DIFPLAY de janvier 2020 (2) : sélection des opéras diffusés en replay

edgar-degas-cafe-concert-chanson-chienRADIO, TELE, INTERNET : les diffusions de janvier 2020  -  Vidéo, audio… chaque mois le “DIFPLAY” de CLASSIQUENEWS c’est l’essentiel des diffusions de concerts, d’opéras sur les ondes qu’il s’agisse des chaînes radio, des télés ou des sites internet des maisons d’opéra (live streaming ou replay…). De quoi suivre l’actualité des scènes lyriques et symphoniques mois par mois pendant toute l’année. Certaines productions ou concerts ont été critiqués par la rédaction de classiquenews… complément utile pour mieux revoir ou réécouter les partitions concernées. Voici notre sélection 2 de JANVIER 2020 (15 – 30 janvier 2020).

 

 

 

 

 

 

MERCREDI 15 JANVIER 2020

________________________________________________________________________________________________

01h25, MET-LIVERADIO
GEORGE GERSHWIN : Porgy and Bess
New York, METROPOLITAN OPERA  -  en direct 2020 (durée 3h30)

A l’affiche du Metropolitan Opera de New York, jusqu’au 1er février 2020 – Nouvelle production. Pour son unique opéra « sérieux », le chantre de Broadway, solitaire invétéré, Gershwin souhaitait que son ouvrage ne soit chanté que par des solistes noirs. Tradition respectée dans cette version new yorkaise qui réunit de très bons interprètes…
https://www.metopera.org/season/2019-20-season/porgy-and-bess/

Distribution
David Robertson, direction
Angel Blue, Bess
Janai Brugger, Clara
Latonia Moore, Serena
denyce Graves, Maria
Fred Ballentine, Sportin’life
Eric Owens, Porgy
Alfred Walker, Crown
Donovan Singletary, Jake

Première à l’Alvin Theatre, New York, 1935

 

 

 

 

 
 

 

 

JEUDI 16 JANV 2020

________________________________________________________________________________________________

5h, ARTECONCERT
BEETHOVEN : Fidelio
Salzbourg, 2015

Dans cette production du Festival de Salzbourg 2015, Fidelio, l’unique opéra de Beethoven, est transcendé par le ténor star Jonas Kaufmann (dans le rôle du captif Florestan). Beethoven a travaillé pendant une décennie à son opéra, le réécrivant sans cesse, faisant réviser le livret pour en densifier l’intrigue. Multiples remaniements pour une œuvre désormais irrésistible, du chant de désolation solitaire et tragique par Florestan (au fond de son cachot), jusqu’au final quand son épouse Leonora déguisé en homme (Fidelio), le délivre enfin… des chaînes de l’esclavage et de la mort. Comme le souhaitait l’infect gouverneur de la prison, Pizzaro.
Dans Fidelio, Beethoven s’inspirant d’un fait historique survenu en France, célèbre le courage et la loyauté des femmes, met sur un plan poétique universel, le chant des partisans de la liberté contre la tyrannie.
A l’annonce de l’inspection de la prison par un ministre, Pizarro songe à se débarrasser de son prisonnier. Prête à affronter la mort, Leonore intervient. Le ministre finit par reconnaître en Florestan son ami qu’il croyait mort. Tandis que Pizarro va désormais devoir répondre de ses actes, le chœur final retentit, célébration de l’utopie de la liberté et de la justice. L’ouvrage est créée le 23 mai 1814, après trois versions successives dont témoignent toujours les 3 ouvertures pour l’opéra, alors intitulé Léonore et non pas Fidelio.

Avec Leonore (Adrianne Pieczonka), Florestan (Jonas Kaufmann)…

Claus Guth, mise en scène.

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

SAMEDI 18 JANVIER 2020

________________________________________________________________________________________________

20h, CATALUNYA Musica
Récital Javier CAMARENA, Angel Rodriguez
20ème anniversaire, depuis le LICEU de BARCELONE
En direct
https://www.ccma.cat/catradio/catalunya-musica/

Il avait marqué les esprits du Liceu dans I Puritani : grand retour du ténor mexicain adoré dans son premier récital lyrique au Liceu…
https://liceubarcelona.cat/en/temporada-2019-2020/recitals/javier-camarena

Programme annoncé 

Charles Gounod (1818 – 1893)
“L’amour!, l’amour!… Ah! Lève-toi soleil…” (Roméo et Juliette)

Gaetano Donizetti (1797 – 1848)
“Un ange, une femme inconnue…” (La favorite)

Édouard Lalo (1823 – 1892)
“Vainement, ma bien-aimée” (Le roi d’Ys)

Gaetano Donizetti (1797 – 1848)
“Seul sur la terre…” (Dom Sébastien, roi de Portugal)
“Ah! Mes amis, quel jour de fête…” (La fille du régiment)

entracte
Vincenzo Bellini (1801 – 1835)
“È serbato a questo acciaro… L’amo tanto, e m’è si cara…” (I Capuleti e i Montecchi)

Gaetano Donizetti (1797 – 1848)
“Tombe degli avi miei… Fra poco a me ricovero” (Lucia di Lammermoor)

Friedrich von Flotow (1812 – 1883)
“M’apparì tutt’amor… (Ach, so fromm)” (Martha)

Giuseppe Verdi (1813 – 1901)
“Lunge da lei… De’ miei bollenti spiriti… O mio rimorso…” (La traviata)

camarena javier tenor annonce cd critique cd review cd par classiquenews ContrabandistaAccompagné par Angel Rodriguez au piano, le Mexicain au timbre soyeux et frappé, comme une tequila bien dosée, JAVIER CAMARENA donne son premier récital au Liceu de Barcelone, une salle qu’il connaît déjà bien pour y avoir chanté l’opéra à plusieurs reprises (et y avoir été justement acclamé). Son récent cd chez Decca intitulé en toute insolence facétieuse « Contrabandista », avait affirmé la séduction d’une voix de caractère, agile et ardente, latine. Le ténorissimo est devenu depuis lors bellinien racé (Gualtiero d’Il Pirata de Bellini) ou un Tonio d’une exceptionnelle bravoura… Voilà des qualités désormais célébrées qui devraient assurer la réussite de ce récital barcelonais attendu.

________________________________________________________________________________________________

19h, Ö1-RADIO
Richard Strauss : SALOMÉ
Vienne, Theater an der Wien, direct 2020
https://oe1.orf.at/programm/20200118#585904

Distribution
Marlis Petersen (Salome), Johan Reuter (Jochanaan), John Daszak (Herodes), Michaela Schuster (Herodias), Martin Mitterrutzner (Narraboth), Tatiana Kuryatnikova (Page)
ORF Radio-Symphonieorchester Wien
Leo Hussain, direction / Présentation à l’antenne : Michael Blees

________________________________________________________________________________________________

20h, CET, TS-Espace2
Jean-Philippe Rameau, LES INDES GALANTES – Genève, Grand Théâtre, 2019
https://www.rts.ch/play/radio?station=a83f29dee7a5d0d3f9fccdb9c92161b1afb512db

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

VENDREDI 24 JANVIER 2020

________________________________________________________________________________________________

18h, RAI3
RICHARD WAGNER : TRISTAN UND ISOLDE
Bologne, Teatro Comunale, direct 2020 (durée 4h30)
https://www.raiplayradio.it/radio3

A l’affiche du Théâtre de Bologne, Teatro Comunale, Bologna
les 24, 26, 28, 29, 31 janvier 2020
Sous la direction de l’impétueux Juraj Valcuha
http://www.tcbo.it/eventi/tristan-und-isolde/

Avec Stefan Vinke (Tristan), Ann Petersen (Isolde), Albert Dohman (Mark), Ekaterina Gubanova (Brangaine)…
Initialement présentée à Bruxelles, la production de Tristan mise en scène par Ralf Pleger investit les planches de Bologne sous la direction de l’excellent Juraj Valcuha. La distribution réunit les wagnériens les plus convaincants de l’heure. Encore une preuve que les meilleures productions wagnériennes ne sont plus le monopole de Bayreuth. Et depuis longtemps.

Isolde : Ann Petersen
Tristan : Stefan Vinke
Brangaine : Ekaterina Gubanova

Voir l’ensemble de la distribution sur le site du Teatro Bologna
http://www.tcbo.it/eventi/tristan-und-isolde/

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

SAMEDI 25 JANVIER 2020

________________________________________________________________________________________________

19h, KOMISCHE Oper-Livestream, operavision
Jaromir Weinberger, Frühlingsstürme – Berlin, Komische Oper, première – direct 2020

En live stream KOMISCHE OPEA_R
A l’affiche de l’opéra Komische, du 25 janvier 28 mars 2020
https://www.komische-oper-berlin.de/programm/premieren/fruehlingsstuerme/

Sur OPERAVISION
https://operavision.eu/fr/bibliotheque/spectacles/operas/spring-storms-komische-oper-berlin

Compositeur tchèque juif, Jaromír Weinberger (1896-1967), écrit son opéra méconnu Tempêtes de printemps pour la scène berlinoise où l’ouvrage est créé juste avant l’avènement des nazis, en mars 1933. Aussitôt créée, aussitôt oubliée (après une vingtaine de représentations cependant), l’opérette unique de Weinberger est pourtant un joyau de la fragile République de Weimar, ainsi ressuscitée plus de 85 ans après sa création.
Chassé croisé en Mandchourie… et galerie de portraits hauts en couleurs : à l’époque de la guerre entre Japonais et Russes, nations étrangères intruses, les officiers succombent au charme d’une belle veuve, un journaliste véreux voire salace moque la fille du général…. Le goût du drame délirant, la verve et souvent l’autodérision du metteur en scène Barrie Kosky, qui est aussi le directeur du Komische Oper de Berlin, devraient faire scintiller les ressorts expressifs d’une pièce à redécouvrir de toute urgence. La présente production est remontée à partir d’une partition reconstituée et réorchestrée. L’action a été conçue à l’origine pour les créateurs de 1933, Richard Tauber (Ito) et Jarmila Novotnà (Lydia) formant le couple des amants sérieux, auquel correspond un second couple buffo…

Distribution
Général Wladimir Katschalow : Stefan Kurt
Tatjana : Alma Sadé
Lydia Pawlowska : Vera-Lotte Boecker
Roderich Zirbitz : Dominik Köninger
Ito : Tansel Akzeybek

Orchestre Komische Oper Berlin
Jordan de Souza, direction
Barrie Kosky, mise en scène

VOIR la présentation de cette nouvelle production et recréation de FRÜHLINGSSTÜRME l’unique opérette de Jaromír Weinberger sur le site du Komische Oper Berlin / Barrie Kosky :
https://www.komische-oper-berlin.de/programm/a-z/fruehlingsstuerme/

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

DIMANCHE 26 JANVIER 2020

________________________________________________________________________________________________

17h30. MASSIMO PALERMOTV et RAI3
RICHARD WAGNER : PARSIFAL
Palerme, Teatro Massimo, première   -  en direct 2020
MASSIMO PALERMO tv
http://www.teatromassimo.it/teatro-massimo-tv-567/

Avec la première Kundry de Catherine Hunold
Omer Meir Wellber, direction
Graham Vick, mise en scène

Orchestra, Coro del Teatro Massimo
Nuovo allestimento in coproduzione con il Teatro Comunale di Bologna

C’est une prise de rôle attendue tant la diva française, Catherine Hunold, est une berliozienne et une wagnérienne pour nous évidente, mais ailleurs mésestimée. Palerme lui offre donc un tremplin exemplaire (à quand en France ?) – certes il y eut son Ortrud dans une version de … concert à Nantes… En Sicile au théâtre Bellini, voici donc sa première Kundry scénique, à partir du 26 janvier : sa voix profonde et soyeuse, aux éclats mordorés et cuivrés affinera une incarnation certainement captivante de la créature manipulée par le mage castré Klingsor, tour à tour sirène tentatrice et séductrice, puis touchée par la grâce compassionnelle de Parsifal, pêcheresse pénitente proche de la bête terrassée et blessée. Les défis du rôle sont multiples et certainement à la mesure de l’immense cantatrice qui se révélera ainsi.

A ses côtés : Daniel Kirch (Parsifal), Tómas Tómasson (Amfortas), Alexei Tanovitsky (Titurel), John Relyea (Gurnemanz), Thomas Ghazeli (Klingsor), sous la direction de Omar Meir Wellber, de surcroît dans la nouvelle mise en scène de l’excellent Graham Vick, lequel avait déjà précédemment enchanté l’Opéra Bastille…

________________________________________________________________________________________________

19h, BRKLASSIK
REYNALDO HAHN : L’Île du rêve
Munich, Prinzregententheater, direct 2020 (durée 2h 30)

BRKLASSIK
https://www.br-klassik.de/programm/radio/ausstrahlung-1982018.html

MUNICH, Prinzregententheater
https://www.theaterakademie.de/spielplan-tickets/stueckinfo/3-sonntagskonzert-des-muenchner-rundfunkorchesters-lile-du-reve/2020-01-26-19-00.html

hahn_reynaldo_04Enfin nous est dévoilé le premier opéra du jeune Reynaldo Hahn, L’Île du Rêve, amourache exotique polynésienne, composé à 24 ans, en 1898. Déjà Hahn s’y montre d’un délicieux et suave abandon mélancolique qui colore chaque séquence d’une douceur intérieure singulière : sa marque désormais. Le livret de André Alexandre et Georges Hartmann adapte Le Mariage de Loti, roman de Pierre Loti.
La distribution est défendue par plusieurs jeunes tempéraments français qui ont déjà révélé leur indiscutable talent, vocal et dramatique : Cyrille Dubois (l’officier de marine Loti), Hélène Guilmette (la tahitienne Mahénu)… couple aussi intense que fragile car l’officier ne restera pas sur son île d’amour. Avec Ludivine Gombert, Anaïk Morel, Artavazd Sargsyan, Thomas Dolié…

Orchesterlieder von Jules Massenet, Reynaldo Hahn und Gabriel Fauré

Reynaldo Hahn: “L’île du rêve »
Idylle polynésienne en 3 actes

Distribution
Mahénu – Hélène Guilmette
Téria/Faimana – Ludivine Gombert
Oréna – Anaïk Morel
Loti – Artavazd Sargsyan
Tsen Lee/Kerven – Cyrille Dubois
Tairapa/Henry – Thomas Dolié
Le Concert Spirituel / direction : H Niquet

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

LUNDI 27 JANVIER 2020

________________________________________________________________________________________________

1h55, ARTE CONCERT
“Le Coq d’or” de Nikolai Rimski-Korsakov
Au Théâtre de la Monnaie, Bruxelles

Le dernier opéra de Nikolaï Rimski-Korsakov affirme le génie du bouillonnant orchestrateur, flamboyant et orientaliste à sa façon, propre à portraiturer avec justesse chaque personnages de l’action.
En 2016, Alain Altinoglu, nouveau directeur musical, dirige alors son premier opéra à la Monnaie.

Lassé de tout, des guerres, responsabilités politiques, le tsar Dodone ne pense qu’à dormir et manger. Un astrologue lui présente un coq d’or, capable de prévoir la moindre attaque contre le royaume. Ainsi finis les jours et les nuits de veille pour défendre le territoire. Mais bientôt en échange d’un tel prodige qui rend service au monarque désabusé, l’astrologue demande la récompense pour prix de cette aide inespérée… L’action reprend le conte féerique de Pouchkine.

    Avec :
Konstantin Shushakov (Tsarévitch Aphrone)
Venera Gimadieva (Tsarine de Chemakhane)
Pavlo Hunka (Tsar Dodone)
Alexey Dolgov (Tsarévitch Guidon)
Alexander Vassiliev (Voïvode Polkane)
Agnes Zwierko (Intendante Amelfa)
Alexander Kravets (Astrologue)
Sheva Tehoval (Coq d’or (rôle chanté)
Sarah Demarthe (Coq d’or (rôle dansé)

Réalisation TV : Myriam Hoyer
Mise en scène : Laurent Pelly
Chorégraphie : Lionel Hoche
Académie des choeurs de la Monnaie
Production 2016

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

MERCREDI 29 JANVIER 2020

________________________________________________________________________________________________

1h25, MET-LIVERADIO
HECTOR BERLIOZ : La Damnation de Faust
New York, METROPOLITAN OPERA  -  en direct 2020

MET-LIVERADIO
https://www.metopera.org/Season/Radio/Free-Live-Audio-Streams/
19h55 heure locale, NY

A l’affiche du Metropolitan Opera de New York, du 25 janv au 8 février 2020
https://www.metopera.org/season/2019-20-season/la-damnation-de-faust/

Edward Gardner, direction
Elina Garanca, Marguerite
Bryan Hymel, Faust
Ildar Abdrazakov, Méphistophélès

Première à Paris, Opéra-Comique, 1846
Livret de Berlioz d’après Faust

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.