CD, opéra romantique, recréation : critique. Halévy. La Reine de Chypre (2 cd Palazzetto B-Zane)

halevy-la-reine-de-chypre-niquet-cyrille-dubois-veronique-gens-cd-reviex-critique-cd-par-classiquenewsCD, opéra romantique, recréation : critique. Halévy. La Reine de Chypre (2 cd Palazzetto B-Zane). Une Reine naufragée au concert relève la tête hors de l’eau au disque… grâce ici au ténor français Cyrille Dubois dont le Gérard de Courcy ici, revêt des habits miraculés, osant / affirmant une fraîcheur juvénile du timbre qui captive et nous rend le personnage crédible ; son éclat de plus en plus affirmé, comme son sens de l’articulation, convainquent immédiatement par une sincérité immédiate et désignent le tempérament rare. Sa performance sauve la production d’une déroute malheureuse vécue au concert en juin dernier (TCE juin 2017). Certes on retrouve la direction tendue, nerveuse, pas toujours très nuancée du chef Hervé Niquet qui confond souvent opéra et théâtralité outrée. L’opéra romantique français ne se réduit pas à une caractérisation exacerbée au risque de la caricature. Bref.
D’autant que Halévy, après Meyerbeer, fait évoluer le grand opéra français vers une personnalisation, une individualisation complétant le sens de la grandeur. Même si la partition ainsi recréée n’atteint pas la réussite de La Juive de 1835 (au tragique bouleversant, incarné par le duo Rachel et son faux père Eléazar / LIRE notre dossier La Juive de Halévy )

Il ne faudrait pas remiser La Reine de Chypre (créée en 1841) parmi les opéras historiques pompeux. Bien que la direction soit parfois réduite à en boursoufler les angles et la modénature. Qu’importe, se distinguent cependant malgré l’aisance de Halévy dans le tissu harmonique et l’orchestration, dans l’écriture de ses ensembles qui force souvent l’admiration par leur souffle.

gens_presse_5_cfranckjuery-alphaclassics_webAux côtés de l’ardent Dubois (qui fut aussi un grand Nadir dans Les Pêcheurs de perles de Bizet récemment enregistré par l’Orchestre National de Lille et Alexandre Bloch (dont c’est le premier cd lyrique avec l’orchestre français), saluons évidemment la grande diseuse, altière et aristocratique mais si humaine, Véronique Gens. Elle donne contrairement à ses partenaires, sauf le jeune Dubois, la vérité de son personnage, avec un style et une élégance articulée, … tout simplement exemplaire. Il suffirait que ses cadets ou partenaires retiennent pour eux-mêmes quelques éléments de son métier pour parfaire et éclairer d’un tout autre ton, leur propre approche. « Véronique Gens, arbitre du goût, ambassadrice stylée et racée. Sa Caterina Cornaro, patricienne gênoise frémit d’une grâce amoureuse de première intensité, palpitante et juste. Rare les chanteuses continûment intelligibles. Proie du devoir politique, mais amoureuse loyale, « La Gens », en reine de Chypre, trouve un rôle taillé pour son gemme vocal, elle maîtrise et le chant et le style. Une sirène du chant actuel. » Voilà comment s’exprimait dans l’annonce de ce coffret notre confrère chez Classiquenews Alban Deags

On ne peut que souscrire à cette évaluation qui rend accessible et immédiatement proche la réalisation et la conception du drame, qui se passe de Venise (au XVè) à Chypre.
Dubois, Gens, le duo est irréprochable. Et plus encore contrastant avec l’excellent diseur québécois Etienne Dupuis, qui fait un Jacques de Lusignan ardent et humain, réalisant un très bon duo avec Cyrille Dubois justement, vrai tube extrait de l’opéra (« Triste exilé »). De quoi donc nous satisfaire. Même si l’oeuvre, fresque italienne de Venise à Chypre, ne peut guère rivaliser avec les opéras déjà nerveux, puissants, magnifiquement architecturés et mélodiquement unifiés d’un Verdi dont Boccanegra ou les Due Foscari partagent avec Halévy, ce même goût pour l’histoire italienne de la Renaissance, celle des cités-états, où politique et amour créent des conflits propices à rebondissements. Sans éblouir, l’opéra recréé offre quelques belles séquences. Pour autant fallait-il enregistrre sa totalité ? Une édition critique, minutieusement éditorialiste, réunissant les « meilleurs extraits » eût été certainement plus digeste.

 
 
 

————————————————————————————————————————————————————————

 
 
 

CD, opéra romantique, recréation : critique. Halévy. La Reine de Chypre (2 cd Palazzetto B-Zane).

Opéra en cinq actes, livret de Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges
Créé à l’Académie royale de musique le 22 décembre 1841
Label
Palazzetto Bru Zane

Catarina Cornaro : Véronique Gens
Gérard de Coucy : Cyrille Dubois
Jacques de Lusignan : Etienne Dupuis
Andrea Cornaro : Christophoros Stamboglis
Mocenigo : Eric Huchet
Strozzi : Artavazd Sargsyan
Un héraut d’armes : Tomislav Lavoie

Chœur de la Radio flamande
Orchestre de chambre de Paris
H. Niquet, direction

Enregistrement réalisé au Théâtre des Champs-Elysées en juin 2017
2 CD Palazzetto Bru Zane Ediciones Singulares 1032 – 1h15 + 1h19

 
 
 

————————————————————————————————————————————————————————

 
 
 

Précédents enregistrements d’opéras romantique français / Collection “opéra français” du Pal BRU-Zane :

 
 
 

uthal_couverture uthal mehul opera cd palazzetto bru zane critique compte rendu cd reviw presentation cd classiquenews

CD, événement. MEHUL : UTHAL, 1806. Bou, Beuron, 1 cd Palazzetto Bru Zane, mai 2015) BEURON, Yann., Méhul, Ediciones singulares / Palazzetto Bru Zane – inédits, premières, musique romantique, opéra. CD, événement. MEHUL : UTHAL, 1806. Bou, Beuron, 1 cd Palazzetto Bru Zane, mai 2015). En 1806, Méhul déploie une verve sanguine, tendue, virile à laquelle il est difficile de résister. Son Uthal s’inspire du pseudo poète celtique Ossian ; en réalité mystification littéraire propre au romantisme épris d’antiquité gaélique : Ossian est un faux Homère, exaltant la noblesse des guerriers écossais et celtiques. Echo de cette épopée du Barde du IIIè siècle, l’opéra en un acte renouvelle la palette sonore, l’éclat expressif de l’opéra romantique français. Le nerf et le muscle dont est emblématique Méhul à l’époque où à…

 
 

 
 

  • herold le pre aux clercs cd review cd critique classiquenews CLIC decouverte novembre 2016 cd livre palazetto bru zane ediciones singulares cd 2 cd classiquenews 51TgZ-p3VlL._SS500

    CD, compte rendu critique. HEROLD: Le Pré aux clercs (McCreesh, 2015 – 2 cd Ediciones Singulares / Palazzetto Bru Zane) - McCreesh, Paul., HEROLD, Louis-Ferdinand., Ediciones Singulares / Palazzetto Bru Zane / créations, jeunes talents, musique romantique, opéra – CD, compte rendu critique. HEROLD: Le Pré aux clercs (McCreesh, 2015 – 2 cd Ediciones Singulares / Palazzetto Bru Zane). Malgré les faiblesses criantes de l’interprétation (lire ci après, en particulier du côté des femmes), l’enregistrement édité début novembre 2016, dévoile le génie d’un Romantique français de premier ordre : rossinien, et déjà précurseur d’Offenbach et de Massenet, Hérold éblouit par sa grâce dramatique, son intelligence et son style, sa finesse et son éloquence. C’est une recréation majeure d’où notre CLIC découverte. Dans le texte, il est légitime d’enregistrer aujourd’hui, l’un des ouvrages du genre opéra-comique parmi le plus célèbres,…

  •  
     

  • LALO edouard

    CD, compte rendu critique. Lalo / Coquard : La Jacquerie. Patrick Davin, direction (2 cd Palazzetto Bru Zane) - Castronovo, Charles., Coquard, Arthur., Palazzetto Bru Zane – Musique romantique, opéra / CD, compte rendu critique. Lalo / Coquard : La Jacquerie. Patrick Davin, direction (2 cd Palazzetto Bru Zane). Enregistré sur le vif lors d’un concert à Montpellier en juillet 2015, cette résurrection attendue confirme l’excellent tempérament dramatique de Lalo dont on apprend depuis quelques temps, les autres aspects du gène musical, outre sa virtuosité concertante, les mélodies (LIRE notre compte rendu des mélodies par Tassis Christoyannis), et donc ses opéras : Le Roi d’Ys (1888) plus connu, ou Fiesque (1868) enregistré en première mondiale par Roberto Alagna en 2011 chez Deutsche Grammophon : excellente gravure déjà visionnaire), et cette Jacquerie,…

  •  
     

  • DUKAS paul prix de rome cd livre Palazzetto review critique cd CLASSIQUENEWSPrix-1

    CD. Compte rendu critique. Paul Dukas. Cantates, chœurs, musique symphonique. Brussels Philharmonic (Collection Prix de Rome, volume V), 2 cd Palazetto Bru-Zane - Hunold, Catherine., Dukas, Paul., Palazzetto Bru Zane – Chœur, inédits, premières, musique orchestrale, musique romantique, opéra / CD. Compte-rendu critique. Paul Dukas. Cantates, chœurs, musique symphonique. Brussels Philharmonic (Collection Prix de Rome, volume V), 2 cd Palazetto Bru-Zane. Programme enregistré en 2014 et 2015. Après de précédents ouvrages monographiques dédiés à Debussy (2009), Saint-Saëns (2010), Gustave Charpentier (2011) et Max d’Ollone (2013) – ces deux derniers étant les plus convaincants selon nous, voici le 5ème volume de la collection de livres disques : “Prix de Rome“, celui-ci dédié à un compositeur candidat mais jamais récompensé par l’institution académique : Paul Dukas (1865-1935). Car il y a bien dans l’histoire musicale un “cas Dukas”, comme il y aura…

  •  
     

  • Herculanum felicien david annonce presentation critique review classiquenews aout 2015 critique

    CD, compte rendu critique. Félicien David : Herculanum, 1859. Deshayes, Courjal, Niquet (2 cd Palazzetto Bru Zane, 2014) - Courjal, Nicolas., David, Félicien., Palazzetto Bru Zane / Musique romantique, opéra – CD, compte rendu critique. Félicien David : Herculanum, 1859. Deshayes, Courjal, Niquet (2 cd Palazzetto Bru Zane, 2014). L’opéra de Félicien David, Herculanum, fusionne spectaculaire antique, souffle épique hérité des grands oratorios chrétiens, et aussi souvenir des opéras du premier romantisme français, signés Meyerbeer, Auber, Halévy. Sans avoir l’audace visionnaire et fantastique de Berlioz (Damnation de Faust), lequel témoin de la création a regretté malgré d’évidentes qualités expressives, musicales, dramatiques, l’orchestration plutôt terne de la partition (non sans raison d’ailleurs), Herculanum méritait absolument cette recréation par le disque. Tout en servant son sujet chrétien, l’ouvrage est aussi sur la scène…

  •  
     

  • salieri danaides rousset christoyannis van wanroij critique compte rendu classiquenews CLIC de juin 2015

    CD, compte rendu critique. Salieri : Les Danaïdes (Christoyannis, van Wanroij, Rousset, 2013) - Christoyannis, Tassis., Salieri, Antonio., Palazzetto Bru Zane – musique classique, musique romantique, opéra / CD, compte rendu critique. Salieri : Les Danaïdes (Christoyannis, van Wanroij, Rousset, 2013). Cela cravache sec et tendu dès l’ouverture où le chef C. Rousset plus incisif que jamais emporte tout abandon galant, tout italianisme sensuel, au profit d’un expressionnisme tendu et électrique, soulignant combien ce Salieri de 1784 doit au style franc et frénétique de Gluck, répond aussi au goût pour la grandeur tendue, la froideur terrifiante et spectaculaire des passions … raciniennes. L’époque est à l’éclectisme européen, le goût savant des Lumières qui après le départ du Chevalier Gluck (1779), grand réformateur de l’opéra français dans les années…

  •  
     

  • mehul adrien orfeo orchestra gyorgy vashegyi

    CD. Compte rendu critique. Méhul : Adrien (György Vashegyi, 2012. 2 cd Palazzetto Bru Zane) - Vashegyi, György., Méhul, Etienne-Nicolas., Palazzetto Bru Zane – Musique romantique, opéra / CD. Compte rendu critique. Méhul : Adrien (György Vashegyi, 2012. 2 cd Palazzetto Bru Zane). Le génie de Méhul enfin réhabilité ! D’abord proposé en téléchargement sur la toile, l’enregistrement d’Adrien nous revient sous une forme classique, en 2 cd et avec notice (courte) et livret (intégral). De quoi jugez sur pièce et repérer un nouveau jalon lyrique d’importance, entre classicisme et romantisme. A l’époque du Directoire, Adrien est bien un sommet lyrique dans le style gluckiste et frénétique : irrésistible. D’où, en dépit de quelques réserves (parmi les solistes), notre CLIC d’avril 2015. Les perles méconnues sont rares :…

  •  
     

  • Massenet : Le Mage

    CD. Massenet : Le Mage (Campellone, 2012) - Campellone, Laurent, Massenet, Jules, Palazzetto Bru Zane – Musique romantique, opéra – CD. Massenet : Le Mage (Campellone, 2012)   …   Paris, 1891. A 39 ans, l’éclectisme de Monsieur Massenet, furieusement dramatique, déjà salué pour Werther et Esclarmonde, s’affirme ici dans le genre grand opéra français sur un sujet oriental. En choisissant après Rameau,  la figure du prêtre d’Ahoura-Mazda, Zaroastre/Zarastra, Massenet certes s’orientalise (mais pas exagérément, tout au plus comme il l’a fait pour Le roi de Lahore ou Hérodiade, comme il le fera ensuite dans Thaïs) ; ses évocations exotiques sont de pures recompositions, fantasmatiques à la façon de l’orientalisme d’un Gérôme, peintre contemporain qui fut aussi l’ami de Massenet.…

  •  
     

  • Massenet_Therese_280

    CD. Massenet: Thérèse (Gubisch, Dupouy, Castronovo, Altinoglu, 2012) - Alain Altinoglu, Massenet, Palazzetto Bru Zane – Musique romantique, opéra / CD. Massenet : Thérèse (Altinoglu, live 2012) La coupe dramatique de l’opéra Thérèse (créé à Monte Carlo en 1907), dès l’énoncé haletant de l’ouverture (annonce du couperet fatal qui à terme emportera et Thérèse et son époux) manifeste le génie de Massenet. Un Massenet, auteur officiel incontournable du milieu français, qui sexagénaire, trouve de nouveaux ressorts pour régénérer son inspiration. Ce nouvel enregistrement courageux nous en offre la preuve. C’est même un moderne dont les médias de l’époque ont relayé la correspondance- rien qu’au téléphone (!) – avec le librettiste en vue de l’élaboration de l’ouvrage. Massenet au téléphone, voilà…

  •