La Scala de Milan : histoire du lieu

Arte. Dimanche 31 mai 2015, 17h30. Opéra. Histoires de la Scala de Milan. Documentaire. En 1776, sur l’emplacement de l’église Santa Maria della Scala, les riches familles milanaises décident de bâtir à quelques pas du « Domo », l’immense Cathédrale de Milan, un temple païen d’un genre nouveau : la Scala. Voué aux arts de la scène, en particulier à la musique et à la danse, la Scala est un vaste théâtre à l’italienne de 3000 places, avec un parterre de loges dont les occupants, jusqu’au début du XXème siècle, en sont aussi les propriétaires.

scala-de-milan-teatre-ARTE-documentaire-mai-2015La_Scala_Opera_Milan09En quelques années, la Scala devient le bastion de l’art lyrique italien. Rossini, Bellini, puis Verdi à partir du milieu du XIXème siècle, contribuent à écrire la légende de ce qui est encore aujourd’hui l’un des théâtres lyriques les plus importants du monde, avec l’Opéra de Paris, et le Metropolitan Opera de New York.
Verdi, Toscanini, Callas, Visconti, Strehler, Karajan, Pavarotti, Freni, Muti, Chereau jalonnent à présent l’histoire du lieu et composent un casting prestigieux qui incarne à la Scala depuis deux siècles, l’histoire de l’opéra et des ses passions.
Chaque 7 décembre, jour de la Saint-Ambroise, patron de la ville de Milan, le théâtre de la Scala inaugure sa nouvelle saison lyrique à la différence de toutes les autres scènes. C’est une soirée de gala très recherchée. Le rituel est immuable, conçu pour faire payer les mécènes et les sponsors lors d’une soirée fastueuses fermée au grand public. Le prix des places atteint des sommets extraordinaires. Les stars, les politiques, les têtes couronnées s’y précipitent. C’est l’événement mondain que suit toute l’Italie en direct à la télévision.
Pour la première fois, une équipe documentaire a été autorisée à suivre la préparation d’un 7 décembre à la Scala, à se glisser à l’intérieur de cette formidable machine à opéras. Le spectacle est partout : dans les loges, dans les parterres dans les coulisses. Le pouls de la Scala puise son énergie au rythme des âmes du passé, mais sa force vitale est toujours aussi forte : c’est peut-être le seul théâtre du monde où quand le programme paraît, toutes les places sont déjà vendues.
scala-vue-plongeante-interieur-theatre-docu-ARTE-mai-2015-classiquenews-La_Scala_Opera_MilanEn marge du 7 décembre, le film part à la rencontre de ceux qui tissent (ou ont tissé) la légende du théâtre milanais (scaligène). Ils sont inconnus ou célèbres, mais tous racontent leurs histoires de la Scala : ces instants magiques, dont ils sont acteurs ou témoins, qui construisent la mythologie. Les plus anciens, Verdi, Callas, sont mis en scène par de courts entretiens « fictionnés ». Des archives inédites permettent de revoir Toscanini, Tebaldi ou Strehler. Enfin, le film convoque aussi ceux qui s’appliquent à écrire l’histoire d’aujourd’hui et de demain (Barenboim, Chailly, Bolle). Rythmé par des extraits des grandes productions de la Scala choisies sur ces quarante dernières années, « Histoires de la Scala » pose un regard inédit à la fois intime et passionnel sur le lieu devenu mythique.

 

arte_logo_2013Arte. La Scala de Milan, histoires du lieu… Documentaire de Luca LUCINI. Dimanche 31 mai 2015, 17h30. Coproduction : ARTE France, CAMERA LUCIDA Productions, Skira Classica et RaĂŻ 3 (2015- 52mn). Avec Daniel Barenboim, Placido Domingo, StĂ©phane Lissner, Ricardo Chailly, Mirella Freni, Roberto Bolle, Alexander Pereira, Raina Kabaivanska, Mirella Freni…

 

Comments are closed.