaud – que l’ouvrage a été représenté, à l’Auditorium de la ville. Placé au centre de la scène, c’est tout autour de ce personnage à part entière qu’est l’orchestre que déambulent les chanteurs-comédiens, tandis qu’un vaste écran en arrière scène et un voile de tulle noire … EN LIRE +

 

Pellas-melisande-debussy-bordeaux-berberac-minkowski-beziat-critique-opera-par-classiquenews

 
 
 
 
 

Compte-rendu, concert. METZ, Arsenal, le 13 octobre 2017. Fauré, Ravel, Franck. Ph. Cassard, piano. Orch Nat de Lorraine. Jacques Mercier, direction. C’est un bain de musique française, romantique et moderne, auquel nous invite le fabuleux programme de cette soirée à l’Arsenal… EN LIRE +
 

CASSARD-philippe-concert-faure-et-ravel-a-METZ-critique-par-classiquenews-Cyrille-Guir-Arsenal-Cite-Musicale-Metz-5856

 
 
à suivre ….

 

 

 

 

 

Comments are closed.