jeudi 13 juin 2024

STREAMING Opéra. BELLINI : La Sonnambula. Lisette Oropesa, John Osborn… depuis l’Opéra de Rome, en replay jusqu’au 10 nov 2024.

A lire aussi

Filmée en avril dernier, la production de La Sonnambula de Vincenzo Bellini [1831] était à l’affiche du Teatro dell’opera de Rome. Belle et convaincante performance, dirigée par Francesco Lanzillotta et mise en scène par le duo de metteur en scène français Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil (Le Lab). Pour incarner les mélodies somptueuses de Bellini, comme la noblesse et le tempérament des personnages, la nouvelle production réunit la soprano colorature Lisette Oropesa et le ténor belcantiste John Osborn dans les rôles d’Amina et Elvino.

_____________________________

Diffusé le 10 mai 2024 à 19h CET
REPLAY disponible jusqu’au 10 nov 2024 à 12h CET

 

VOIR La Somnambule avec Lisette Oropesa / Amina à l’Opéra de Rome : https://operavision.eu/performance/la-sonnambula-1

Enregistré le 9 avril 2024
Chanté en italien
Sous-titres en italien, anglais

 

Bellini s’inspire du vaudeville d’Eugène ScribeLes Alpes suisses idylliques, une société villageoise soudée et isolée se prépare au prochain mariage. C’est Amina qui sera l’heureuse élue. Mais Elvino, le fiancé, ne tarde pas à douter de sa jeune promise ; le comte Rodolfo, fils de l’ancien propriétaire du manoir prend la défense d’Amina… Car plutôt qu’un phénomène surnaturel, Amina est somnambule. La superstition des villageois résiste à toute explication rationnelle… À la suite d’un quiproquo compromettant Amina et Rodolfo sont soupçonnés de s’être retrouvés dans la chambre de ce dernier… Elvino qui se sent trahi annulé les noces… finalement  dans un air d’une virtuosité déchirante ou elle pleure son amour malheureux [Ah! non credea mirarti], Amina est reconnue somnambule donc innocente : elle peut enfin épouser Elvino. 

Amina demeure avec Lucia di Lammermoor et Norma, avant La Traviata de Verdi et Tosca de Puccini, l’une des héroïnes sacrifiées parmi les plus bouleversantes du répertoire romantique. Par son décor pastoral, sa vision utopique d’une société harmonieuse… La sonnambula est le premier chef-d’œuvre de maturité de Bellini. Il y élargit sa palette expressive avec les plus belles coloratures et les mélodies les plus exaltantes, de l’air d’ouverture d’Amina et son introspection extatique, ses tendres rêveries, sa virtuosité souveraine, jusqu’à la scène finale déchirante de l’héroïne. Bellini exprime la cohésion de la communauté des villageois dans l’interaction constante entre les solistes et le chœur.  

 

La nouvelle production du Teatro dell’Opera di Roma est dirigée par Francesco Lanzillotta et mise en scène par le collectif le Lab (Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil), avec atout majeur de cette production, Lisette Oropesa dans le rôle d’Amina et John Osborn dans celui d’Elvino.

 

En lire plus sur le site de l’opéra de Rome / Teatro dell’opera di Roma :https://operavision.eu/partner/teatro-dellopera-di-roma

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

ENTRETIEN avec Gabriel TCHALIK, à propos du récent cd du Quatuor TCHALIK  : Ravel / Lyatochynsky…

Aux défis techniques et expressifs du génial Quatuor de Ravel, la fratrie TCHALIK associe l'écriture de l'ukrainien Boris LYATOSHYNSKY,...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img