vendredi 14 juin 2024

Rameau : Castor et Pollux en direct de Montpellier

A lire aussi

rameau jean_philippeFrance Musique. Rameau : Castor Et Pollux, 1754. Jeudi 24 juillet 2014, 20h. En direct de Montpellier. Créé en 1737, dans le sillon scandaleux (et triomphal d’Hippolyte et Aricie), Castor et Pollux affirme le génie lyrique de Rameau. Le compositeur n’a cessé de réviser ses partitions et Castor connaît une nouvelle version en 1754 : le Prologue est supprimé ; tout le premier acte remanié afin d’exposer plus clairement l’histoire des deux frères. Pollux, roi de Sparte, doit épouser Télaïre qui aime en vérité le frère du souverain, Castor. Pollux décide alors de renoncer à Télaïre pour que son frère l’épouse.  Mais le palais essuie les attaques du roi Lyncée, lequel tue Castor. Pollux décide alors de se sacrifier encore pour chercher son frère aux Enfers et lui permettre de retrouver Télaïre sur terre. Dans la scène des enfers, Rameau renoue avec le souffle infernal de son précédent Hippolyte : langueurs lugubres et maléfiques, terreur désespérée de Télaïre (sublime prière de déploration : « Tristes apprêts, pâles flambeaux… » : le plus bel air de l’opéra français du règne de Louis XV), ardeur virile des guerriers spartiates, sans compter les danses jubilatoires des divertissements par lesquels Rameau en déployant aussi la lyre chorégraphique, sait renouveler le genre tragique ; excellence des recitatifs, ajouts d’ariettes italianisantes… Castor et Pollux reste l’opéra le plus impressionnant du théâtre ramélien.

Montpellier après Aix rend hommage à Rameau pour le 250ème anniversaire de sa mort.

France Musique. Rameau : Castor Et Pollux, 1754. Jeudi 24 juillet 2014, 20h. En direct de Montpellier.  Avec Colin Ainsworth, Castor. Florian Sempey, Pollux. Emmanuelle de Negri, Télaïre. Sabine Devieilhe, Cléone… Pygmalion. Raphaël Pichon, direction.

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE, opérette-féérie. PARIS, Théâtre du Châtelet, le 12 juin 2024. Olivier PY : L’Amour vainqueur. A. Sykopoulos, P. Lebon, C. Bourgoin, F. Obé…

  Le plafond du Théâtre du Châtelet porte entre frises historiées des cartouches qui rappellent les genres qui ont fait...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img