Jean-Philippe Sarcos et l’Orchestre LE PALAIS ROYAL : Impressions d’Italie…

SARCOS orchestre du palais royal programme concert annonce critique classiquenews MYL1744-MylĂšne-Natour-300x300PARIS, les 17 et 18 oct 2019. Inspirations italiennes. JP SARCOS, C TROTTMANN, Haendel et Mozart. Dans un lieu historique au riche patrimoine musical Ă  Paris (Salle historique du premier conservatoire), le chef Jean-Philippe Sarcos interroge le style italien dans l’écriture de Haendel et Mozart ; le premier inspirant mĂȘme le second 
 En octobre 2019, Le Palais royal et Jean-Philippe Sarcos invitent dans un programme Haendel et Mozart, la jeune soprano, Catherine Trottmann nouvelle Ă©toile du chant français. Les Ɠuvres choisies rendent hommage au bel esprit italien, ce goĂ»t de la mĂ©lodie et des harmonies lumineuses voire solaires. La souriante pĂ©ninsule mĂ©diterranĂ©enne a façonnĂ© ainsi  « une musique colorĂ©e, contrastĂ©e, Ă©vidente, Ă©clatante », oĂč « le chant est premier, oĂč la mĂ©lodie dicte ses lois Ă  l’harmonie, au contrepoint, Ă  l’architecture musicale mĂȘme. »

De Haendel Ă  Mozart

Suavité et virtuosité italiennes

Ainsi les deux compositeurs retenus ne sont-ils pas Ă©trangers dans ce creuset musical et esthĂ©tique de premier plan : « dans leur jeunesse, Haendel et Mozart Ă©tudient en Italie. Toute leur vie leur musique gardera l’empreinte des couleurs romaines et le rythme du style italien ».

Catherine Trottmann, Jean-Philippe Sarcos et l’orchestre Le Palais royal interprĂštent ainsi les Ɠuvres les plus italiennes de Haendel et Mozart. Ils ne se sont pas connus car Haendel meurt alors que Mozart n’a que 3 ans. Comme cela sera le cas des Ɠuvres de JS BACH, les partitions de HAENDEL frappent profondĂ©ment le jeune MOZART : il y dĂ©tecte une habiletĂ© virtuose dans la finesse des mĂ©lodies, la science des masses chorales, la construction et le dĂ©veloppement d’un air. De toute Ă©vidence les operas serias et surtout les oratorios de Haendel ont agi positivement dans l’inspiration et la maturation du style mozartien. On les retrouve dans ce programme qui mĂȘle nervositĂ© expressive de l’orchestre, et souplesse d’un chant acrobatique et sensuel. D’ailleurs, la Messe en ut mineur (« Laudamus te »), comme la virtuositĂ© Ă©poustouflante du motet « Exultate, jubilate » en tĂ©moignent aujourd’hui ; de Haendel Ă  Mozart, circule une mĂȘme Ă©lĂ©gance mĂ©lodique, explicitement italienne…

 

 

Les citations sont empruntées à la présentation du programme sur le site du Palais royal.

________________________________________________________________________________________________

PARIS, Salle historique du Premier Conservatoire

Jeudi 17 octobre 2019, 20h30boutonreservation
Vendredi 18 octobre 2019, 20h30

Catherine TROTTMANN, soprano
Orchestre Le Palais royal – Jean-Philippe SARCOS, direction

 

 

PLAN D’ACCES
https://www.google.com/maps/place/Conservatoire+national+supĂ©rieur+d’art+dramatique/@48.8726146,2.3469383,15z/data=!4m5!3m4!1s0x0:0x42e986c66536d365!8m2!3d48.8726146!4d2.3469383

 

RESERVATION
https://www.weezevent.com/inspirations-italiennes-oct2019

 

Salle historique du premier conservatoire de Paris
2 bis rue du Conservatoire – 75009 Paris
________________________________________________________________________________________________

Programme détaillé

 

Georg Friedrich HAENDEL (1685-1759)
‱ Salomon : ArrivĂ©e de la reine de Saba (3â€Č)
‱ Joshua : Air « O had I Jubal’s lyre » (2’30)
Le Messie : « Rejoice » (4’30)

‱ Concerto grosso, Op. 6 No. 10 : extrait (5â€Č)

‱ Giulio Cesare : Air « PiangerĂł la sorte mia » (7â€Č)
‱ Giulio Cesare : Air « Da Tempeste » (6â€Č)

Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791)

‱ Messe en ut mineur, K. 427 : « Laudamus te » (5â€Č)

‱ Symphonie n°29, K. 201 (23â€Č)

‱ Motet Exsultate jubilate, K. 165 (15â€Č)

 

 

Orchestre du Palais-Royal : Impressions d'Italie, de Haendel Ă  Mozart

________________________________________________________________________________________________

PLUS D’INFOS SUR LE SITE du Palais royalJean-Philippe Sarcos, direction
http://le-palaisroyal.com

 

 

Crédit photos : © MylÚne Natour / Le Palais royal

 

 

 

 

 CD

 

 

A l’automne 2019, Le Palais royal / Jean-Philippe Sarcos font paraĂźtre un nouveau cd dĂ©diĂ© au souffle crĂ©ateur des hĂ©ros : BEETHOVEN et MOZART. LIRE ici la critique complĂšte de l’album (enregistrĂ© en 2015 dans la salle de concert du premier Conservatoire de Paris) – CLIC de classiquenews du mois d’octobre 2019 :

Orchestre Le Palais royal. Jean-Philippe Sarcos, direction (1 cd 2015).

temps-des-heros-beethoven-mozart-palais-royal-orchestre-jean-philippe-sarcos-cd-annonce-critique-classiquenewsCD, critique. LE TEMPS DES HEROS. BEETHOVEN / MOZART. Orchestre Le Palais royal. Jean-Philippe Sarcos, direction (1 cd 2015). Le « Temps des hĂ©ros » : c’est Ă  dire Mozart et Beethoven. Le premier fait vibrer les cƓurs et expriment comme nul autre avant lui, la passion et les sentiments humains, avec cette tendresse particuliĂšre pour les femmes ; le second crĂ©e l’orchestre du futur ; les deux dĂ©finissent le romantisme et la modernitĂ© en musique ; ils sont d’ailleurs les premiers aussi Ă  se penser « crĂ©ateurs », et non plus serviteurs. Jean-Philippe Sarcos a donc bien raison de souligner leur Ă©toffe de « hĂ©ros » dans ce programme qui souligne la valeur de chacun. Lire la critique complĂšte

 

 

Comments are closed.