Zandonai: Francesca da Rimini L’avant Scène Opéra n°259. Novembre 2010

Zandonai: Francesca da Rimini
L’avant Scène Opéra n°259. Novembre 2010

La prochaine nouvelle production événement de l’Opéra Bastille (à partir du 31 janvier 2011) offre un prétexte en or à l’Avant Scène Opéra pour dédier ce dossier complet à l’oeuvre oubliée de Zandonaï: Francesca da Rimini, créé juste avant la première guerre mondiale, en février 1914 à Turin (Teatro Regio). De la figure de la princesse Francesca, originaire de Ravenne, qui a réellement existé au XIIIè, Zandonaï fait une figure mythique en puisant dans le récit de Dante qui évoque la beauté tragique de l’héroïne dans La Divine Comédie, en écrivant aussi une partition post romantique et post wagnérienne, flamboyante par son orchestration fine et suggestive qui reste le trait le plus réussi de l’opéra.
Comme à son habitude, la nouvelle publication de l’Avant Scène Opéra (n°259), après un opus très exhaustif dédié à la production majeure également présentée à Bastille mais antérieure à Francesca, Mathis der Maler de Paul Hindemith, ce numéro offre des points de repère très complets et accessibles sur l’oeuvre: biographie d’un compositeur mésestimé, élève distant de Mascagni à Pesaro; contemporain critique de Puccini dont il n’aimait guère le lyrisme sauf celui, par extraits, de La Bohème; Sources de Francesca chez Dante; commentaires de Boccace à ce sujet; conception du mythe par D’Annunzio dont le texte originel de Francesca da Rimini (1901) inspire évidemment l’opéra de Zandonaï… Ecriture vocale dans l’opéra: “une vocalità à rebours du vérisme”; tour d’horizon des oeuvres inspirées par la figure de la princesse et par Dante de façon générale, ou “Trois visions dantesques”: La Divine Comédie par Rachmaninov, Tchaïkovski, Liszt.
Le nouveau numéro d’Avant Scène Opéra n’omet pas un bilan sur les enregistrements publiés: 8 intégrales discographiques et aussi 5 dvd, avec pour chacune des lectures, un point précis des réussites et des faiblesses. Que comprendre d’un ouvrage riche et foisonnant, poétiquement abouti, musicalement élaboré? Le style de Riccardo Zandonaï ne manque pas d’attrait ni de contradictions: s’il est italien, Zandonaï n’apprécie que très peu le style majoritairement vériste de ses compatriotes: il n’y a guère que Respighi qui trouve grâce à ses yeux, et encore, resta-t-il très jaloux vis à vis de son succès à l’international! Dans Francesca da Rimini, Zandonaï réussit l’alliance d’une musique enivrante associée à l’architecture soignée d’un drame prenant voire halluciné, semé d’inquiétude (Francesca), de vaillance inexpérimentée et trop fragile (Paolo), d’éclats et d’éclairs fantastiques, de passion cruelle et de dénonciation. Mieux, la musique de Zandonaï et le regard qu’il porte sur le poème originelle de D’Annunzio, allègent le poison du drame symboliste: dans la partition de Zandonaï, l’histoire de Francesca et Paolo gagne en fulgurance et en vertiges poétiques qui font de l’ouvrage, l’équivalent italien de l’opéra Tristan und Isolde de Wagner. Rien de moins.
Autant d’enjeux parfaitement présentés, expliqués, commentés dans ce nouveau numéro d’Avant Scène Opéra n°259. A lire en particulier, le guide d’écoute où après une présentation de ses caractères propres, l’opéra est dévoilé pas à pas, avec l’intégralité du livret (rédigé par Tito Ricordi, le propre fils de l’éditeur qui reste un proche de Zandonai, d’après la tragédie homonyme de D’Annunzio créée en 1901). D’acte en acte (4 actes au total et deux tableaux pour le dernier acte), de scène en scène, le lecteur découvre les thèmes mélodiques clés, tout en suivant l’action tableau par tableau. En complément, “l’oeuvre à l’affiche”: calendrier et documents photographiques des premières représentations de Francesca da Rimini, depuis sa création turinoise de 1914. Lecture incontournable.

Zandonai: Francesca da Rimini. L’Avant Scène Opéra n°259. 136 pages. ISBN: 9 782843 852787. Parution: novembre 2010.
Francesca da Rimini est à l’affiche de l’Opéra Bastille à partir du 31 janvier 2010 (Oren, direction. Del Monaco, mise en scène). Nouvelle production événement.

Comments are closed.