vendredi 14 juin 2024

Bruno Procopio ressuscite un joyau lyrique de Marcos Portugal

A lire aussi
Bruno Procopio dirige Rameau à Caracas
Rio, Opéra. Bruno Procopio ressuscite Marcos Portugal, le Rossini Lusino-brésilien
résurrection lyrique à Rio (Brésil)

Bruno Procopio ressuscite un joyau lyrique de Marcos Portugal

L’Oro no compra Amore (1804)

Défricheur et grand expert des sonorités sur instruments d’époque, le chef Bruno Procopio poursuit sa carrière musicale au service d’un génie de la veine comique, après Cimarosa, avant Rossini: Marcos Portugal. Avec L’oro no compra amore (1804), le compositeur portugais élève le genre léger au niveau des meilleurs Haydn et de Mozart: facétie, subtilité, action et raffinement, tout  indique un tempérament à redécouvrir d’urgence. Résurrection attendue et révélation d’un tempérament lyrique qui surtout, inspira directement Rossini. Bruno Procopio dirige l’Orchestre Symphonique du Brésil dans L’Oro no compra Amore de Marcos Portugal (Lisbone, 1804)… Le 10 décembre à l’Opéra de Rio …  En lire +
- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE, opérette-féérie. PARIS, Théâtre du Châtelet, le 12 juin 2024. Olivier PY : L’Amour vainqueur. A. Sykopoulos, P. Lebon, C. Bourgoin, F. Obé…

  Le plafond du Théâtre du Châtelet porte entre frises historiées des cartouches qui rappellent les genres qui ont fait...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img