Donizetti: La Favorite, 1840. Avant Scène Opéra n°271 (novembre 2012)

Avant Scène Opéra n°271
Gaetano Donizetti : La Favorite
(novembre 2012)

Pour accompagner et mieux préparer les prochaines représentations attendues de La Favorite à Paris en février 2013, l’Avant scène Opéra interroge la partition lyrique, créée pour Paris (donc conçue en français) en décembre 1840, avec la légendaire Rosine Stoltz dans le rôle clé de Léonor de Guzman. L’ouvrage, noble, sérieux, tragique et historique (en Castille au XIVè siècle sur l’île de Léon et à Séville), demeure l’aboutissement de la carrière de Donizzetti à Paris. Après Rossini et Bellini, et comme Verdi, Gaetano entend inscrire son nom en lettres d’or sur le boulevard parisien, tout auréolé d’une gloire non usurpée depuis ses précédents triomphes dont surtout La Fille du régiment, dans la veine plutôt comique et légère.
Mais l’incarnation de Rosine Stoltz dans le rôle de Léonor fut si marquant que beaucoup de peintres, photographes (dont Nadar) et illustrateurs de l’époque (en couverture le duo Léonor et Fernand par Lépaulle) firent le portrait de l’interprète inspirée.

Aborder le grand opéra français

7 chapitres dévoilent les points d’intérêt qui font la valeur du succès de Donizzetti à Paris dans le genre sérieux et historique; après Les martyrs (en italien) comment aborder et réussir le grand opéra français ? La Favorite indiquerait-elle de la part du compositeur bergamasque l’acceptation plus libre de sa part sombre et mélancolique? Indiscutablement un nouvel apport pour son inspiration romantique… Aux sources historiques: en adaptant l’histoire amoureuse du jeune Alphonse XI avec Leonor de Guzman, que cherche à réaliser le compositeur? En quoi s’écarte-t-il de la vérité au nom de la licence poétique ?
Sur les traces de Rossini et de Verdi, Donizzetti affronte le milieu parisien: quelles furent ses difficultés pour monter et produire La Favorite sur la scène de l’Opéra de Paris ? La “grande boutique ” est un but nécessaire et une source d’amères désillusions… Le livret de La Favorite: les librettistes Royer et Vaëz au travail, bénéficiant aussi du concours de leur modèle, Eugène Scribe soi-même… L’histoire des succès à l’opéra s’écrit aussi grâce aux chanteurs: focus sur le quatuor vocal de la création dont l’étoile lyrique, Rosine Stoltz dans le rôle de l’héroïne romantique et tragique…

L’avant Scène Opéra n°271 propose aussi l’intégralité du livret, en particulier une édition intégrale (d’après la partition Ricordi comprenant les didascalies) commentée, présentée, remarquablement annotée du livret français… quand il n’existe au cd comme en dvd que les versions tronquées et coupées de la version italienne.

Voici donc une publication opportune pour préparer et apprécier à sa juste mesure la production annoncée à Paris de La Favorite en février 2013 (TCE).
En complément, entretien avec la metteure en scène du spectacle attendu.

Les plus: nombreuses et riches illustrations d’époques: portraits des chanteurs de l’époque, décors,

Donizetti: La Favorite. Avant Scène Opéra n°271. Novembre 2012. ISBN: 978 2 84385 299 2. 27 euros.

Comments are closed.