samedi 15 juin 2024

GENEVE, Grand Théâtre. PIAZZOLLA : Maria de Buenos Aires (27 oct – 7 nov 2023)

A lire aussi
Emmanuel Andrieu
Emmanuel Andrieu
Après des études d’histoire de l’art et d’archéologie à l’université de Montpellier, Emmanuel Andrieu a notamment dirigé la boutique Harmonia Mundi dans cette même ville. Aujourd’hui, il collabore avec différents sites internet consacrés à la musique classique, la danse et l’opéra - mais essentiellement avec ClassiqueNews.com dont il est le rédacteur en chef.

MILONGA POETIQUE… L’opéra tango de Piazzolla mêle le réalisme et le rêve en une fable urbaine surréelle comme les auteurs latino-américains en ont le secret ; dépasser le cynisme ordinaire par une féerie à la fois cathartique et miraculeuse : prostituée haïe, la pauvre Maria est assassinée « lors d’une messe noire »… spectre errant, son enfer (et sa rédemption) est la ville de Buenos Aires ; elle donne naissance à une fille, Maria qui pourrait-être elle-même ; mise en abime, perspective illusoire mais bouleversante, l’opéra de Piazzolla tisse musicalement une partition captivante inspirée du Nuevo Tango; l’occasion de retrouver à Genève, la Compania de Daniele Finzi Pasca, créatrice de la dernière édition de la grandiose Fête des Vignerons, interprète précédente d’Einstein on the Beach ici même, en 2019. 

FÉMINISATION, HUMANISATION… S’éloigner du milieu sordide où la femme est un objet exploitable, une proie utilisable jusqu’à l’exténuation malsaine,… la vision du metteur en scène Daniele Finzi Pasca exalte plutôt l’amour des femmes, « êtres de cristal, fortes, libres et sauvages ». Son regard fait délibérément rupture avec le stéréotype des prostitués et du bordel – Il entend restituer l’humanité et le rêve.

Pour la création, Amelita Baltar, vedette de boîte de nuit fréquentée par Piazzolla, beauté fatale incarnait Maria, aux côtés du compositeur bandonéoniste et son ensemble intimiste, contrasté (regroupant violon, guitare, piano et contrebasse, augmentés bientôt par Piazzolla lui-même d’une 2è guitare, d’un alto, d’un violoncelle, d’une flûte, de percussions).

Sur la scène genevoise, l’opéra en 2 parties de 8 chansons chacune, se déploie dans les décors Belle-Époque, les ambiances chamarrées de la mégapole rioplatense. Ici tous les rôles sont tenus par des femmes, hommage inversé à la tradition du tango qui se dansait entre hommes…

Argument supplémentaire de cette nouvelle production, hommage à la souveraine féminité, la soprano portugaise Raquel Camarinha est Maria, aux côtés d’Inés Cuello, star de la scène du tango argentine, de l’Orchestre de la Haute école de Musique de Genève, du bandonéoniste Marcelo Nisinman, sous la direction du chef portègne Facundo Agudín. Nouvelle production événement. 

 

__________________________________________
7 représentations au Grand Théâtre de Genève (GTG)
Ven 27, dim 29, mar 31 oct
Mer 1er, ven 3, sam 4, dim 5 nov 2023
(attention aux horaires selon les dates : 15h, 18h, 19h, 20h)

TOUTES LES INFOS et la BILLETTERIE en ligne :
https://www.gtg.ch/saison-23-24/maria-de-buenos-aires/?utm_source=classiquenews&utm_medium=banner&utm_campaign=2324_mdba_clnews

Opéra-tango d’Ástor Piazzolla
Livret de Horacio Ferrer
Créé le 8 mai 1968 à Buenos Aires
Première fois au Grand Théâtre de Genève

Nouvelle production

27 octobre et 3, 4 novembre 2023 — 20h
29 octobre 2023 — 18h
31 octobre* et 1er novembre 2023 — 19h
5 novembre 2023 — 15h

*représentation «Glam Night» / Recommandé famille

 

 

DISTRIBUTION
Direction musicale : Facundo Agudin
Mise en scène : Daniele Finzi Pasca

Chorégraphie : María Bonzanigo
Direction chœur du Cercle Bach : Natacha Casagrande

María : Raquel Camarinha
La voz de un payador : Inés Cuello
El Duende : Melissa Vettore & Beatrix Sayard

Acrobates et acteurs de la Compagnia Finzi Pasca,
Cercle Bach de Genève et Chœur 
de la Haute école de musique de Genève,
Orchestre de la Haute école de musique de Genève 
complété par des solistes du tango

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

CD événement, annonce. Egidio DUNI : L’ISLE DES FOUX – Ensemble ALMAZIS, Iakovos Pappas (1 cd Maguelone)

Génie de l’opéra comique au XVIIIème, l’italien Egidio Duni aborde le sujet de la folie avec délire et poésie,...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img