jeudi 13 juin 2024

CRITIQUE CD événement. Zala & Val KRAVOS : Mozart, Schubert, Bizet (1 cd Ars Produktion)

A lire aussi

Les Kravos sont promis à un bel avenir… D’emblée, c’est la complicité des deux jeunes pianistes qui saisit ; leur sonorité affûtée, contrastée, pétille littéralement chez Mozart ; c’est le fruit d’une fratrie rare autant que complémentaire qui s’accomplit dans une programme plutôt très équilibré. La vingtaine à peine (Zala a 20 ans, soit 2 ans de plus que son cadet Val)… et déjà une sensibilité mûre qui enchante et séduit. L’électricité joyeuse, d’une motricité percutante et brillante de Mozart (Sonate KV 381) s’assombrit en songe plus intérieur et même grave dans sa partie centrale (pudique et presque sombre Andante, très développé soit plus de 9mn). Tous deux slovènes, l’ainée Zala et son cadet Val s’entendent, s’écoutent, dialoguent avec finesse et nuances.

 

 

 

Mozart, Schubert, Bizet, Choveaux…
Vitalité ciselée à 4 mains
Magie en dialogue du Duo Zala & Val Kravos

 

D’une gravité caressante totalement différente, la seconde pièce (Fantaisie D 940) affirme une douceur inquiétante, qui alterne avec des éclairs plus tendus ; les deux artistes diffusent un ultime Schubert mélancolique et noir (la partition date de 1828, l’année de sa mort) ; soit un discours plus âpre et franc dont ils éclairent à 4 mains, le cheminement qui s’étire (presque 20 mn) ; qui varie sa course comme un rituel mystérieux. Où le dénuement, la solitude voire l’empêchement envisagent un désespoir dépressif (empli de doutes et de questionnements profonds) même s’il est enveloppé de douceur et de grande tendresse : la Fantaisie n’est-elle pas dédiée – rare dédicace avérée -, à la jeune comtesse Caroline Esterhazy ? Pour Franz Schubert, un amour sans retour… la dernière reprise à 19mn, d’une douceur hypnotique, résonne comme une révélation et un accomplissement supérieur, ravissement et dévoilement d’un mystère dans un geste de pure poésie dont ils articulent chaque respiration, tout en élargissant le vertige né de la construction contrapuntique.

Très belle idée d’aborder « Jeux d’enfants » opus 22 de Bizet 1871), cycle de 12 pièces originellement conçues pour 4 mains et que les mélomanes connaissent plutôt dans la version symphonique de la Petite Suite éponyme (mais en 5 épisodes, créée en 1873). Les deux jeunes interprètes, comme d’une seule pensée, cohérente et magnifiquement articulée, cultivent cette entente qui fait chanter l’intériorité heureuse, préservée, suspendue (songe enchanté de L’escarpolette) ; avant le cycle de danses enjouées, vives, menées sur un rythme nerveux, porté par une inoxydable urgence (galop des Chevaux de bois ; marche enjouée de Trompettes et Tambours.…). Plutôt que fusion musicale, c’est la vitalité des échanges entre les 2 pianistes qui énergise continument l’ensemble du programme (jeu dialogué dans Petit mari, Petite femme…). Le 4 mains captive littéralement car il souligne la recherche de douceur mélodique, de richesse harmonique (berceuse de La Poupée ; nocturne mystérieux de Colin-Mailard), l’éloquence comme l’insouciance accomplie : le cycle exprime surtout l’émerveillement et l’imaginaire des enfants (comme le titre le précise : « Jeux d’enfants »). L’équation de la virtuosité accordée à la sincérité des sentiments s’avère ici irrésistible. D’autant plus appréciée dans une œuvre de Bizet trop méconnue.
Dans la pièce contemporaine signé Françoise Choveaux (Poème pour piano opus 269, spécialement composé pour les Kravos et créé par eux en oct 2021), les deux complices relèvent tous les défis d’une partition qui exige en clarté comme en fusion. Les Kravos sont deux tempéraments désormais à suivre. D’autant plus s’ils poursuivent dans des programmes aussi denses et originaux.

 

 

 

 

___________________________________

CRITIQUE CD événement. Zala & Val KRAVOS : Mozart, Schubert, Bizet (1 sacd Ars Produktion) – CLIC de CLASSIQUENEWS janvier 2023 – enregistrement réalisé en juin et juillet 2021 à Wuppertal. Plus d’infos sur le site de l’éditeur ARS PRODUKTION : https://www.ars-produktion.de/Zala_Val_Kravos_Piano_Duet/topic/Neuheiten/shop_art_id/792/tpl/shop_article_detail / Photo : grand format Philharmonie Luxembourg © Ti Zhou – Autres photos : JP Kieffer / Ars Produktion

 

 

 

VISITEZ aussi le site de Zala Kravos
https://zalakravos.eu/

 

 

 

Programme de l’album :

Wolfgang Amadeus Mozart : Sonate D-Dur für Klavier zu vier Händen KV 381
1 Allegro | 5:09
2 Andante | 9:55
3 Allegro molto | 3:57

Franz Schubert : Fantasie f-Moll für Klavier zu vier Händen D 940
4 Fantasia in F minor D 940 (Op. post. 103) | 20:05
Allegro molto moderato; Largo; Scherzo. Allegro vivace; Finale. Allegro molto moderato

Georges Bizet : Jeux d’enfants Op. 22
5 L‘escarpolette – rêverie | 3:07
6 La toupie – impromptu | 1:02
7 La poupée – berceuse | 2:55
8 Les chevaux de bois – scherzo | 1:11
9 Le volant – fantaisie | 1:16
10 Trompette et tambour – marche | 2:30
11 Les bulles de savon – rondino | 1:29
12 Les quatre coins – esquisse | 2:25
13 Colin-maillard – nocturne | 2:10
14 Saute-mouton – caprice | 1:31
15 Petit mari, petite femme – duo | 2:49
16 Le bal – galop | 1:44

Françoise Choveaux : Poème für Klavier zu vier Händen op. 269
17 Poem (Poème) Op. 269 | 5:30

 

 

 

 

 

_________________________________________________________________________

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

ENTRETIEN avec Gabriel TCHALIK, à propos du récent cd du Quatuor TCHALIK  : Ravel / Lyatochynsky…

Aux défis techniques et expressifs du génial Quatuor de Ravel, la fratrie TCHALIK associe l'écriture de l'ukrainien Boris LYATOSHYNSKY,...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img