samedi 22 juin 2024

LIVE STREAMING opéra. PUCCINI / RAVEL : Suor Angelica / L’Enfant et les Sortilèges. Tokyo, New National Theater, en direct le 15 dec 2023, 19h

A lire aussi

Depuis le New National Theatre Tokyo, voici deux ouvrages lyriques intenses dont la forme saisit par son originalité et sa très grande efficacité dramatique sur le plan scénographique. 

En deux parties distinctes, la représentation enchaîne Suor Angelica de Puccini puis L’Enfant et les sortilèges de Ravel. Le premier volet exprime l’impuissance tragique d’une femme recluse pour laquelle tout n’a été que mensonge et humiliation ; le second sous couvert d’une fantaisie fantastique voire féerique [où les théières dansent le fox-trot avec des tasses chinoises, où les fauteuils font la cour aux chaises Louis XV,…] épingle la cruauté d’un enfant méchant qui apprend la compassion et l’amour grâce au regard… d’un écureuil plus humain que tout autre.  C’est le monde enchanté et fraternel  de L’Enfant et les Sortilèges, la « fantaisie lyrique » de Ravel. La distribution comprend dans le rôle central de l’Enfant, la française Chloé Briot.

 

 

_________________________________________________

NEW NATIONAL THEATRE TOKYO
PUCCINI : Suor Angelica / RAVEL : L’Enfant et les Sortilèges
Diffusé le15 décembre 2023 à 19h CET
Disponible jusqu’au15 juin 2024 à 12h CET
Enregistré le 4 octobre 2023

VOIR Suor Angelica / L’Enfant et les sortilèges
depuis le NEW NATIONAL THEATRE TOKYO
https://operavision.eu/performance/suor-angelica-lenfant-et-les-sortileges

Chanté en italien, français
Sous-titres en anglais, japonais, italien, français, allemand

 

 

En moins d’une heure, Suor Angelica bouleverse par son sujet… Puccini da un format chambrisme et resserré exprime au plus profond la douleur contenue d’une femme sacrifiée, depossédée,… Figure de la femme isolée, muselée, empêchée, humiliée… Devenue religieuse, il ne cesse de penser au garçon qui lui a été enlevé. A. Ce déchirement premier, primitif, survient un second ébranlé ment, quand sa tante aussi abjecte que perverse et manipulatrice, lui apprend que l’enfant est mort. Créé à New York en 1918, l’opéra de Puccini Suor Angelica est le volet le’plus bouleversant du triptyque Trittico, véritable joyau lyrique au souffle cinématographique 

En 1914, le directeur de l’Opéra de Paris, Jacques Rouché, commande le livret de L’Enfant et les Sortilèges à Colette, qui l’écrit en 1916.  Il faut attendre néanmoins 1924 pour que Ravel se lance véritablement dans la composition de l’œuvre, achevée cinq jours seulement avant sa création 

Le bijou musical qui en résulte est une merveille d’orchestration dont les couleurs et le jeu des timbres et des nuances associent fidèle au délire onirique du livret de Colette, l’humour, la poésie de l’enfance et les animaux – l’écureuil en est le héros révélateur, l’agent par lequel l’enfant devient véritablement humain. La conscience que les 2 auteurs savent attribuer aux animaux ici paraît visionnaire et juste, comme en témoigne leur passion partagée dans la vie, pour les chats. 

Combiner dans une même soirée ces deux ouvrages courts est moins surprenant qu’il n’y paraît car le metteur Jun Aguni soulignent justement ce qui les rapproche : « ils ont cependant des points communs, en nous offrant des perspectives sur la nature humaine et nous poussent à nous interroger sur notre monde actuel. Interprétez-les comme vous le souhaitez, et passez un bon moment. »

 

 

DISTRIBUTION

Direction musicale, Ryusuke Numajiri
Mise en scène : Jun Aguni

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

ENTRETIEN avec Jean-François VINCIGUERRA et Estelle DANVERS, à propos du Festival lyrique d’Aix-les-Bains 2024.

Défense de l’opérette et du répertoire « léger » (méconnu, mal estimé), prochain essor de l’opéra… le Festival lyrique...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img