LILLE, ONL : l’intégrale MAHLER 2019

mahler gustav profil gustav mahler classiquenewsODYSSÉE MAHLÉRIENNE à LILLE. CYCLE MAHLER : Symph. Titan, le 1er fév 2019. Alexandre Bloch directeur musical de l’ONL Orchestre National de Lille nous promet une nouvelle saison constellée de grands moments symphoniques. Après la réalisation de la création française de Tempus Fugit de Magnus Lingberg, nouveau compositeur en résidence, couplée à une somptueuse lecture du Ballet Petrouchka de Stravinsky, dans sa version originelle de 1911 (nouveaux jalon dédié à l’odyssée des Ballets Russes : programme « Fête orchestrale », les 27 et 28 sept 2018), la grande affaire d’Alexandre Bloch en 2019, demeure surtout l’intégrale des Symphonies de Mahler, premier cycle avant l’été 2019, puis le dernier d’ici fin 2019, soit une intégrale qui profitera certainement des jalons anciennement réalisés par l’Orchestre sous la conduite de son fondateur, Jean-Claude Casadesus, mahlérien expérimenté.
L’odyssée malhérienne demeure un jalon décisif pour tout chef symphonique. C’est aussi un accomplissement à la fois spatial et spirituel, d’une ambition spectaculaire (jamais vue depuis Berlioz et Wagner : la Symphonie des 1000 -exécutants-, ou 8è Symphonie, en témoigne). Mahler se raconte dans chacun de ses 9 Symphonies (la 10è étant restée à l’état d’esquisses inachevées). Avec Richard Strauss, Mahler est le compositeur symphoniste le plus doué au début du XXè siècle. Son écriture exprime les aspirations de l’être, à la fois démuni, frustré, insatisfait mais qu’une irrépressible espérance porte au délà des souffrances endurées, vers des cimes que les couleurs de l’orchestre savent peindre avec une ineffable acuité. Chaque Symphonie de Mahler développe son lot de douleur, de secret, de plénitude intime, enfin d’accomplissement spirituel. C’est pour chaque partition, un voyage et un pèlerinage aux étapes incertaines voire inouïes. Mais au bout du chemin, il y a grandiose et juste, la vision céleste qui apaise et comble l’âme désirante.
Mahler fut surtout un chef reconnu, en particulier à l’Opéra de Vienne de 1907 à 1911, opérant une révolution dans la façon de présenter les ouvrages. Sa direction à Vienne bien qu’exemplaire (âge d’or de la maison lyrique avant la première guerre) se solde par un échec retentissant car il doit démissionner, alors atteint par une grave maladie. Le compositeur ne connaîtra que peu de succès, ses symphonies étant toutes incomprises voire détruites par la critique haineuse… Le Mahler symphoniste de génie est réhabilité par des chefs inspirés tels Bruno Walter (qui fut son disciple), Leonard Bernstein, puis les plus grands chefs, Bernard Haitink, Rafael Kubelik, Pierre Boulez (pour nous le moins convaincant), surtout Claudio Abbado qui fait de chaque opus, une traversée vers l’au-delà.

 

 

 

 

 
bloch-alexandre-maestro-orchestre-national-de-lille-582-presentation-classiquenews-saison-2017-2018

 

 
Les 5 premières symphonies sont ainsi programmées sur le premier semestre 2019. Alexandre Bloch et l’Orchestre National de Lille abordent le premier volet symphonique de Mahler, soit 5 opus qui pour certains convoquent les voix solistes et le choeur, dans des programmes à l’architecture immédiatement explicite. Dans les symphonies qui suivent, surtout les 6 et 7, sommets de l’inspiration mahlérienne à notre avis, avec la 8è au dispositif colossal sur le thème de Faust, l’écriture devient plus abstraites, proche de la psyché du compositeur, élaborant un labyrinthe fascinant de musique pure.

 

 

 

Les 5 premiers RVS de 2019 : Symphonies n°1 à 5 de Gustav Mahler

_________________________________________________________________________________________________

 

 

1er février 2019, 20h
MAHLER : Symphonie n°1 « Titan »
(première partie : Ouverture des Noces de Figaro, Concerto pour cor et orchestre n°4 de MOZART)

 

 

2 février 2019, 18h30
Concert SMARTPHONY®
Immersion interactive (grâce à son smartphone) dans l’univers symphonique, puis portable éteint, écoute de la symphonie de Mahler proprement dite

 

 

28 février 2019, 20h
MAHLER : Symphonie n°2 « Résurrection »

 

 

3 avril 2019
MAHLER : Symphonie n°3
l’éveil du printemps

 

 

8 juin 2019
MAHLER : Symphonie n°4
Âmes d’enfants
couplée avec «  Nach(t)spiel” pour violon et orchestre de Benjamin Atahir
final additionnel au Konzertstück de Max Bruch (joué au début du programme)
Avec comme soliste Nemanja Radulovic, violon

 

 

28 juin 2019
MAHLER : Symphonie n°5
Pour Alma

 

 

En LIRE plus sur le site de l’ONL Orchestre National de Lille

 
 

A l’occasion de l’intégrale des Symphonies de Mahler par l’Orchestre National de Lille et Alexandre Bloch, CLASSIQUENEWS dédie une nouvelle série aux Symphonies de Gustav Mahler. Lire ici notre dossier complet MAHLER

 
 

Symphonie n°1 Titan (1889)
http://www.classiquenews.com/gustav-mahler-symphonie-n1-titan-kubelik/

 
 

Symphonie n°2 Résurrection (1895)
http://www.classiquenews.com/symphonie-n2-resurrection-de-gustav-mahler/

 
 

Symphonie n°3 (1896)
http://www.classiquenews.com/gustav-mahler-3-eme-symphonie-rafael-kubelik/

 
 

LIRE aussi l’intégrale Mahler par Pierre Boulez (1994 – 2011)
http://www.classiquenews.com/cd-pierre-boulez-integrale-mahler-1994-2011/

 
 

Symphonie n°2 par Claudio Abbado (ARTE, 2010)
http://www.classiquenews.com/gustav-mahler-symphonie-n2-claudio-abbadoarte-en-direct-dimanche-6-juin-2010-19h10/

 
  
 

LIRE aussi notre dossier GUSTAV MAHLER (2006)
http://www.classiquenews.com/gustav-mahler-1860-1911/