dimanche 21 juillet 2024

OPÉRA DE COLOGNE / OPER KÖLN. BIZET : Les pêcheurs de perles, 9, 11, 20 juin 2024. Sara Blanch, Anthony Leon… Gürzenich-Orchester Köln, Nicholas Carter (direction)

A lire aussi

Raffinement de l’opéra français à l’Opéra de Cologne… Orchestration raffinée, élégance des mélodies dont des airs devenus mythiques : celui de Nadir (romance), celui de Leïla (« Comme autrefois », berceuse avec cor obligé), mais aussi subtilité des choeurs et séquences orchestrales finement caractérisées et contrastées (le duo d’amour entre Nadir et Leпla enchaîne directement sur une nuit d’orage convoquant à la fin du II, l’orchestre et le choeur au grand complet)… tout indique dans Les pêcheurs de perles de Bizet, un opéra accompli.

Si l’action se déroule а Ceylan, au sein d’une communauté de pêcheurs adorant Brahma, l’orientalisme de Bizet n’est pas celui de Félicien David ni plus tard celui de Delibes (Lakmé, dont la partition de Bizet se rapproche de façon surprenante). La richesse du coloris orchestral s’incarne par les timbres instrumentaux de l’orchestre européen… Ici c’est moins la sublime loyauté amoureuse de Leïla (proche ainsi de la tragique Lakmé), créée par un soprano coloratoure, que le personnage tiraillé du baryton Zurga – le chef de la tribu et l’ami de Nadir, qui rejaillit et finit par se distinguer nettement par son caractère d’abord impérieux, brutal, puis (sa jalousie première écartée), noble et compatissant, sacrificiel. Cf. le duo au début du III, où Zurga en présence de Leïla décide d’aider les deux amants éprouvés.
Ainsi le jeune Bizet qui trahit ici une maestriа annonçant directement Carmen, ose une fin heureuse pour ses héros éperdus : ils pourront fuir la haine et la violence du peuple grâce à l’ami de Nadir, Zurga, pourtant lui aussi épris de la belle prêtresse…
Le compositeur sait colorer son orchestre, s’attendrir sur le couple amoureux Leïla / Nadir, ; polir la mâle bienveillance du baryton Zurga, d’abord rival, puis fraternel. L’ouvrage est donné à Cologne en version de concert.

 

 

____________________________

RÉSERVEZ vos places directement sur le site de l’Opéra de Cologne – Staatenhaus Köln :
https://www.oper.koeln/en/programm/les-pecheurs-de-perles/6805

Par téléphone :
BOX OFFICE HOTLINE: +49 (0) 221 – 221 28 400

Dimanche 9 juin 2024, 18h
Mardi 11 juin 2024, 19h30
Jeudi 20 juin 2024, 19h30

 

 

entretien

LIRE aussi notre ENTRETIEN avec HEIN MULDERS, directeur général de l’Opéra de Coogne (janvier 2024) : https://www.classiquenews.com/entretien-avec-hein-mulders-directeur-general-de-lopera-de-cologne/

 

 

 

 

 

LIRE nos dernières critiques d’opéra à l’Opéra de COLOGNE

CRITIQUE, opéra. COLOGNE, Staatenhaus (du 5 mai au 2 juin 2024). MONTEVERDI : L’Incoronazione di Poppea. E. Benoît, N. Balducci, P. A. Bénos-Djian… Ted Huffmann / George Petrou.
https://www.classiquenews.com/critique-opera-cologne-oper-der-stadt-koln-du-5-mai-au-2-juin-2024-monteverdi-lincoronazione-di-poppea-e-benoit-n-balducci-p-a-benos-djian-ted-huffmann-george-petrou/

 

CRITIQUE, opéra. COLOGNE, Staatenhaus, le 4 mai 2024. VERDI : Un Ballo in maschera. G. Rivero, A. Khanamiryan, A. Smimmero… Jan Philipp Gloger / Guliano Carella.
https://www.classiquenews.com/critique-opera-cologne-staatenhaus-le-4-mai-2024-verdi-un-ballo-in-maschera-g-rivero-a-khanamiryan-a-smimmero-jan-philipp-gloger-guliano-carella/

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

LIVRE D’ÉTÉ : Catherine NYKOV : « Sinfonietta en ré majeur ». FEUILLETON 1/4 – Colombe en quête d’elle-même…

LIVRE D’ÉTÉ. Le dernier roman de Catherine NEYKOV, « Sinfonietta en ré majeur » est le coup de cœur de la...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img