Francis Poulenc: Dialogues des CarmélitesAvant Scène Opéra n°257

Passionnante analyse
que nous offre ce nouveau numéro d’Avant Scène Opéra sur l’opéra de
Poulenc dont il reçu commande de la Scala de Milan en 1953: Dialogues
des Carmélites (créé à Milan en 1957 en italien).

Opéra des angoisses

Comme
son titre l’indique incidemment, le texte et sa projection naturelle
(donc la prosodie) sont au coeur du processus de composition. A ce titre
les lettres publiées dans ce recueil sont éloquentes quant aux
intentions du compositeur, quant au référence des tessitures vocales
aussi (chapitre Les Dialogues des carmélites dans la correspondance de Francis Poulenc,
p 84: lettre de Poulenc au baryton Pierre Bernac en 1953, qui fut un
conseiller sur les voix, très objectif donc pertinent).
La publication aborde chaque aspect d’une partition bouleversante par
son sujet: le sacrifice des Carmélites de Compiègne et leur condamnation
par la République à être guillotinées car considérées comme fanatiques
(proroyalistes). Il y eut bien parmi leur communauté une soeur (Soeur
Marie de l’incarnation qui inspire le personnage de… Blanche dans
l’opéra de Poulenc) qui échappa à l’exécution (étant monté à Paris, à la
fin de Floréal an II pour renégocier leur pension…). Plus sombre et
grave et comme inspiré par l’idéal du martyre qui affleure dans l’esprit
de chaque soeur inquiétée, Poulenc fait mourir toutes les soeurs en un
tableau final glaçant et sublime.
Au total, le lecteur comprend les enjeux de l’opéra grâce à 6 grandes
entrées thématiques: l’inspiration du compositeur qui dédie l’ouvrage à
sa mère; les vraies Carmélites exécutées le 17 juillet 1794; esquisse
biographique de Poulenc, compositeur soucieux du texte et du verbe plus
que tout autre…; Moine et voyou, aspect de la mystique Poulenc;
invention du livret d’après Bernanos; enfin présentation de la genèse
des deux créations de Dialogues des Carmélites: février 1957 à la Scala,
puis juin 1957 à l’Opéra de Paris: implication du compositeur dans la
réalisation scénique de la création parisienne.
Fidèle à une structure éditoriale qui organise le cycle documentaire, la
publication ajoute en plus des chapitres rédactionnels: l’argument des 3
actes (avec repères dans la partition: citations des dialogues clés de
l’opéra en regard); les indispensables introduction puis guide d’écoute
(chaque scène est présentée avec les citations musicales clés); le
dossier complet de la discographie des Dialogues avec un classement
critique selon les atouts de chaque version; une vidéographie tout aussi
exhaustive (que pensez par exemple du dvd de la version Muti/Carsen de
2004?); l’ensemble des productions présentées dans le monde, depuis les
créations italo-françaises de 1957… Complément délectable, le chapitre
dédié à Régine Crespin, interprète inoubliable du rôle de Madame
Lidoine puis de la Prieure dont Poulenc fait le portrait tragique en
mourante paniquée…

Poulenc: Dialogues des Carmélites. Avant Scène Opéra n°257

Comments are closed.