samedi, septembre 23, 2023

STREAMING, opéra. Le 14 avril 2023, 19h. BRECHT : La décision (BIRMINGHAM Opéra Cie, mars 2023)

A lire aussi

 

 

 

 

LA RÉVOLUTION EN CHINE… Des agitateurs soviétiques sont envoyés dans la Chine précommuniste pour y encourager la révolution. En chemin, ils rencontrent un jeune sympathisant qui se propose de leur servir de guide, mais à leur retour à Moscou, ils avouent l’avoir tué. Est-il légitime de tuer ?

Birmingham Opera Company affichait en mars 2023, La Décision, drame lyrique très rare de Bertolt Brecht et du compositeur Hanns Eisler. L’œuvre fusionne les problématiques artistiques, morales et sociales. En témoins concernés et directs, Brecht et Eisler brosse le portrait de l’intolérance et de la censure dans les années 1920 et 1930 ; ils sont tous deux bannis par les nazis. De l’autre côté de l’Atlantique, exilés mais à l’abri de la barbarie, ils font l’objet d’une enquête menée par la commission des activités anti-américaines de la Chambre des représentants.

La « pièce didactique » de Brecht n’a rien perdu de son pouvoir critique ni de son actualité. Les medias britanniques ont salué cette nouvelle production anglaise en soulignant sa réussite « impressionnante et immersive » (The Stage) ; sa valeur comme « une œuvre d’art véritablement diabolique » (The Spectator). Rareté à voir absolument.

 

 

 

_____________________________________________________

VOIR l’opéra de BRECHT et EISLER : La décision (BIRMINGHAM Opéra Cie, mars 2023) sur OperaVision, le 14 avril 2023, 19h CET

https://operavision.eu/fr/performance/la-decision

EN REPLAY jusqu’ 14 oct 2023 (midi)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_______________________________________________________

Précédent STREAMIN opéra, sélectionné par CLASSIQUENEWS 

Live streaming ARTE Concert : Hamlet par Krysztof Warlikowski (Opéra Bastille, merc 30 mars 2023, 19h30) :

Hamlet marque la fin de l’opéra rue Le Peletier, avant l’inauguration du Palais Garnier de Charles Garnier. Ambroise Thomas adapte remarquablement le drame tragique et douloureux de Shakespeare, s’intéressant au portrait du prince tiraillé, tout en respectant le format du grand opéra historique en 5 actes. La création le 9 mars 1868 est un succès car l’auteur ne sacrifie jamais la justesse psychologique sur l’autel du spectaculaire. Hanté par le spectre de son père assassiné par Claudius, trahi par sa mère Gertrude (qui a vite oublié son ex mari), le prince d’Elseneur, Hamlet, pourtant amoureux d’Ophélie – et aimé de celle-ci, reste obsédé par l’esprit de la vengeance (acte I). Vertige formel génial, la représentation théâtrale de l’acte II où les comédiens invités par Hamlet, font la parodie de l’assassinat de son père, suscite l’horreur, qui cristallise le désarroi vengeur du prince vis à vis de son beau-père et de sa mère ; un parallèle évident avec le mythe d’Electre. Au III, Hamlet s’oppose à sa mère et apprend que le père d’Ophélie Polonius a participé au complot contre son père. au IV, la fin tragique emporte et Ophélie qui se suicide, et Hamlet qui après avoir vengé son père en tuant Claudius, se donne la mort. Dans une version plus optimiste, le prince devient le roi du Danemark.

Krysztof Warlikowski souligne combien sa lecture est mental et combien son Hamlet recueille les caractères du Don Carlo de Verdi, créé un an avant Hamlet à l’Opéra de Paris. La version de Bastille ambitionne de proposer un Hamlet version baryton, incarné par l’excellent Ludovic Tézier dont la conception du personnage et la prise de rôle composent un événement lyrique et théâtral… L’action se déroule dans un hôpital psychiatrique

 

 

________________________

Live streaming ARTE Concert : Hamlet par Krysztof Warlikowski (PARIS, Opéra Bastille, merc 30 mars 2023, 19h30) – PLUS D’INFOS sur le site de l’Opéra Bastille : HAMLET par le metteur en scène provocateur Warlikowski à l’Opéra Bastille du 8 mars au 9 avril 2023 :

 

LIRE ici notre critique complète de Hamlet d’Ambroise THOMAS par Warlikowski avec Ludovic Tézier : https://www.classiquenews.com/critique-opera-paris-bastille-le-11-mars-2023-thomas-hamlet-ludovic-tezier-lisette-oropesa-warlikowski-dumoussaud/

NOUVELLE MISE EN SCENE DU POLONAIS WARLIKOWSKI A BASTILLE… Parce que Freud interroge dans son « Interprétation du rêve », la figure obsédante d’Hamlet, prince dépossédé, manipulé par l’esprit vengeur du père (l’équivalent masculin de ce qu’est Elektra – de R Strauss, sur la scène lyrique, autre torche humaine pilotée par l’esprit de la vengeance) Krzysztof Warlikowski transplante l’opéra romantique d’Ambroise Thomas dans un hôpital… le rapport du fils au père, du fils à la mère (ici Gertrud, épave cacochyme en fauteuil roulant) fascine le psychanalyste et inspire Warlikowski – déjà sur l’ouvrage présentant son travail sur la pièce de Shakespeare au Festival d’Avignon 2001 : autant d’êtres broyés par la fatalité …

 

 

 

 

 

Distribution

Krzysztof Warlikowski, mise en scène

Thomas Hengelbrock, direction

Ludovic Tézier, Hamlet
Jean Teitgen, Claudius
Eve-Maud Hubeaux, La Reine Gertrude
Lisette Oropesa / Brenda Rae, Ophélie
Julien Behr, Laërte
Clive Bayley, Le spectre
Frédéric Caton, Horatio
Julien Henric, Marcellus

Entretien vidéo avec Krysztof Warlikowski :
https://www.operadeparis.fr/saison-22-23/opera/hamlet

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE CD événement. Jonathan TETELMAN : The Great PUCCINI : airs d’opéras (Manon Lescaut, La Bohème,Tosca, Il Tabarro, Turandot, La Rondine… PKF – Prague...

Ardente, puissante, mais aussi finement cuivrée sans les maniérismes automatiques de certains de ses confrères (parmi les plus célèbres),...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img