AVIGNON, récital de Justin Taylor, prince du clavecin

Taylor justin clavecin baroque portrait annonce concerts saison programmes présentation par classiquenewsAVIGNON, Dim 15 avril 2018 : Justin Taylor, clavecin. La Chapelle de l’Oratoire accueille un jeune interprète doué au clavecin d’une sensibilité filigranée, intérieure, habitée; une conception avant tout émotionnelle qui s’affranchit du tremplin à performances chez certains de ses confrères… y compris les plus reconnus aujourd’hui. Sans avoir la profondeur naturelle et l’élégance millimétrée d’un Julien Wolfs, ni la posture romantique de l’ébouriffé Jean Rondeau, Justin Taylor fait partie de la nouvelle colonie des jeunes clavecinistes parmi les plus doués de sa génération. Mais ici le talent ne signifie par unique démonstration d’une virtuosité qui si elle n’est pas investie d’un surcroît d’âme, peut sonner… creuse et limitée. A 26 ans, le claviériste marque les esprits à chaque nouveau programme. Lui qui est venu du piano, maîtrise incontestablement la langue du clavecin qu’il a apprise auprès de sa professeur François Marmin, – cordes pincées donc plutôt que frappées. Amateur de ce éclat si fin quand le bec en tige de plume pince la corde vibratile, Julien Taylor a débuté sa carrière discographique par un album Forqueray, puis Mozart, ce programme soliste en Avignon, permet de retrouver le claveciniste en terres familières, à la fois virtuoses et intérieures : Bach et Rameau, Sweelinck et Domenico Scarlatti…

Le spectateur auditeur avignonais sera tout autant séduit, saisi par le fandango andalou, lascif, licencieux de Soler, joué en conclusion du programme (avec quel chien et tempérament faisant surgir dans l’imaginaire d’un jeu foisonnant, nuancé : castagnettes, guitare, frappes des talons chaloupés.…). Auparavant, c’est l’énergie audacieuse et l’essence expérimentale de l’écriture de Scarlatti qui s’affirme en un jeu libre comme improvisé. Même profondeur raffinée pour un Sweelinck qui a su revivifier l’esprit des danses Renaissance dont il s’inspire. Ce que savait avant Taylor exprimer Gustav Leonhardt.

 

 

 

——————————-

 

 

 

 

 

Dimanche 15 avril 2018, 17hboutonreservation
AVIGNON, Chapelle de l’Oratoire
Dans le cadre de la saison Musique baroque en Avignon

Récital de Justin TAYLOR, claveciniste
Elu «Révélation» aux victoires de la musique 2017

RESERVEZ VOTRE PLACE
https://www.musiquebaroqueenavignon.com

 

 

 

 

 

 

 

Programme « Chromatismes » :

Bach : Toccata en mi mineur
Rameau : Suite en la mineur (nouvelles suites de pièces de clavecin)
Bach : fantaisie chromatique
Rameau : Suite en sol mineur (nouvelles suites de pièces de clavecin)
Sweelinck : Fantasia chromatica
Scarlati : Sonate
Soler : Fandango

Réservation à la billetterie de l’Opéra Grand Avignon :

Espace Vaucluse Place de l’Horloge Avignon
au téléphone  04 90 14 26 40 ,
télécopie 04 90 14 26 43 ou
www.operagrandavignon.fr
En co-réalisation avec l’Opéra Grand Avignon

 

 

 

 

 

 

LIRE aussi notre critique du concert de JUSTIN TAYLOR (Dijon, Fandango, le 19 janv 18)
http://www.classiquenews.com/compte-rendu-critique-recital-dijon-le-19-janv-2018-fandango-par-justin-taylor-clavecin/

 

 

 

Comments are closed.