vendredi 14 juin 2024

CRITIQUE, LIVRE événement. « La Vierge et le voyou » par Xavier-Marie Garcette (Éditions des auteurs des livres)

A lire aussi

______________________________________________

 

« Le moine et le voyou » : l’équation énoncée par Claude Rostand, synthétise comme un oxymore miraculeux, une réalité ambivalente; laquelle ainsi définie, identifiée, semble comme conjurée, définitivement résolue. Or dans le cas du compositeur, cette situation complexe prend racine dans un sentiment plus profond et vivace qui loin de s’adoucir, grandit, dévore, à mesure qu’il est révélé. Diverse, faussement éparpillée mais singulière – comme c’est le cas de beaucoup de compositeurs, la personnalité de Francis Poulenc est ici remarquablement évoquée, éclaircie, à travers 14 chapitres dont certains prennent le titre de ses œuvres musicales. 

La nature de Poulenc verse dans un certain narcissisme maladif (vétille familière à beaucoup de créateurs qui s’enferment dans leur monde préservé et auto centré) ; surtout une inquiétude voire une angoisse que la mort foudroyante de ses parents, puis de son amie Raymonde, intensifie. L’auteur montre la régularité de ses crises … jusqu’à l’électrochoc vécu à Rocamadour dans la chapelle de la Vierge noire le 26 août 1936. S’en suivront les Litanies à la Vierge, car sa vie durant, l’homme presque quadragénaire vouera un culte particulier à Marie, à travers une œuvres sacrée qui renouvelle le genre dans la musique française, comptant le fameux Stabat Mater (en hommage à Christian Bérard) jusqu’aux Dialogues des Carmélites créés à Milan pour Ricordi en 1957. 

 

 

Francis Poulenc : doutes et espérance

Le lecteur suit ainsi Francis à chaque étape d’un parcours intérieur dont les jalons sont ces instants privilégiés, à part, où il s’adresse à la Vierge sans fard, porté par une sincérité ardente et dont la spiritualité tempère l’acuité des doutes, les gouffres où la dépression menace.

Voici donc Poulenc le mondain, proche des cercles de l’aristocratie parisienne qui s’enivre dans les fêtes et les réceptions organisées par les Polignac, Marie-Laure de Noailles ou les Faucigny-Lucinge, … le compositeur se révèle peu à peu à mesure que s’impose à lui une autre quête, celle d’une vérité plus intime et profonde, en lien avec ses secrets et sa propre histoire. 

Les pages les plus poignantes de ce point de vue, sont celles où comme une confession à lui-même il prend son cahier intime et écrit ce qui le touche, les faits qui lui semblent décisifs, sa part d’ombre qu’il apprend à accepter…

Ainsi, très juste, le chapitre qui est un hommage à Max Jacob (VIII) ; l’évocation de son refuge à Noizay, la demeure qu’il s’est aménagée dite « Grand Coteau » où il reçoit non sans péripéties Eluard et Cocteau, les frères ennemis… (XI). Le grand œuvre demeure son unique opéra, somme lyrique et orchestrale qui vient couronner tout le parcours : dédiés aux Dialogues des Carmélites, les 3 derniers chapitres (XII, XIII, XIV) récapitulent la genèse (au départ il s‘agissait de commander à Poulenc un ballet!), les créations milanaise (1957) puis parisienne (1958), surtout les enjeux d’un livret particulièrement puissant dans lequel Poulenc, choisissant Bernanos, tisse le fil de sa propre ferveur qui va de Thérèse d’Avila, Bossuet, à Bernanos. Y-aurait-il finalement une mystique propre à Poulenc ? Le personnage clé de Blanche de la Force incarne cette espérance indestructible en particulier au moment du sacrifice et de la mort. On comprend comment la figure admirable, son chemin dans l’opéra, revêt une résonance identitaire forte et même cathartique pour Poulenc. Superbe « roman » qui cible autant de points cruciaux d’une œuvre décidément fascinante. Pour les 60 ans de la mort de Francis Poulenc, le livre est d’autant plus opportun.

 

 

 

______________________________________________

CRITIQUE, LIVRE événement. « La Vierge et le voyou, Une brève histoire de Francis Poulenc », par Xavier-Marie Garcette (roman, Éditions des auteurs des livres) – CLIC de CLASSIQUENEWS février 2023

 

 

 

 

 

 

 

APPROFONDIR
______________

Biographie de l’auteur : https://xaviermarie-garcette.fr/lauteur/
Site de l’auteur : https://xaviermarie-garcette.fr/

 

LIRE aussi notre présentation annonce du Livre de XAVIER-MARIS GARCETTE : La Vierge noire et le voyou (Editions des Auteurs des livres) / (dépêche du 13 janvier 2023) : https://www.classiquenews.com/livre-evenement-annonce-francis-poulenc-la-vierge-noire-et-le-voyou-par-xavier-marie-garcette-editions-des-auteurs-des-livres/

 

 

 

 

 

ENTRETIEN

_________________________________

LIRE aussi notre ENTRETIEN avec Xavier-Marie GARCETTE à propos de son roman La Vierge Noire et le voyou : https://www.classiquenews.com/entretien-avec-xavier-marie-garcette-a-propos-de-son-roman-la-vierge-noire-et-le-voyou-francis-poulenc/ – La plupart des biographies de musiciens sont écrites par des musicologues et font la part belle à une analyse détaillée des œuvres. Tel n’était pas mon propos. Pour autant, je me suis astreint à une prise de connaissance la plus exhaustive possible de la vie et de la personnalité de Poulenc, essentiellement à travers une bibliographie très abondante…

 

______________________________________________

 

 

 

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

OPER KÖLN / OPÉRA DE COLOGNE. Ondrej ADAMEK : INES (création). 16 juin > 3 juillet 2024. Hagen Matzeit, Kathrin Zukowski, Tara Khozein…...

Opéra dystopique… Un jeune homme, une femme qui meurt d’une maladie inexpliquée, des personnages obsédés par des voix étrangères...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img