dimanche 3 mars 2024

ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE, les 7 et 8 fév 2024. BLOCH, KOPATCHINSKAJA… CATTANEO (Not alone we fly, création), BERNSTEIN, R. STRAUSS

A lire aussi

Vitalité (voire impétuosité), engagement, sincérité… la violoniste suisso-moldave Patricia Kopatchinskaja (née en 1977) n’en finit pas d’enthousiasmer. Classiquenews l’avait rencontrée pour le GSTAAD MENUHIN FESTIVAL en Suisse où ambassadrice énergique, « PatKop » continue de concevoir des programmes inédits pour la défense de la Planète et des espèces animales …

 

A Lille, au Nouveau Siècle, l’interprète retrouve le chef Alexandre Bloch pour la création d’une nouvelle partition « Not alone we fly » du compositeur Aureliano Cattaneo (né en 1974) où elle repousse encore les ressources expressives de son instrument, tout en chantant également !

Le titre de la pièce reprend un poème d’Emily Dickinson : le Concerto pour violon et orchestre (qui est dédié à « Kopat ») débute par un solo du violon qui suggère l’envol et la légèreté, bientôt rejoint par les instruments de l’orchestre (harpe et percussions, cuivres puis cordes…). Il vole ainsi mais pas seul… « Not alone we fly ». Enfin, le violon conclue la partition dans le silence, en complicité avec la soliste qui chante une mélodie douce qui se mélange au son de son instrument. Le texte évoque le silence de la terre.

En couplage, deux fresques symphoniques elles aussi impétueuses et flamboyantes, le poème symphonique Don Juan de Richard Strauss (1889), et fleuron des pièces les mieux inspirées de la comédie musicale américaine, les jubilatoires Danses Symphoniques de Bernstein (1961), extrait magnétique de son œuvre fameuse, West Side Story (1957) : sur la trame du conflit entre les Sharks, portoricains, contre les Jets, Bernstein fusionne vertige et swing orchestral, jazz, accents cubains (mambo)… C’est pour Alexandre Bloch l’occasion de rendre hommage à Leonard Bernstein avec lequel il cultive d’évidentes affinités, comme l’a montré son approche de « Mass » à l’Auditorium du Nouveau Siècle là aussi en juin 2018, une célébration collective à la fois délirante et humaniste qui reste pour tous ceux qui l’ont (re)découverte, mémorable. Dans la Suite déduite de la Comédie musicale, Bernstein met en avant le chant flamboyant des cuivres qui déploient la puissance et l’énergie rythmique : https://www.classiquenews.com/reportage-video-onl-orchestre-national-de-lille-mass-de-bernstein-alexandre-bloch-juin-2018/

 

________________________________
Concert « BLOCH & KOPATCHINSKAJA »
Mercredi 7 février 2024 — 20h
Lille, Nouveau Siècle

Jeudi 8 février 2024 — 20h
Grande-Synthe, Palais du Littoral

Réservez vos places directement sur le site de l’ON LILLE / ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE : https://www.onlille.com/saison_23-24/concert/bloch-kopatchinskaja/

Grand Portrait Patricia Kopatchinskaja ©DR

 

 

Programme

RICHARD STRAUSS (1864-1949)
Don Juan, poème symphonique [1889] / 17’

AURELIANO CATTANEO (NÉ EN 1974)
Not alone we fly [2023] / 22’
Commande de l’Orchestre National de Lille, de la Philharmonie d’Essen, du Konzerthaus de Vienne, de l’Orchestre symphonique de la radio de Vienne et de Milano Musica, association pour la musique contemporaine.

ENTRACTE

LEONARD BERNSTEIN (1918-1990)
West Side Story, Danses symphoniques [1961] / 22’
Prologue (Allegro moderato) / Somewhere (Adagio)
Scherzo (Vivace e leggiero) / Mambo (Meno presto)
Cha-Cha (Andantino con grazia) / Meeting Scene (Meno mosso) Cool – Fugue (Allegretto) / Rumble (Molto allegro) / Finale (Adagio)

 

Orchestre National de Lille
/ Ayako Tanaka, violon solo

Alexandre Bloch, direction
Patricia Kopatchinskaja, violon

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE, concert. BERLIN, Philharmonie, le 2 mars 2024. BRUCKNER : Symphonie en fa mineur, dite « 00 », et Symphonie en ré mineur, dite « annulée ou...

L'année 2024 célèbre le 200e anniversaire de la naissance d'Anton Bruckner par deux raretés peu données au concert comme...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img