jeudi 13 juin 2024

(77) 9ème FESTIVAL INVENTIO. Léo Marillier : « Du geste à la musique », les 16 mai, 1er, 8, 15, 30 juin, 7 juillet 2024 / 14, 28 sept puis 7 oct 2024

A lire aussi

« Exigeante, audacieuse, festive et riche en plaisirs pour le corps et l’esprit », la déjà 9ème édition du Festival INVENTIO a conquis depuis son lancement en 2016, 10 000 spectateurs, petits et grands, à 80 km de Paris et à Paris même : programmes originaux, exigeants ; artistes engagés, défricheurs ; sites remarquables, souvent surprenants, programmation riche et pleine d’audace, chaque édition d’INVENTIO rend accessible l’exceptionnel.

 

 

Découvrez tous les concerts du Festival INVENTIO à partir du 16 mai 2024 :
https://www.inventio-music.com/le-festival/calendrier-et-programmation/

 

Souplesse et danse du geste musical

En 2024, place est réservée à la thématique fédératrice « Du GESTE à la MUSIQUE »… « courbe, dans nos esprits. Cette courbe, cette marque du son, celle du beau dans le temps, c’est le geste musical. Le geste est à la fois inspiré par l’élan de musiciens sur scène, la force ou la douceur de chaque allure, chaque détail entendu, mais aussi par la source de la musique elle-même, son inspiration… » Léo Marillier, directeur artistique, interroge l’énergie et sa source, qui préludent à toute réalisation musicale, invitant la danse, y compris dans une approche contrastée qui convoque aussi « la brise et la tourmente ».

Pour évoquer ce geste musical souvent envoûtant voire irrésistible, telle une courbe ondulante, haute et basse, large et souple, … rien de mieux que de (re)voir la gestique d’un chef légendaire (projection du film « Le Jardin de Celibidache », 1996 / Jeudi 16 mai 2024, 20h – ciné débat, PROVINS, 77, Petit Théâtre). Complices créatifs, le pianiste Orlando Bass et Léo Marillier s’entendent aussi à merveille dans l’exercice hautement gestuel de la transcription, … quand « l’interprète-compositeur y recompose selon son goût et sa liberté et dotés des ressources de son instrument, une œuvre du passé, pour lui donner un nouveau souffle pour la renouveler ? l’apprivoiser ? la rajeunir ? Ravel, Liszt, Schoenberg seront les bénéficiaires de ce traitement subtil, cet hommage… ». Une formule qui pétille dans l’irrévérence magicienne telle qu’on avait pu s’en délecter dans le spectacle de l’année dernière « Une nuit avec Faust ». A travers la notion de geste, les nombreux concerts et programmes questionnent la place de chacun vis à vis de l’autre… Quel est mon centre ? Comment interagir ? Il n’est pas de geste sans connection à l’autre : « Et à la sortie du concert, chacun peut… faire un geste. Edition qui nous engage à nous « changer » un peu à la sortie du concert, à modifier un peu notre regard sur les autres et le monde. . . à nous engager vers un ailleurs… qui n’appartient qu’à nous…. » conclut Léo Marillier. A l’affiche de l’édition 2024, entre autres, les derniers Quatuors de Beethoven (sommets, chefs d’œuvres inscrits dans les cimes et « flêches de la fantaisie » la plus libre…) ; le tempo souple et subtil de pièces baroques signées Marin Marin et Athanasius Kircher ; chants populaires des îles britanniques (qui s’inspirent du corps par le biais du ballet) ; Ivresse sonore de La Péri de Paul Dukas ; Fantaisie de Schubert laquelle se joue de la complicité des 4 mains sur le clavier ; « exploration jubilatoire » pour les instruments grâce à la Toccata en ut mineur de JS Bach, au quatuor de Ravel (« incarnation de la chaleur méridionale ») … C’est un nouveau tour musical et patrimonial de premier intérêt : à l’écoute de la Nature miraculeuse, Invention 2024 promet de nouveaux instants magiques et des visites et randonnées préalables inoubliables.

Au programme cette année, des œuvres magiques qui cultivent et préservent la souplesse du geste musical ; entre autres, dès l’ouverture du festival, samedi 18 mai 2024 (Nuit des musées : Abbaye cistercienne de Preuilly – Egligny, 77), ballade musicale avec le quatuor à cordes dont l’entente et la chorégraphie musicale se réalisent sans direction proprement dite mais dans une écoute souple, active, partagée (17h, visite guidée / 18h : concert Quatuors de Haydn, Chostakovitch, Ravel par le Quatuor Kandinsky.

 

 

 

 

 

5 RVS / CONCERTS en JUIN et JUILLET 2024

 

 

Samedi 1er juin 2024
(église de Bray-sur-Seine, 77) à 15h30 (randonnée initiation à l’ornitologie dans le Bois Prieux à Neuvry), puis 18h : concert. Au programme, réminiscences de Faust, œuvres de Wieniwaski, Ravel, Liszt, Robert Schumann (Sonate n°2) et création de Double Fil, par Léo Marillier (violon) et Orlando Bass (piano).

 

Samedi 8 juin 2024
(chapelle de Lourps, 77) – 18h, mini randonnée (3 km) – 20h : Concert en trio. Œuvres de Dittersdorf, Martinu, Penderecki, Haydn… Will Mc Clain Cravy, contrebasse – Tess Joly, alto – Léo Marillier, violon.

 

Samedi 15 juin 2024
(Prieuré Saint-Ayoul, Provins, 77). 18h : Visite guidée des souterrains de Provins. 20h : Concert baroque au Prieuré. Chants d’oiseaux, danses, folklore, célébrations, méditations signés Kirschner, Walther, Marais, Haendel, Byrd, Murcia, Hume, Finger… Ensemble baroque La Badaude.

 

Dimanche 30 juin 2024 : Kiosque d’Everly, 77.
Scène ouverte aux musiciens amateurs et aux conservatoires, à partir de 15h.

 

Dimanche 7 juillet 2024
Parc du Château de Flamboin-Gouaix (77)
Ouverture exceptionnelle de ce haut lieu patrimonial privé
14h : Mini randonnée sur le sentier de la Cocharde avec guide naturaliste

17h : Concert Duo Gramma
François VALLET, percussions
Camille COELLO, alto
Théâtre musical : Autour de « 12 essais d’insolitude » de Jacques Rebotier, issus du recueil « Le dos de la langue » – Œuvres de Ligeti, Aperghis, Piazzolla

 

 

 

3 RVS / CONCERTS en SEPTEMBRE et OCTOBRE 2024

Samedi 14 septembre 2024
Église de Chevru, 77
20h, Concert de l’Ensemble Le Bateau Ivre, second Prix Concours Osaka (mai 2023) – Œuvres de Debussy, Pierné, Varèse, Reger, Léo Marillier (création de Pièce pour harpe seule), Ravel (Sonatine)
Valentin CHIAPELLO, alto
Jean-Baptiste HAYE, harpe
Samuel CASALE, flûte

 

Samedi 28 septembre 2024
Bannost-Villegagnon, 77
16h : Ballade guidée des 2 lavoirs
18h : Église Notre-Dame de Bannost-Villegagnon
Récital piano à 4 mains

Pierre-Marie GASNIER, piano
Virgile ROCHE, piano
Franz Schubert, fantaisie pour piano 4 mains en fa mineur D.840
Morton Feldman, « four hands »
Paul Dukas, La Péri, ballet pour piano quatre mains
Claude Debussy, 6 épigraphes antiques

 

Lundi 7 octobre 2024
PARIS, Salle Colonne
20h, « FAUST », un mythe romantique
Œuvres de George Crumb, Maurice Ravel, Franz Liszt, Arnold Schönberg, Ferruccio Busoni et création bicéphale de Léo Marillier et Orlando Bass « Double-fil »
Violon : Léo MARILLIER
Piano : Orlando BASS

Présentation du concert événement : Le mythe, matériau d’une extrême richesse, devient matière et miroir des époques qu’il traverse. Pourquoi ne pas explorer le temps d’un spectacle cet être protéiforme ? Et puisque nous connaissons tous Faust, pourquoi ne pas se réunir encore une fois autour de ce mythe, proposer une trajectoire des visions qu’il a inspirées ? Epopée devenue incarnation de l’aventure humaine, et de notre rapport au monde, Faust n’est pas un héros, mais un homme confronté à la décision (mais est-ce une décision dont il est maître ?) entre l’appel de la vie, de la création et l’inéluctabilité de la décadence.
Tragédie originale : un tentateur étrangement courtois propose un pacte, à Faust, le laissant seul, face à un choix qui le dépasse, mais dont il est responsable. En musique, c’est d’abord la parole prophétique de Goethe : « Faust ne peut pas être mis en musique, hormis par Mozart », que les compositeurs doivent d’abord transgresse (les Romantiques surtout dont Robert Schumann, Berlioz, Gounod.)… Une fois l’interdiction levée, les bases du romantisme musical posées, avec la mort de Goethe et la naissance du romantisme en musique, le mythe de Faust est devenu une métaphore pour la création, et de ce fait, a fasciné et a façonné toutes les esthétiques musicales. En effet cette sentence de Goethe émise par l’écrivain, 30 ans après la mort de Mozart, a rapidement été démentie par l’histoire de la musique avec des œuvres majeures consacrées à Faust. Le mythe est devenu le catalyseur de la musique romantique et inspire encore…

 

 

 

entretien

LIRE aussi notre entretien avec Léo Marillier à propos de la 9è édition du Festival INVENTIO : enjeux, nouveautés, thématiques, temps forts, artistes et formations invitées, nouvelles expériences musicales… https://www.classiquenews.com/entretien-avec-leo-marillier-directeur-artistique-du-festival-inventio-9e-edition-du-16-mai-au-7-octobre-2024/

 

ENTRETIEN avec Léo MARILLIER, directeur artistique du Festival INVENTIO : 9ème édition, du 16 mai au 7 octobre 2024.

 

 

 

 

approfondir

VIDÉO « UNE NUIT AVEC FAUST », spectacle par Léo Marillier et Orlando Bass, création Festival INVENTIO 2023 : https://www.classiquenews.com/leo-marillier-une-nuit-avec-faust-creation-2023-reportage-video-en-2-parties/

Léo Marillier : Une Nuit avec Faust (création 2023) – un mythe recomposé – Reportage vidéo en 2 parties

 

 

LIRE notre critique du spectacle UNE NUIT AVEC FAUST par Léo Marillier / Festival INVENTIO 2024 : https://www.classiquenews.com/critique-concert-festival-inventio-2023-asnieres-le-22-juin-2023-une-nuit-avec-faust-leo-marillier-orlando-bass-creation-schubert-schumann-beethoven-ligeti-crumb-leo-marillier/

 

 

 

TOUS les programmes, le détail des ŒUVRES PROGRAMMÉES sur le site du Festival INVENTIO 2024 : https://www.inventio-music.com/le-festival/calendrier-et-programmation/

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

ENTRETIEN avec Gabriel TCHALIK, à propos du récent cd du Quatuor TCHALIK  : Ravel / Lyatochynsky…

Aux défis techniques et expressifs du génial Quatuor de Ravel, la fratrie TCHALIK associe l'écriture de l'ukrainien Boris LYATOSHYNSKY,...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img