dimanche 14 avril 2024

CINÉMA, annonce : Il BOEMO de Petr Vaclav / le biopic événément sur la vie de JOSEF MYSLIVECEK

A lire aussi

 

 

Le réalisateur praguois Petr Vaclav s’intéresse à la vie de Josef Myslivecek, surnommé le Mozart tchèque, ou « Il Boemo » (car il est né en 1737 alors en Bohême). Josef fut un compositeur prolifique à l ‘opéra. Son œuvre inspire Haydn et Mozart dont il devient l’ami… Il assimile la virtuosité italienne en particulier napolitaine (comme Mozart) ; à Naples, Venise, alors capitale européenne des plaisirs (et de la débauche), Myslivecek reste une figure aussi essentielle pour le XVIIIè que mésestimée. Le biopic de Petr Vaclav restitue le fond social et politique d’une époque sensible au raffinement opératique où le statut du compositeur, même auteur d’opéras, de surcroît très applaudis, reste précaire ; aussi fragile et exposé que les dieux de la scène, castrats et divas.

 

 

Giuseppe MYSLEVECEK, génie oublié de l’opéra du XVIIIè

 

 

Né en 1737 d’un meunier praguois, Myslivecek jusqu’à 25 ans, se plie à la règle familiale, appartenant à la guilde des meuniers de Prague, puis rejoint l’Italie et à 29 ans, décroche la commande d’un opéra pour le San Carlo de Naples… Le film de Petr Vaclav commence quand le jeune compositeur est à Venise, attentif à toute opportunité et sur le point de décrocher sa première commande d’importance pour le San Carlo. Le scénario dépeint l’ascension d’un génie musicien, puis sa chute, à la façon d’un  » Icare baroque « . Le réalisateur souligne cette urgence qui semble brûler l’âme du compositeur, conscient que son temps est compté mais qu’il a aussi toute liberté pour accomplir un destin exceptionnel : de fait, après plus de 250 ans d’un oubli injuste, sa musique nous parle toujours avec une réelle acuité. En témoignent dans le film, les nombreux arias d’opéra intégrés dans la trame et qui jalonnent ainsi un parcours lyrique riche de facettes multiples. Myslivicek est contemporain de Marie-Antoinette : 3 ans après son triomphe napolitain, Marie-Antoinette se marie avec de Dauphin (futur Louis XVI) ; il meurt 8 ans avant la Révolution française. C’est donc un pur génie lyrique des Lumières.

 

 

Le Mozart Tchèque : Josef Myslivecek
entre grandeur et décadence…

Petr Vaclav questionne la place et l’itinéraire d’un compositeur accessible et aimable dont le charme sait vaincre les réticences et titiller la curiosité des élites patriciennes à Venise et à Naples : la séquence avec le jeune Roi de Naples est inoubliable (!). Le réalisateur évoque aussi avec une rare acuité la fragilité des chanteuses sur la scène et leur statut ambivalent : voix adulée et aussi femme méprisable… L’imbrication des scènes d’opéras et de la carrière du compositeur est particulièrement bien réussie. Le film illustre aussi la rencontre à Bologne entre Myslivecek (33 ans) et le jeune Mozart (13 ans) quand ce dernier fait son tour d’Italie guidé par son père Leopold. Si dernier entend recueillir les conseils de Myslivecek qui a réussi en Italie ; Wolfgang s’intéresse davantage à sa musique et l’ouverture de son opéra Mitridate pour Bologne, s’inspire clairement de La Nitteti de Myslivecek. C’est d’ailleurs Mozart qui dans une lettre à son père, laisse un portrait rare de Myslivecek, dépeint comme un être plein de feu et de passion.

 

______________________________________________

Il Boemo, réalisé par Petr Vaclav – Film Tchèque et italien, durée 2h21 – 2022. Interprétation : Vojtech Dyk, Barbara Ronchi, Lana Vlady, Elena Radonicich, Philip Hahn, Alberto Cracco, Philippe Jaroussky, Raffaella Milanesi…
SYNOPSIS : 1764. Le musicien Josef Myslivecek mène une vie précaire à Venise et ne parvient pas à percer malgré son talent. En attendant, il collectionne les conquêtes féminines et rencontre le succès grâce l’appui d’une marquise. Dès lors sa renommée grandit, mais jusqu’où ira-t-il ? La vie, l’œuvre et les frasques d’un compositeur génial qui influença notamment Mozart. Sortie en salle annoncée en FRANCE : 21 juin 2023.

PLUS D’INFORMATIONS :
www.ilboemo.cz/en

 

 

 

 

VIDEO TEASER

 

 

 

 

Le jeune acteur Philip HAHN joue Mozart dans Il Boemo :

 

 

 

MAKING OF Il Boemo avec Philip Hahn :

 

 

 

IL BOEMO – writer and director: PETR VACLAV
starring: VOJTĚCH DYK, BARBARA RONCHI,
ELENA RADONICICH, LANA VLADY
producer: JAN MACOLA, MIMESIS FILM (CZ)
co-producers : KATEŘINA ONDŘEJKOVÁ PRODUCTION GROUP –
CZECH TELEVISION (CZ) , DUGONG FILMS (IT) , SENTIMENTALFILM
(SK) , LIBOR WINKLER (CZ) , MAGICLAB (CZ) , DANIEL BERGMANN (CZ) ,
JAN MENCLÍK (CZ)
camera: DIEGO ROMERO SUAREZ LLANOS

conductor and orchestra: VÁCLAV LUKS, COLLEGIUM 1704

soloists: PHILIPPE JAROUSSKY, EMÖKE BARÁTH,
RAFFAELLA MILANESI, SIMONA ŠATUROVÁ, JUAN SANCHO,
KRYSTIAN ADAM, SOPHIE HARMSEN

 

 

 

 

 

Approfondir

_________________

LIRE aussi notre ENTRETIEN avec la mezzo soprano RAFAELLA MILANESI à propos de sa participation au film Il Boemo de Petr Vaclav : Pour classiquenews, Raffella Milanesi évoque sa participation au tournage d’Il Boemo, film événement ; en particulier, la cantatrice aux milles visages incarne dans une dernière scène marquante du film, le castrat Marchesi dont elle chante en vrai, face caméra, un air particulièrement troublant : celui qu’elle chantait en 2013, donnant vie et souffle au personnage central de Megacle de l’Olimpiade (drame évoqué par Petr Vaclav dans son film – cf. nos photos illustrant cet article). Car le vrai sujet d’Il Boemo, est certes la musique, surtout le chant et la voix. A l’image se dévoile la fragilité et l’intensité du chanteur qui se consume à mesure qu’il chante sur scène ; à la fois acte cathartique, tragique, transcendant, bouleversant. Entretien exclusif :

ENTRETIEN. RAFFAELLA MILANESI dans Il BOEMO de Petr Vaclav… Incarner Marchesi, chanter face à la caméra ; vivre, brûler et mourir sur scène

 

 

 

Raffaella Milanesi incarne le castrat Marchesi, créateur du rôle central de Megacle dans l’Olimpiade de Myslivecek – Scène finale d’il Boemo de Petr Vaclav  (DR)

 

 

 

LIRE AUSSI notre dossier complet et notre critique du film IL BOEMO de Petr VACLAV, sortie France : le 21 juin 2023

__________________________________

Coup de cœur de la rédaction de CLASSIQUENEWS, le film Il Boemo de Petr Vaclav réussit le genre difficile du biopic musical, en particulier dédié à la figure d’un compositeur des Lumières (XVIIIème siècle).

Depuis « Amadeus », peu de fictions ont réussi à relever les défis du genre. Dans quel but restituer une époque révolue, une carrière qui relève du roman, d’autant plus concernant un compositeur oublié, même s’il fut de son vivant adulé comme une gloire européenne, et admiré par un certain Mozart ?… Comment exprimer le mystère de l’opéra, le trouble du chant lyrique, l’incarnation par les divas ? C’est pourtant ce que réussit à l’écran le réalisateur Petr Vaclav. Voici quelques pistes pour mieux mesurer les qualités multiples de ce film remarquable qui lève le voile sur la personnalité attachante du tchèque « Giuseppe Myslivecek » en Italie…  (sortie le 21 juin 2023)….

 

 

 

 

 

 

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE, concert. PARIS, Maison de la Radio, le 12 avril 2024. SIBELIUS : Symphonies 5, 6 et 7. Orchestre philharmonique de Radio France /...

Directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Radio France depuis 2015, le Finlandais Mikko Franck (né en 1979) dirige l’intégrale...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img