vendredi, décembre 9, 2022

Fou Ys’ong, piano. Mozart: Concerto pour piano K 595 France Musique. Samedi 25 octobre 2008 à 13h

A ne pas rater

Fou Ts’ong
Piano

France Musique

Samedi 25 octobre 2008
à 13h

Programme
Concert donné le 19 août 2006 à la salle de concert de la Philharmonie nationale à Varsovie

Wolfgang-Amadeus Mozart
Concerto pour piano en si bémol Majeur K.595

Fou Ts’ong : piano

Frédéric Chopin

Concerto pour piano en mi mineur opus 11

Nelson Goerner : piano

Sinfonia Varsovia

Direction : Alexandre Rabinovitch

Fou Ts’ong
Son dernier récital pour le Festival des Jacobins de Toulouse en septembre 2008 ( le 5 précisément, concert d’ouverture du 29ème Festival toulousain) a suscité un immense émoi: le public redécouvrait le toucher souverain d’un virtuose de l’intériorité cristalline, celle magique entre gravité et insouciance, comme peuvent la porter sans le savoir, les enfants. Ce jeune homme de 74 ans, a gardé intact le feu sacré qui conduit les doigts au diapason de la vibration principale, celle qui vient du coeur. Fils du traducteur de Balzac en Chine, Fou Lei, le pianiste a visiblement respecté à la lettre, certains préceptes de son père: « être humain » avant d’être interprète (ou traducteur)… Jeu mesuré mais pas tendu ni raide, l’architecture des phrasés qui coulent de source comme une respiration subtilement contrôlée, tout Fou Ts’ong est là dans ce lâcher prise, cette retenue ambivalente qui s’appuie sur une clarté rythmique et une très grande articulation. De Mozart à Chopin, ce musicien de très haute volée, trop rare en France, sait faire des miracles… musicaux.

Illustration: Fou Ts’ong (DR)

- Espace publicitaire -spot_img
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE, livre. Jean-Louis Bachelet : Les codes secrets de la musique (Buchet Chastel)

CRITIQUE, livre. Jean-Louis Bachelet : Les codes secrets de la musique (Buchet Chastel) - ce que les grands compositeurs...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img