samedi 22 juin 2024

CRITIQUE CD événement. MONTEVERDI : Vespro di Natale (La Cetra / Marcon – 2 cd DG Deutsche Grammophon)

A lire aussi

CRITIQUE CD événement. MONTEVERDI : Vespro di Natale (La Cetra / Marcon – 2 cd DG Deutsche Grammophon) – A la mi temps du XVIIè, Venise à l’époque de Monteverdi et de ses contemporains confirment l’attractivité de la cité des doges ; l’élite européenne ne manque aucune des célébrations de Noël à la Basilique Saint-Marc dont Claudio est le maître incontesté. A défaut de l’acoustique si particulière de la Basilique du doge, Andrea Marcon et ses équipes de La Cetra (basés à Bâle, Suisse) entendent reconstituer (ici à Trévise) les plans sonores, la magnificence à la fois détaillée et voluptueuse d’un temps important de la liturgie vénitienne du premier Baroque.

Distinguons précisément entre autres, la formidable acuité linguistique, l’esprit de déclamation et même de proclamation partagée, défendue par solistes, chœur, instruments pour un Dixit Dominus qui dépeint avec une verve libérée et une détermination conquérante (rythme de marche heureuse) le Dieu généreux et protecteur ; même réussite dans le travail de couleur et d’accentuation pour l’exceptionnel duo angélique de « Venite, sitientes, ad aquas Domini » (Claudio Monteverdi) pour lequel Marcon opte pour 2 voix de sopranos féminins qui approchent le timbre de deux garçons, échansons très convaincants et impliqués, qui invitent à boire le divin nectar, « consolation du monde » accordée par Dieu.
Même caractérisation et souci d’individualité bien en rapport avec la dramatisation monodique dans le duo du motet de Grandi « O felix, o lucidissima nox » où les 2 solistes (soprano féminin et alto masculin) dialoguent idéalement comme une sacra conversazione, héritage documenté, affiné depuis le XVIè ; et qui triomphe ici au XVIIè.

 

 

La Cetra / Andrea Marcon
ressuscitent les ors et la ferveur de Noël
de la Venise Montéverdienne

 

Marcon tout en exprimant la riche écriture de ses contemporains (Giovanni Gabrieli, Usper – somptuosité grave et solennelle des cuivres de sa Sonata a 8 de 1625,… en particulier leur inflexion instrumentale), s’intéresse surtout aux partitions ambitieuses d’un Monteverdi, maître des masses, génie d’une spatialité collective dont l’activité et l’essor flamboyant tout en servant le décorum propre à la dignité du Doge, marquent l’omnipotence divine. Ce travail à grande échelle qui sait toujours être précisément détaillée, soignant le relief de chaque pupitre et de chaque plan instrumental et vocal, assure la réussite, en cohésion et détail des grandes pages sacrées telles le Confitebor tibi (alla francese), le Beatus Vir, le Laudate Pueri II, et surtout le Magnificat à 8 voix, … autant de marqueurs aux vertiges assumés, extraits de la Selva morale e spirituale édité à Venise en 1641, source principale du présent programme.
La somptuosité foisonnante et richement texturée du Magnificat I (Claudio Monteverdi), à la fois fourmillant de teintes et de nuances mais aussi d’une assise solidement charpentée grâce au chef qui dirige en architecte autant qu’en peintre.

La maîtrise des contrastes sonores, les étagements des pupitres (trombones, cornets à bouquins, la ligne de l’orgue aussi), distinctement dessinés aux côtés de la masse chorale et du relief spécifique des chanteurs solistes… tout cela exprime l’esthétique polychorale propre à Venise selon l’architecture spécifique marcienne (Saint-Marc) mais aussi l’audace méritoire du dispositif de Marcon. Programme superlatif, idéal pour les fêtes de fin d’année ; belle opportunité de cadeaux pour Noël 2022.

 

 

 

 

 

 

 

_______________________________________

CRITIQUE CD événement. MONTEVERDI : Vespro di Natale (La Cetra / Marcon – 2 cd DG Deutsche Grammophon – enregistré à Trévise, août 2021) – CLIC de classiquenews HIVER 2022.

 

 

 

 

_______________________

VIDEO reportage (16mn04) : Le Cetra & Andrea Marcon / Vespro di Natale
https://www.youtube.com/watch?v=4GNHbSEjvRE&t=67s

 

 

 

 

 

PLUS D’INFOS sur le site de DG Deutsche Grammophon : https://store.deutschegrammophon.com/p51-i0028948629770/la-cetra-andrea-marcon/claudio-monteverdi-vespro-di-natale-christmas-vespers/index.html

 

 

 

 

 

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

ENTRETIEN avec Jean-François VINCIGUERRA et Estelle DANVERS, à propos du Festival lyrique d’Aix-les-Bains 2024.

Défense de l’opérette et du répertoire « léger » (méconnu, mal estimé), prochain essor de l’opéra… le Festival lyrique...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img