INTERNET : opéra et ballets gratuits sur le site de l’Opéra de Paris

Imanon-desgrieux-abbe-main-presse-opera-critique-classiquenews-yende-bernheimnternet, live. Dès ce soir, 19h30, l’Opéra de Paris met en ligne gratuitement ses productions pendant les semaines de confinement imposé. Pour profiter du temps d’immobilisation forcée suite à la pandémie, l’Opéra de Paris met en ligne gratuitement ses spectacles pendant le confinement à partir du 17 mars, c’est le cas des opéras Manon, Don Giovanni ou le ballet Le Lac des Cygnes, tour à tour disponibles en libre accès sur les sites de l’Opéra et de Culturebox. Dès mardi 16 mars 2020, 19h30 sont ainsi mis en accès libre et gratuitement plusieurs spectacles issus des archives de l’institution.

 

 

Principe : pendant 6 jours, l’internaute pourra visionner une représentation disponible sur le site Internet de l’Opéra et celui de Culturebox . À la fin de ce délai, cette production sera remplacée par une autre et ainsi de suite jusqu’en mai 2020. L’opéra Manon de Jules Massenet inaugure le cycle accessible depuis internet (mise en scène de Vincent Huguet / LIRE ici notre compte rendu de Manon / Yende / Bernheim / Huguet). Le spectacle, qui devait être réprésenté jusqu’au 10 avril à l’Opéra de Bastille, a été annulé après les premières mesures de réduction des jauges pour les spectacles publiques. Pour l’Opéra de Paris, déjà fortement atteint par les grèves du personnel dans le contexte de la réforme des retraites, il reste fondamental de préserver le lien avec le public.

Filmé en huis clos le 10 mars, Manon était initialement destiné à être diffusé en direct dans les salles de cinémas. Une diffusion ajournée par les dernières décisions prises par le chef de l’état. Internet s’avère donc idéal pour accéder à la magie de l’opéra et du spectacle vivant alors que la populations française est condamnée à demeurer confinée jusqu’à nouvel ordre.

 

 

Avant d’attendre 19h30 ce soir, l’institution parisienne propose déjà le ballet Giselle et l’opéra Les Indes galantes sur son site : https://www.operadeparis.fr/magazine/ballet

VOIR MANON de MASSENET ici
https://www.operadeparis.fr/magazine/manon-en-replay

 

Notre avis. Un rien de dolent, un français pas toujours très articulé, Pretty Yende a certes la voix (quoique des graves inexistants) mais elle semble trop jeune encore pour le rôle ; cette pose artificielle qui la fait paraître plus rossignol chantant (l’air du Cours la Reine ici dans un vaste hall gothique) qu’amoureuse coupable, rongée par le remord et l’élan de reconquête pour Des Grieux (leur duo à Saint-Sulpice)… écartent cependant cette Manon un peu trop lisse et pas assez trouble d’être réellement mémorable voire inoubliable : les Beverley Sills ou Ileana Cotrubas restent inégalées dans cette fusion d’ivresse éperdue et de style.

 

 

 

_________________________________________________________________________________________________

 
VIDEO TEASER :

 

 

 

______________________________________________________________

Comments are closed.