ORW, Liège. Verdi: Traviata. Annick Massis Jusqu’au 8 mai 2012. Reportage vidéo, entretien avec Annick Massis

reportage vidéo
Annick Massis chante Traviata
Opéra Royal de Wallonie, ORW

Liège, Palais Opéra, jusqu’au 8 mai 2012






A Liège, Annick Massis incarne une sublime Traviata

Un grand rôle pour une diva française accomplie: quand la soprano Annick Massis chante Violetta Valéry, le théâtre de Verdi gagne une interprète saisissante par son intensité expressive, sa vérité scénique, son engagement vocal. La Traviata récapitule au travers des trois actes toutes les facettes de l’héroïne romantique italienne. C’est un rôle éprouvant qui exige agilité virtuose… Entretien vidéo avec Annick Massis, interprète de La Traviata et avec Stefano Mazzonis di Pralafera, directeur général et artistique de l’Opéra Royal de Wallonie, qui met signe aussi la mise en scène de la production verdienne…

Rares sont les cantatrices à aborder l’un des personnages romantiques italiens les plus exigeants … Celles qui y parviennent, évitant de forcer le trait, sachant atteindre cet équilibre ténu entre chant et théâtre, sont les plus grandes. Annick Massis relève tous les défis d’un rôle clé dans la carrière d’une diva : un instinct remarquable lui permet d’exprimer avec une superbe vérité l’âme condamnée de la jeune courtisane, touchée à la fin de sa vie par l’amour d’Alfredo… Contrainte de renoncer à tout et de mourir dans une solitude glaçante. Trop rare en France, Annick Massis trouve à Liège, une scène idéale pour confirmer son immense talent, de chanteuse et de comédienne. En lire +

Opéra Royal de Wallonie
Giuseppe Verdi
La Traviata

Luciano Acocella, direction
Stefano Mazzonis di Pralafera, mise en scène

Liège, Opéra (Palais Opéra)
Du 19 avril au 8 mai 2012

Comments are closed.