samedi 22 juin 2024

ENTRETIEN avec IDDO BAR-SHAÏ, à propos du Festival « Coups de cœur » à Chantilly 2023 (1er, 2 puis 15 et 16 avril 2023)

A lire aussi

 

 

 

On se souvient de son premier cd édité par Mirare (2005) dédié aux Sonates de Haydn – un miracle musical qui donnait l’impression de redécouvrir les partitions choisies (il jouera d’ailleurs l’une d’entre elles à Chantilly, dim 2 avril, 17h) : le pianiste Iddo Bar-Shaï propose dans l’écrin du Château des Condé, un nouveau festival (3ème édition en avril 2023) : les » Coups de cœur à Chantilly », les 1er et 2, puis 15 et 16 avril 2023. Deux week ends élaborés comme des parcours singuliers, qui permettent de (re)découvrir deux personnalités artistiques majeures : la pianiste portugaise Maria João Pires (Schubert, Beethoven Debussy) puis le chef Leonardo Garcia Alarcon (Falvetti, Monteverdi). Présentation et explications d’un Festival événement, conçu autour d’une personnalité artistique invitée et qui met en scène, les espaces spectaculaires du château de Chantilly, du Dôme des Grandes Écuries à la Galerie des peintures…

__________________________________________________

 

DERNIERE MINUTE – communiqué du 30 mars 2023

Dans un communiqué du 30 mars, le directeur artistique Iddo Bar-Shaï annonce et regrette que Maria João Pires, souffrante du Covid, doit renoncer à jouer ce week end, les 1er et 2 avril 2023 à Chantilly, pour le festival des Coups de cœur à Chantilly.

Les concerts sont cependant maintenus ainsi :

Le pianiste Frank Braley a accepté de remplacer Maria João Pires dans le même programme, avec ces changements :

– dans le concert du dimanche matin (11h), les extraits de Peer Gynt de Grieg sont interprétés par Samuel Bach avec Teo Gheorghiu;

– et dans le concert du dimanche à 17h, Frank Braley n’interprètera pas la 1ère Arabesque mais 5 Préludes de Debussy, avant le « Clair de lune » extrait de la Suite bergamasque. Les préludes seront les suivants: La cathédrale engloutie, La sérénade interrompue, La puerta del vino, Feuilles mortes, et Général Lavine-excentric.

Frank Braley, Augustin Dumay, Miguel Da Silva, Steven Isserlis, Yann Dubost, Samuel Bach et Teo Gheorghiu maintiennent leur présence à Chantilly. 

 

 

 

_____________________________________________________

 

 

Iddo Bar-Shaï invite à Chantilly
Maria João PIRES et Leonardo Garcia ALARCON

 

CLASSIQUENEWS : Comment fonctionnent les concerts et les lieux investis au sein du château de Chantilly ? De quelle façon choisissez-vous chaque site pour tel concert, tel programme ?

IDDO BAR-SHAÏ : La première fois que j’ai découvert le domaine et le château de Chantilly, j’en suis tombé immédiatement amoureux. Il fallait ensuite pour notre festival tester l’acoustique des lieux pour savoir s’il était confortable d’y jouer : et la surprise fut positive quand nous avons mesuré chacun des lieux destiné à recevoir le public ; toutes les salles ont une excellente acoustique. Le Dôme des Grandes Ecuries où ont lieu les spectacles équestres, peut recevoir jusqu’à 600 personnes ; c’est un site qui est impressionnant, très haut et très vaste ; emblématique de l’époque du Grand Condé au XVIIè. Il accueille les grands concerts, les effectifs importants de la fin d’après midi. Puis il y a la Galerie des peintures pour les concerts plus intimes et de musique de chambre, généralement à 11h, où les musiciens jouent à proximité des chefs d’œuvre de la peinture qui font la gloire des collections du musée Condé de Chantilly : Poussin, Delacroix, Botticelli, Raphaël (… les Trois Grâces qui est l’un de mes tableaux favoris ; … par sa délicatesse et sa finesse). C’est là que Maria João Pires présentera deux jeunes pianistes (dim 2 avril, 11h): Samuel Bach avec lequel elle jouera Peer Gynt de Grieg à 4 mains ; et aussi Teo Gheorghiu dans un récital solo (Bartok, Enescu) avant qu’il ne joue ensuite la Sonate de Franck (avec Augustin Dumay, violon).

 

 

CLASSIQUENEWS : Quelle expérience souhaitez-vous que les festivaliers vivent le temps de chaque week end ?

IDDO BAR-SHAÏ : Au cœur de notre projet, nous avons placé la personnalité d’un artiste et la proximité avec lui. L’artiste invité sur 2 journées (samedi et dimanche), assure la cohérence de chaque week end ; il permet de partager ses goûts, ses compositeurs de prédilection et aussi ses amis musiciens, souvent des partenaires avec lesquels il a coutume de jouer ; pour Maria João Pires, le violoniste Augustin Dumay déjà cité mais aussi l’altiste Miguel da Silva et le violoncelliste Steven Isserlis participent à la réussite des concerts proposés samedi 1er avril et dimanche 2 avril. L’intimisme que permet la Galerie des peintures offre aux spectateurs de vivre au plus près la musique ; c’est aussi une forme qui renoue avec l’époque où les musiciens jouaient souvent dans des palais ou dans les demeures aristocratiques. Il s’agit d’une expérience sensorielle et esthétique unique. La proximité avec l’interprète, la présence des œuvres d’art dans un bâtiment aussi exceptionnel, intensifient l’expérience musicale.

 

 

CLASSIQUENEWS : Pourquoi avoir choisi Maria João Pires puis Leonardo Garcia Alarcon, comme invités des deux prochains week ends ? Quels aspects de leur personnalité souhaitez-vous partager ?

IDDO BAR-SHAÏ : J’admire depuis mes études, Maria João Pires ; j’ai la chance d’avoir déjà joué avec elle ; récemment, c’était il y a 2 mois, au Gewandhaus de Leipzig où nous avons interprété le Concerto pour 2 claviers de Mozart sous la direction de Christoph Eschenbach. C’était magique de se retrouver ainsi en duo ; nous jouerons tous les deux à nouveau à Chantilly sous le Dôme des Grandes Écuries, dimanche 2 avril à 17h (entre autres) et pour la première fois, la Fantaisie en fa mineur D 940 de Schubert…

Maria João Pires est une artiste hors norme ; l’accueillir et l’écouter ainsi à Chantilly est d’autant plus exceptionnel qu’elle a déjà annoncé qu’elle mettrait fin à sa carrière en 2024. Concernant Leonardo Garcia Alarcon, j’ai immédiatement été frappé par son énergie et sa créativité. C’est aussi un grand communiquant qui sait établir une relation chaleureuse avec le public. Avec son ensemble Cappella Mediterranea, le Festival accueille l’une des phalanges baroques les plus spectaculaires actuellement, en particulier dans deux programmes importants présentés sous le Dôme des Grandes Écuries : l’oratorio que Leonardo a ressuscité avec l’immense succès que l’on sait : Il Diluvio Universale du palermitain Falvetti (samedi 15 avril, 18h) puis Les Vêpres de la Vierge de Claudio Monteverdi,  dim 16 avril, 17h ; le matin du 16 avril, le chef jouera lui-même au clavecin dans un programme plus intimiste composé d’extraits d’opéras italiens avec la soprano Mariana Flores… (« Sogno di una notte veneziana » dans la Galerie des peintures…).

 

 

CLASSIQUENEWS : D’une façon générale, quel caractère, quel esprit souhaitez vous développer à travers la programmation des Coups de Cœur à Chantilly ? Y-a-t-il pour le futur de nouvelles offres que vous souhaiteriez développer ?

IDDO BAR-SHAÏ : Notre festival offre une expérience inédite dans un écrin architectural et patrimonial exceptionnel. Conçu autour d’une personnalité artistique, chaque week end est un voyage original et singulier ; les spectateurs découvrent ses goûts et ses partenaires, son répertoire aussi de prédilection, comme une traversée intime en partage. Nous associons étroitement les musiciens locaux à l’aventure grâce à nos masterclasses : le 2 avril, à 10h au Conservatoire Le Ménestrel de Chantilly, l’altiste Miguel da Silva initiera les élèves du conservatoire à la musique de chambre. La transmission et l’accessibilité de la musique sont prioritaires : chaque masterclass est en accès libre.

Pour le futur, je ne me fixe aucune limite ; le fait d’inviter une personnalité artistique et de concevoir avec elle un programme spécifique, offre de très nombreuses possibilités artistiques ; il est fondamental de s’interroger sur le sens et le rôle de la culture et de l’art dans la société : quelle influence peut exercer la pratique artistique ? Quel sens donner à l’art et la musique ? Comment les connecter aux publics ? Voilà les champs de réflexion et d’action qui m’inspirent toujours ; spécialement pour chaque édition du festival « Coups de cœur à Chantilly ».

 

Propos recueillis en mars 2023

Photo Iddo Bar-Shaï © Vincent Garnier

 

 

________________________________

LIRE aussi notre présentation complète (programmation, billetterie, …) du festival COUPS de COEUR A CHANTILLY 2023 (1er et 2, puis 15 et 16 avril 2023), ICI :

https://www.classiquenews.com/chantilly-chateau-festival-les-coups-de-coeur-les-1er-et-2-puis-15-et-16-avril-2023/

 

Le Château de Chantilly accueille plusieurs week ends musicaux exceptionnels dont la qualité artistique revient aux choix du directeur artistique le pianiste Iddo Bar-Shaï. En avril 2023, se succèdent ainsi 2 week ends dédié aux coups de cœur de la pianiste Maria João Pires (1er et 2 avril 2023), puis à Leonardo Garcia Alarcon à la tête de ses ensembles La Capella Mediterranea et Choeur de chambre de Namur (15 et 16 avril 2023).  Les Grandes Écuries, la Galerie de Peinture du château, le Jeu de Paume et la Maison de Sylvie (pavillon situé dans le parc) sont autant d’écrins du domaine…

 

 

 

 

 

 

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

ORCHESTRE NATIONAL du CAPITOLE de TOULOUSE, nouvelle saison 2024 – 2025. Tarmo Peltokoski, Adam Laloum, JF Zygel, P. Kopatchinskaja, Sol Gabetta, Siobhan Stagg, Thierry...

Désormais intégrée au réseau des « Villes de musique », label décerné par l’Unesco, Toulouse accueille officiellement pour cette nouvelle saison...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img