mercredi, décembre 7, 2022

Opéras et concerts de NOËL 2016

A ne pas rater

Photographie von Julius Gertinger (1873/74?)Opéras et spectacles de NOEL 2016 : la sélection de CLASSIQUENEWS. Classées chronologiquement, ces productions là sont nos coups de coeur pour une fin d’année heureuse et réjouissante… POITIERS, ANGERS, LYON, LILLE, TOURS, LIEGE, TOULOUSE et VIENNE (sur France 2 à défaut de trouver encore de places au Konzerthaus), … soit 8 cités et capitales musicales vous ouvrent leurs portes. Voici les productions et spectacles de décembre 2016 à ne pas manquer, en cette fin de saison,… pour célébrer Noël et préparer de la meilleure façon, c’est à dire fraternellement (ensemble) et culturellement (esthétiquement), le passage à la nouvelle année 2017. Tradition bien ancrée depuis des années, l’opérette ou la comédie légère s’impose sur les scènes lyriques : les champions en sont Offenbach (Orphée aux enfers à Angers Nantes Opéra et Liège), et Johann Strauss – notre photo ci contre (Une nuit à Venise à l’Opéra de Lyon). Mais rien ne peut être comparé à l’expérience du Concert du Nouvel An à Vienne (au Musikverein), avec le Wiener Philharmoniker, cette année piloté par le vénézuelien Gustavo Dudamel. Un événement médiatique mondiale, heureusement diffusé en direct sur France 2, le 1er janvier 2017, à partir de 11h donc.

 

 

 

 

POITIERS, TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers

TAP poitiers theatre auditorium poitiersConcert de Noël, le 11 décembre 2016. Orchestre Poitou Charentes. Le jeune chef Nicolas Simon et le pianiste Philippe Cassard offrent un bain de musique concertante éclectique : Concertos pour piano de Mendelssohn, Ravel, et Mozart, couplés à plusieurs extraits purement orchestraux, signées Delibes, Fauré, Stravinsky… TOUTES LES INFOS, RESERVATIONS ici 

 

 

 

 

ANGERS NANTES OPERA

ANGERS, les 14, 16 et 18 décembre 2016
ANGERS NANTES OPERA : épatant Orphée aux enfersOffenbach : Orphée aux Enfers. Désopilante et finement caractérisée, cette production déjà vue à Nancy en décembre 2015, reprend du service à Nantes et Angers en novembre et décembre 2016, mais avec une distribution davantage engagée, dont l’engagement et le second voire troisième degré souligne combien la parodie d’Offenbach ayant décidé de détourner les héros de la mythologie grecque, sait déployer une verve théâtralement et musicalement irrésistible, entre finesse et délirante poésie. Production événement de cette fin d’année à Angers. LIRE notre critique complète du spectacle.
TOUTES LES INFOS, RESERVATIONS ici

 

 

 

 

 

LYON

Opéra de Lyon. Du 14 décembre 2016 au 1er janvier 2017
Johann Strauss : Une nuit à Venise.

9 représentations d’Une nuit à Venise (1883), – version Korngold (1923), bercent cette fin d’année 2016 dans la capitale des Gaules. Venise à l’époque de son carnaval est propice aux quiproquos savoureux… Sous les masques, les fantasmes rêvés, les situations incongrues, volontaires osent des rencontres brûlantes. L’opérette de Strauss fils II est certes moins connue que La Chauve Souris. Elle n’en cultive pas moins le même esprit subtil et même une douce frénésie dans la sensualité conquérante. Tous les acteurs chanteurs, croustillants personnages, sont prêts à relever les défis multiples de ce labyrinthe enchanteur, nuit vénitienne aux amours croisées : un duc volage (d’Urbino), un vieux sénateur jaloux Delacqua), son épouse trop jeune et trop jolie pour rester auprès de lui (Barbara), un séduisant neveu, un jeune cuisinier intrépide, quelques jeunes filles à marier et un barbier plein de ressources pour mener la danse… Pilotant l’ivresse des valses bien viennoises, même si l’action se passe à venise : Daniele Rustioni, futur chef permanent de l’Opéra de Lyon.
TOUTES LES INFOS, RESERVATIONS ici

 

 

 

 

 

LILLE

Orchestre national de Lille : Happy new Year
bloch-alexandre-u-ponte-pour-onl-lille-classiquenews-582-767Les 15, 20 et 21 décembre 2016. Alexandre Bloch, nouveau directeur musical. Rien de plus mordant, délicieux que la pétillante énergie de l’ouverture de Candide de Bernstein ; comme la séduction idéalement rythmée de Tahiti trot de Chostakovitch… et peut-être fredonnerez-vous un air de Porgy and Bess de Gershwin – également au programme des 15, 20 et 21 décembre à l’Auditorium Nouveau Siècle de Lille, où sous la direction de son nouveau directeur musical, Alexandre Bloch, l’Orchestre national de Lille jouera les standards les plus jazzy et irrésistibles de la musique américiane…, l’allégresse et le plaisir de vivre, vrai banquet pur USA s’invite à Lille en décembre 2016 ! C’est pour le maestro Alexandre Bloch, l’occasion de retrouver en un concert phare de la saison en cours, tous les instrumentistes de l’Orchestre Lillois, explorant tout à la fois les techniques orchestrales européennes, le jazz américain et la musique populaire, de Bernstein à Gershwin (Suite de Porgy), de Márquez (Danzon n°2) à Maxwell Davies (Mavis in Las Vegas), de Copland (Fanfare for the common man) à Stravinsky (Circus polka)…
TOUTES LES INFOS, RESERVATIONS ici

Programme repris en région à Maubeuge (La Luna, le 16 décembre), Carvin (Salle Rabelais, le 17), et Sainghin en Mélantois, salle des sports, le 18 à 16h).

 

bloch-alexandre-orchestre-national-de-lille-concert-saison-2016-2017-presentation-classiquenews

 

 

 

 

 

TOURS, Opéra

Les 24, 28, 30 et 31 décembre 2016
lehar-4Franz Lehar : Le Pays du Sourire.
Nouveau directeur de l’Opéra tourangeau, Benjamin Pionnier affiche une pépite rare de Léhar, roi comme Johann Strauss II de l’opérette viennoise. Fin d’année heureuse, légère, nostalgique à TOURS, avec l’une des dernières opérettes à succès, Le Pays du sourire créé en 1929, de Franz Lear, l’auteur révélé par La Veuve joyeuse (1905). Formé à Prague (où il retrouve Dvorak), de culture et style hongrois, raffiné, élégant, Lehár devenu chef d’orchestre au Theater an der Wien, ressuscite avec brio et subtilité l’opérette que tenait pour morte depuis la mort de l’inégalable Johann Strauss II. Après la première guerre, Lehár rencontre le ténor légendaire Richard Tauber (mort en 1948) qui dans les années 1920, trentenaire au sommet de ses possibilités vocales, relance le genre opérette, et crée les dernières oeuvres de Lehár (Frasquita, 1924 ; Paganini, 1925 ; Fredericle, 1928 et donc Le pays du sourire de 1929). Das land des Lächelns / Le pays du sourire appartient à l’esprit insouciant et léger de l’Entre deux guerres : l’ouvrage est créé à Berlin au Théâtre Métropol, lequel aux premières secousses de la crise cataclysmique, réunit cependant la crème de l’élite allemande, férue de divertissements. Le Comte de Lichtenfels offre un bal à sa fille, la ravissante Lisa : son ami d’enfance Gustav lui avoue l’aimer depuis leur adolescence, mais Lisa préfère répondre aux avances du prince chinois Sou-Chong, qui rappelé en Chine, propose à Lisa de la suivre : elle accepte. A l’acte II, en Chine, Lisa mariée à Sou-Chong apprend la dure réalité de la polygamie extrême orientale… Présentation complète du Pays du Sourire de Franz Lehar.
TOUTES LES INFOS, RESERVATIONS ici

 

 

 

 

 

 

LIEGE, Opéra royal de Wallonie

Du 20 au 31 décembre 2016
Offenbach : Orphée aux enfers

MARSEILLE : La Belle Hélène d'Offenbach version PisaniSous la direction de Cyril Englebrecht, Imaginez la mythologie grecque en folie. Orphée et Eurydice forment un couple désuni qui se déteste copieusmeent. Imaginez Orphée implorant Jupiter ou Jupin (ainsi que l’Opinion Publique) de le débarrasser de sa belle. Imaginez Pluton amoureux éconduit d’Eurydice,  imaginez Diane endeuillée rugissante après la mort d’Actéon, imaginez encore Jupiter dit Jupin, déguisé en mouche (grâce au malicieux Cupidon), séducteur final de la dite Eurydice : bienvenue dans le monde mythologique, détourné, déjanté du génial Offenbach (coloré de trouvailles mélodiques géniales comme le french cancan et le galop infernal du dernier tableau aux Enfers.)… Comme Nantes et Angers en France, l’Opéra royal de Wallonie à Liège affiche l’un des chefs d’oeuvre bouffons poétiques du « Mozart des boulevard ». Rien de mieux pour vivre les fêtes de fin d’année…
TOUTES LES INFOS, RESERVATIONS ici


 

 

 

 

 

TOULOUSE, Capitole

Candide de Bernstein, du 20 au 31 décembre 2016
Bernstein leonard Porträt couleur 1980 300À mi-chemin entre Molière et Beaumarchais, Candide devait valoir à Voltaire son plus fulgurant succès de librairie. Ironique, drôle, caustique, ce petit pamphlet met le doigt sur les travers de la société, sur les hypocrisies morales et la bien-pensance affligeante, étriquée, « bourgeoise », comme sur les absurdités d’une société hiérarchisée ; où les hasards de la naissance impose l’arrogance d’incompétents irresponsable plutôt que les mérites réels de chacun. Inspiré par la vérité proclamée par Voltaire, Leonard Bernstein compose son opéra ou comédie musicale, quelques années avant le triomphe mondial West Side Story. Dans Candide (New York, 1956), Bernstein démontre un talent de mélodiste et de symphoniste hors pair, doué pour le drame comme la fièvre chorégraphique… Le Capitole de Toulouse propose une production de Candide réalisée par l’américaine Francesca Zambello

TOUTES LES INFOS, RESERVATIONS ici

 

 

 

 

 

VIENNE, Musikverein

Le 1er janvier 2017 — Concert du nouvel an 2017
Wiener Philharmoniker – Gala du Philharmonique de Vienne au Musikverein

dudamel gustavoSuccédant au plus grands maestro, récemment, Georges Prêtre ou Mariss Jansons, le « jeune » latino, Gustavo Dudamel dirige l’élégance orchestrale incarnée, soit le collectif légendaire insurpassable, des instrumentistes du Philharmonique de Vienne. Cette année, en collaboration avec le choeur local et aussi, les danseurs de l’Opéra de Vienne, le Concert du Nouvel An le plus médiatisé de la planète respecte la tradition en programmant les Valses des Johann Strauss père et fils, mais renouvelle aussi l’exercice avec des partitions inédites ou plus rares dans le cadre de cet exercice très courru : sang viennois de Lehar, Les Patineurs de Waldteufel, La Dame de Pique de Franz von Suppé, Les Joyeuses commères de Windsor d’Otto Nicolaï…
TOUTES LES INFOS, RESERVATIONS ici 

 

 

 

 

- Espace publicitaire -spot_img
- Sponsorisé -
Derniers articles

LIVRE événement. Orchestre Symphonique d’Orléans : 1921 – 2021. Philippe Barbier, Jean-Dominique Burtin

C’est un voyage, une odyssée dont quelques rares orchestres hexagonaux peuvent se prévaloir : l’Orchestre Symphonique d’Orléans a fêté...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img