dimanche 14 avril 2024

CRITIQUE, opéra. STOCKHOLM, Swedish Royal Opera, le 12 mai 2023 (Live streaming). BRITTEN : Midsummer night’s dream. R Sosa del Pozzo… T. Theorell

A lire aussi

 

 

Entre rêve et illusion, la production suédoise éblouit par son esthétisme (à la Carsen), l’intelligence des enchaînements et des tableaux pourtant très diversifiés : les deux couples désacordés (Demetrius / Elena – Lysander / Hermia) ; les 6 « artisans » venus répéter la pièce pour le Duc d’Athènes ; enfin le couple royal du royaume des elfes, Oberon et Titania… Pas facile d’unifier tout cela et de rendre la cohérence à une partition où Britten et son compagnon, le ténor Peter Pears (pour lequel a été conçu le rôle d’Oberon et qui signe le livret) s’ingénient à superposer les intrigues ; comme un écho de la tempête amoureuse qui sévit sur scène, Britten imagine en fin d’action devant le Duc d’Athènes (et ici les deux couples plutôt amusés), le théâtre dans le théâtre, c’est à dire la représentation de la pièce qui était en train d’être répétée (Pyrame et Thisbé). Toujours clair, sachant cultiver la féerie dans l’opéra, Tobias Theorell réussit là une mise en scène astucieuse et intelligente qui produit la magie et l’univers illusoire requis.

 

 

Britten à l’Opéra royal suédois, Stockholm

Délectable, fin, enivré
le contre ténor Rodrigo Sosa del Pozzo
captive en Obéron, magicien facétieux

 

 

 

Dominant largement la distribution (plutôt) cohérente, se détache surtout le mémorable Oberon, sorte de Mandrake enchanté, manipulateur ; ainsi que son fidèle « assistant » Puk / Robin ; les deux zélés jouent à croiser les désirs, défaire les couples de départ, en inventer d’autres ; manipulation amoureuse magnifiquement représentée ; Oberon règne en maître dans ce labyrinthe sentimental qui éprouve chaque cœur démuni et soumis. Roi astucieux, enivré, élégantissime, le contre-ténor vénézuélien Rodrigo Sosa Dal Pozzo convainc et captive ; il offre de loin un Oberon parmi les plus aboutis et troubles applaudis sur la scène. Robert Fux en Puk complète cette prise de rôle ; leur duo reste épatant de bout en bout, éclairant ce jeu des croisements perfides auquel l’agent du désordre, cet assistant un rien gauche, apporte sa propre confusion. A leurs côtés, aussi bons acteurs qu’il sont chanteurs, le Demetrius de David Risberg séduit tout autant comme l’âne Bottom de Peter Kajlinger

Le drôlatique surgit et se déploie en liberté et impertinence assumée dans la pantomime sur l’amour tragique de Pyrame et Thisbé, jouée par les 6 hommes travestis devant les couples d’acteurs (et le Duc d’Athènes) ; théâtre dans le théâtre qui ajoute au tragique noir amoureux, une note déjantée, burlesque, bienvenue, idéalement millimétrée.

 

 

 

 

L’Orchestre de l’Opéra royal de Suède (Royal swedish Opera) déploie des trésors de finesse chambriste très à propos, dans un parcours qui allusivement, par ses accents oniriques, est aussi un hymne à la magie des planches, à l’espace sacré du théâtre qui permet toutes les métamorphoses… l’illusion qu’il produit est autant cathartique que salvatrice : elle pointe et révèle ce qui doit être accompli et révélé, comme un rituel plus vrai que les faux semblants. Le tact global des interprètes, la précision mesurée de l’orchestre réalisent un sans fautes. Voilà qui prouve combien l’opéra de Britten sait charmer sans tromper, tout en se jouant des mille registres du théâtre musical. Voici l’une des productions lyriques les plus enthousiasmantes qu’on a pu visionner sur operaVision (avec la Turandot diffusé depuis Helsinki en février dernier, avec Khanamiryan et Sheshaberidze…). Heureux internautes amateurs de live streaming ou de streaming tout court : il est possible de suivre les saisons d’opéras à défaut de pouvoir les vivre sur place.

 

 

Le contre ténor vénézuélien Rodrigo Sosa del Pozzo triomphe et subjugue dans le rôle du magicien Obéron (DR)

 

 

 

_______________________________________

VOIR le LIVE STREAMING / BRITTEN : Midsummer Night’s dream vendredi 12 mai 2023, 19h CET 
https://operavision.eu/fr/performance/le-songe-dune-nuit-dete-0

EN REPLAY jusqu’au 12 nov 2023, 12h

Distribution / Cast :
Obéron : Rodrigo Sosa Dal Pozzo
Titania : Elin Rombo
Puck : Robert Fux
Bottom : Peter Kajlinger
Lecoin : Johan Rydh
Etriqué : Thorvald Bergström
Meurt de faim : Jan Sörberg
Snout : Mikael Stenbaek
Flûte : Michael Axelsson
Thésée : Kristian Flor
Hippolyte : Katarina Leoson
Hermia : Johanna Rudström
Héléna : Vivianne Holmberg
Lysandre : Jihan Shin
Démétrius : David Risberg
///
Musique : Benjamin Britten
Texte :
Benjamin Britten and Peter Pears
after William Shakespeare

Royal Swedish Opera Chorus & Orchestra
Direction musicale : Simon Crawford Phillips
Mise en scène : Tobias Theorell

 

 

VISITEZ aussi le site du contre ténor Rodrigo Sosa del Pozzo
Photo portrait © EH THOOR
https://www.rodrigososadalpozzo.com/

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE, concert. PARIS, Maison de la Radio, le 12 avril 2024. SIBELIUS : Symphonies 5, 6 et 7. Orchestre philharmonique de Radio France /...

Directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Radio France depuis 2015, le Finlandais Mikko Franck (né en 1979) dirige l’intégrale...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img