dimanche 23 juin 2024

FRANCE 5. Portrait du Quatuor AROD, ven 9 juin 2023, 22h50.  » MÉNAGE A QUATRE « 

A lire aussi

« Ménage à quatre » tente de comprendre comment fonctionne les membres du quatuor à cordes AROD, fleuron incontesté de nos meilleurs Quatuors français (LIRE notre compte rendu critique de leur performance à Prades 2022). La fluidité des gestes, la naturel et l’élégance, la sonorité exquise, parmi l’une des plus raffinées qui soient , sont les fruits d’un labeur acharnée, d’une discipline parfaitement huilée, où le rythme des concerts n’empêche pas l’épanouissement de la vie personnelle. Mais au regard du temps passé ensemble, ces quatre là, forment un ménage permanent. A l’occasion d’un séjour à Budapest, où ils analysent et trvailles les deux jours à Budapest pour redoutables Microludes Op.13 de György Kurtág, les Arod se dévoilent au delà du jeu instrumental.
En se dédiant exclusivement à la plus exigeante et « la plus singulière » des formations musicales : le quatuor à cordes, les quatre instrumentistes suscitent interrogations Le réalisateur questionne le fonctionnement et le sens de leur quotidien.

 

Le Quatuor à cordes AROD
Ménage à 4

 

Présentation France 5 :
 Dix ans de travail ont fait du jeune Quatuor Arod, l’un des plus brillants de sa génération. Car il faut beaucoup de temps pour mettre en oeuvre la subtile alchimie qui permet à quatre musiciens de se dissoudre en tant qu’individus pour ne plus faire qu’un. Résolution des conflits, travail en commun, voyages et tournées sans négliger la vie personnelle : autant d’obstacles à surmonter pour magnifier un répertoire qui s’étend de Mozart à Bartok en passant par Debussy et comme ici, Kurtág. Chacun a la capacité de mener une carrière de soliste et pourtant ils constituent ce quatuor dont le paradoxe est de produire une sonorité et un jeu d’une exceptionnelle cohésion quand chaque personnalité continue de jouer avec sa propre singularité. Rien ne semble comparable à la magie d’une formation dont chaque tempérament distinct, idéalement calibré, produit cette complémentarité magique où le groupe fusionne chaque partie pour mieux en souligner la singularité. Les 2 violons côte à côte, l’alto, le violoncelle s’accordent, se complètent : une image de l’harmonie totale en musique.

Note d’intention
 du réalisateur : Quatre musiciens, quatre personnalités pour proposer une vision commune. Seul un véritable sacerdoce ouvre la voie à l’excellence lorsque l’on aborde le quatuor à cordes.
A quelle vocation obéissent quatre jeunes virtuoses qui, pour la plupart, pourraient prétendre à une carrière de soliste, quand ils décident de constituer un quatuor ?
Les plus grands compositeurs ont réservé au quatuor à cordes leurs créations les plus complexes, ou les plus originales (Haydn, Mozart, Beethoven Schubert…) dont bien sûr la musique de notre temps au travers d’une rencontre exceptionnelle avec György Kurtág : deux jours à Budapest pour disséquer ses Microludes Op.13.
C’est l’occasion d’aborder de nombreuses questions : 
 Comment ces quatre musiciens parviennent-ils à conjuguer leur personnalité ?
 Chacun a-t-il une fonction spécifique au sein du groupe ?
 Comment sont résolus les conflits humains ?
 Reste t-il une place pour une vie de famille, indépendante du groupe ?

Le Quatuor Arod est composé de jeunes instrumentistes, de 27 à 31 ans, qui se sont rencontrés au Conservatoire. Puis s’est constitué à l’initiative du violon I, Jordan Victoria. Près de dix années d’un travail acharné sont inscrites à leur tableau de bord: c’est le minimum indispensable pour atteindre un stade d’excellence aujourd’hui reconnue à l’échelle mondiale.
Un tel résultat s’explique par un travail qui s’est déployé dans la durée, ‘intensité et aussi une certaine sagesse : leur vaste répertoire patiemment conquis, leur ouvre désormais les portes d’une glorieuse itinérance. Photo © idéale audience

Un film de  Bruno Monsaingeon / 
Produit par  Pierre-Martin Juban
Montage  Svetlana Vayblat
 / Une production : Idéale Audience

 

________________________________________

FRANCE 5. Portrait du Quatuor AROD, ven 9 juin 2023, 22h50 – Le Quatuor Arod – « Ménage à quatre » – (magazine Aux arts et cætera)

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

75ème FESTIVAL DE MENTON : du 27 juil au 12 août 2024. L. Bringuier, A. Tharaud, F. Say, B. Rana, N. Goerner, A. Dovgan,...

Au-dessus de la mer, au pied d’une merveilleuse Basilique baroque (sous la protection de l’épée de Saint-Michel Archange), chaque...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img