Dossier cadeaux de NOËL 2017 : nos meilleurs cd, dvd, livres à offrir et à partager

CD de Noël 2016Dossier cadeaux de NOËL 2017 : nos meilleurs cd, dvd, livres à offrir et à partager. Quels titres édités pendant l’année 2017 ou plus récemment sont-ils absolument à offrir et à partager ? La Rédaction de classiquenews a sélectionné le meilleur pour des instants hautement musicaux… Et là encore, notre label “CLIC” de CLASSIQUENEWS distingue l’exceptionnel parmi la multitude d’éditions… Consultez ce dossier régulièrement d’ici les fêtes de fin d’année 2017 : nous actualisons notre sélection au fur et à mesure des titres reçus et distingués.

 

 

 

 

COFFRETS événements : nos valeurs sûres

 

SOLTI : les années CHICAGO

solti chicago presentation review par classiquenewsCD coffret événement : SOLTI – CHICAGO (coffret DECCA). Sir Georg Solti à Chicago. L’édition Decca SOLTI / CHICAGO – éditée pour les fêtes de fin d’année 2017-, dresse un tour d’horizon incontournable de ce que fut l’activité et l’oeuvre du plus félin des chefs du XXè, Georg Solti à la tête du Chicago Symphony Orchestra, à partir de 1969. Hongrois naturalisé britannique, le chef s’affirme ici en une suractivité à l’échelle planétaire : il confirme les affinités de la phalange avec le grand répertoire (germanique romantique), de Beethoven à Brahms, sans omettre Mahler : car Solti est un cerveau qui aime les étagements démultipliés auxquels il sait réserver une attention détaillée et précise d’une indiscutable beauté sonore. CHICAGO, 1969 : les débuts d’une formidable épopée artistique et… discographique. L’époque de son arrivée est celle d’une « belle endormie », l’équivalent d’un meuble de prestige à peine exploité et qui n’était guère connu aux USA et dans le monde. Au mérite de Solti revient sa notoriété démultipliée, en partie grâce à une politique de tournées (surtout en Europe, en Asie et en Australie), événement dans l’histoire de la phalange américaine : avant Solti, le Chicago Symphony Orchestra (CSO) restait le seul orchestre parmi les Big 5 américains à ne pas avoir traverser l’océan… Une situation de repli et d’auto célébration, devenue stérile qui n’attendait que son pétulant nouveau directeur musical pour rayonner à travers le monde. EN LIRE +

 

 

LA REINE REGINE…

 

CRESPIN-regine-coffret-10-cd-WARNER-classics-presentation-annonce-review-cd-critique-compte-rendu-par-classiquenews-cd-de-noel-2017-Regine-Crespin-Coffret-anniversaire_actu-imageCD coffret événement, annonce. REGINE CRESPIN : a tribute / un hommage (1927-2007) / 1950-1989 – 10 cd WARNER classics. Pour ses 90 ans, et 10 ans après sa mort (le 5 juillet 2007), Warner Classics célèbre le génie lyrique de Régine Crespin, soprano française qui fit carrière simultanément à Maria Callas, comme cette dernière débutant véritablement à la fin des années 1940 et s’affirmant dans les trois décennies qui suivent : 1950, 1960, 1970. Diva à la distinction légendaire, au timbre de diamant, capable d’articuler comme personne avant elle, « La Crespin » incarne l’apogée du style élégant, intelligible, dôté d’un soprano clair et puissant, qui lui a permis de chanter, – rareté mémorable-, les grands rôles wagnériens dont Brünnhilde, Elsa, Kundry, et les Wesendoncl lieder (en témoigne par exemple le CD2 qui concentre ses Wagner de 1961 sous la direction de Georges Prêtre, chef familier de Maria Callas aussi). Douée pour l’allemand, Régine Crespin fut aux côtés de la Schwazkopf, sa rivale germanique, une Maréchale tout aussi exquise et troublante dans Der Rosenkavalier de Richard Strauss (comme le rappelle à juste titre le choix du visuel de couverture du coffret : y paraît sa Maréchale de 1964 au Met de New York). EN LIRE +

 

 

LA VOIX D’OR : PAVAROTTI FOREVER AND EVER…

 

Pavarotti-complete-opera-recordings-coffret-edition-limitee-Decca-DG-2017CD, coffret événement, annonce. NOEL 2017. LUCIANO PAVAROTTI, the complete opera recordings, DECCA – 95 cd + 6 blu ray pure audio). Avant notre grande critique et notre cycle de focus et analyses du coffret événement PAVAROTTI (3 feuilletons thématisés à venir), classiquenews souligne la valeur du legs discographique édité par DECCA, pour les 10 ans de la mort de Luciano Pavarotti. En éditant en version remastérisée avec un riche livret illustré expliquant l’ampleur de l’héritage musical du plus grand ténor du XXè, Decca a bien raison de proposer pour les fêtes ce coffret événement, comme il s’en était agi des sublimes coffrets Deutsche Grammophon synthétisant en 3 coffrets événements eux aussi, le legs KARAJAN. Ici, le ténor, artiste phénoménal, incarne un âge d’or du Bel canto, en particulier italien, serviteur élégantissime au timbre brillant, solaire, des héros de Bellini, Donizetti, Verdi et jusqu’au Puccini (Calaf). La musicalité, l’agilité, l’intensité, la technique accordée à une grande intelligence psychologique, d’autant plus sidérante quand on sait que l’artiste était piètre acteur ; car ici tout passe par la finesse et le contrôle total des moyens vocaux. Luciano Pavarotti incarne les années glorieuses de l’ère du compact disque, soit les années 1980. Ses partenaires féminines représentent aussi l’âge d’or du chant bellinien et verdien : Joan Sutherland, Mirella Freni, … Le chant souverain, impérial s’impose encore à nous comme celui de Callas (autre grande belcantiste). Aucun doute que Luciano Pavarotti n’a pas usurpé son immense rayonnement planétaire : son art se manifeste dans sa justesse, sa précision, sa vérité. Un idéal que recherche tout chanteur digne de ce nom. LIRE notre présentation du coffret Pavarotti événement

LIRE aussi notre feuilleton en 4 parties, présentant, analysant tout ce qui fait la pertinence du coffret exceptionnel LUCIANO PAVAROTTI 2017 / The complete opera recordings – 101 cd / DECCA, DEUTSCHE GRAMMOPHON Feuilleton 1 /

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CD de NOËL 2017

 

florez_ cd MOzart cd sony classical review critique cd sony classical par classiquenews n CD événement, récital lyrique, compte rendu critique. JUAN DIEGO-FLOREZ : MOZART (La Scintilla, Minesi, 2016, 1 cd SONY classical). COUP DE TONNERRE sur la planète lyrique et révélation inouïe (l’événement le plus intéressant en cette rentrée lyrique 2017) : le rossinien déjà divin, Juan Diego-Florez, se révèle mozartien miraculeux. Dès le début du programme, la saisissante suractivité de l’orchestre, scintillante et rafraîchissante retient l’attention tout d’abord, dans une prise réverbérée comme il faut, où jaillit comme un torrent doué d’une irrésistible et saine vitalité, le ténor Juan Diego-Florez, puissant, articulé et naturel, soutenu idéalement, au legato impériale. Face à son…

 

 

Marin Marais subliméCD, compte rendu critique. MARIN MARAIS : Folies d’Espagne. Jay Bernfeld, Fuoco E Cenere (1 cd Paraty, juin 2016) MARAIS élucidé. On ne saurait exprimer précisément la satisfaction que procure l’écoute de ce programme enchanteur dédié au compositeur et gambiste Marin Marais (1656-1728). Il résoud de loin et à très haut niveau, le mouvement et l’esprit, l’expressivité et l’intériorité. Plus de 350 ans ont passé mais le flambeau est ravivé intact dans le jeu intense, intérieur, élégant, naturel de Jay Bernfeld, fondateur de son propre ensemble, Fuoco e Cenere. Le feu, la cendre (si l’on reprend le titre du collectif),… 

 

 

 

BACH JS BRANDEBOURG CONCERTOS berliner barock solisten reinhard goebel 2 cd sony classical critique cd review cd presentation par classiquenews CLIC de classiquenews decembre 2017 cadeau de NOEL 2017  dossier cd de NOEL 2017  le must to share._SX522_CD événement, annonce. JS BACH : BRANDENBURG CONCERTOS / REINHARD GOEBEL (2 cd SONY classical, 2016). Reprise réjouissante. C’est la grande surprise de cette fin d’année 2017 : le retour de Reinhard Goebel est une totale réussite : la preuve éloquente que le directeur musical, pilier de la révolution baroqueuse en Allemagne, n’a rien perdu de sa fougue audacieuse… 30 années après avoir gravé une première et légendaire approche sur instruments d’époque des Concertos Brandebourgeois , – alors avec son ensemble aujourd’hui disparu Musica Antiqua Köln, le violoniste ressuscité, plus inspiré et chantant que jamais, Reinhard Goebel, devenu chef, propose (ici fin 2016) une nouvelle version juvénile, superlative du cycle flamboyant signé par un Bach des plus aimables et mondains. Le chef a réuni un collectif d’instrumentistes épatants qui savent mêler virtuosité, finesse, total engagement et précision. On croirait qu’ils viennent d’exhumer la partition et la lire avec un enthousiasme premier.
Les 6 Concertos mythiques, complété par la sinfonia BWV 174 – aux deux mouvements où les cordes décollent et s’embrasent en une chorégraphie en lévitation, illustrent avec éloquence et entrain tout ce que l’intelligence musicale peut accomplir, décidant des partis interprétatifs. Il en résulte une lecture qui saisit par sa coupe nerveuse et tonique, un bain d’énergie et un festival de timbres (cordes, vents et cuivres d’une santé concurrentielle) qui est aussi vivier de nuances en constante réinvention.
Avec un nouvel ensemble berlinois – Berliner Barock Solisten, le père du mouvement baroqueux en Allemagne, après Harnoncourt… EN LIRE +

 

 

 

 

 

 

——————–

 

 

LIRE aussi notre dossier cd dvd livres de NOËL 2016

 

 

Comments are closed.