Mozart : Cosi fan tutte (Haneke, Cambreling, 2013)

Mozart_portrait_Hickel_ospehArte, le 21 juin 2013, 20h45. Cosi fan tutte de Mozart à Madrid. Le 23 février dernier s’est jouée à Madrid la Première mondiale d’une nouvelle production de Cosi Fan Tutte de Mozart, qui marque aussi le retour  du cinéaste Michael Haneke à la mise en scène d’opéra. Tout récemment multiprimé aux Oscars (Meilleur film étranger) et aux Césars (5 récompenses dont celle du meilleur réalisateur) avec son film « Amour », Michael Haneke est l’un des cinéastes les plus percutants et incisifs de notre temps. Avec cette nouvelle mise en scène d’opéra, il livre sa vision d’une oeuvre ensorcelante, grave, complexe, légère par moments, où l’expérience de l’infidélité transforme les quatre personnages en mettant à nu leur solitude et leur fragilité.
Dans un décor unique mêlant le contemporain et le 18e siècle, il propose une relecture la tragi-comédie, et l’on peut compter sur son talent de directeur d’acteurs pour embraser les chanteurs et pousser leur jeu à l’extrême
Mozart : Cosi fan tutte
Opéra en 2 actes 
Livret : L. Da Ponte
Direction musicale : Sylvain Cambreling
Chef de choeurs : andrés maspero
Mise en scène : michael haneke
avec Annett Fritsch (Fiodiligi), Pao la Gardina ( Dorabella), Juan Francisco Gatell (Ferrando), Andrea Wolf (Guglielmo), Kerstin Avemo (Despina) William Schimell (Don Alfonso)
Choeurs et orchestre du Teatro real
RĂ©alisation : Hannes Rossach er
Coproduction : Arte France, Teatro Real Madrid, Idéale Audience, TVE, EuroArts Music, La Monnaie-De Munt

Comments are closed.