mardi 16 avril 2024

CRITIQUE CD événement. Variations & Bergamasques : Debussy, Fauré, Chausson. Christine Fonlupt, piano (1 cd Passavant music)

A lire aussi

On est immédiatement séduit par l’originalité et la grande cohérence du programme ici défendu (et conçu) par la pianiste Christine Fonlupt. Paris, 1890 : à l’époque du renouveau de la musique hexagonale, entre autres stimulé par le refus de suivre l’essor de la musique germanique contemporaine, le son et la langue du jeune Debussy sont ainsi éclairés ; ils percent même comme un éclat foudroyant… En témoignent d’abord les 4 séquences de l’incomparable et visionnaire « Suite Bergamasque » de 1890 : à la fois rêverie libre et recréation purement poétique où se fondent l’esprit de la Suite baroque (insouciance enivrée, aérienne du Menuet, ou du dernier Passepied), la clarté voire la transparence et toujours un refus de la longueur… et cette sensualité moderne inspirée de Verlaine, d’une irrépressible volupté (Clair de lune).

L’amie de Chausson, Thérèse Roger, un temps fiancée à Debussy, inspire à Fauré, son professeur, son cycle lui aussi débordant d’un nouvel imaginaire, « Thème et variations » opus 73 (1895) : chaque défi et difficulté de la partition, se colore d’une nuance intimiste en lien avec l’affection de Fauré pour Thérèse. La palette d’affects comme de climats y est illimitée, exigeant une attention continue de l’interprète : le thème initial en ut dièse mineur, grave et solennel, déclenche tout un réseau de variations les plus variées, – 11 au total, subtilement contrastées du fantasque lunaire (III) au religieux épuré (XI), sans omettre l’éloquence passionnée (VII, X), — chacune enveloppée dans une tendresse où le cadre de l’intime et de la pudeur rétablit l’agilité virtuose dans la profondeur (jamais dans la démonstration artificielle).

Plus tard Debussy et Chausson se fâchent – ce dernier heurté que celui qu’il estime et soutient financièrement, rompe ses fiançailles avec son amie, la pianiste et chanteuse Thérèse Roger (figure de ce fait centrale dans ce récital) ; pourtant les admirations artistiques semblent plus tenaces et Chausson exprime toujours son admiration pour Debussy dans ses « Quelques Danses », claires références à la Suite Bergamasque, découverte en 1896… Christine Fonlupt en exprime l’essence intime là encore, la nostalgie élégante (Sarabande), qui renouvelle et l’esprit de la Suite baroque française, et l’ivresse sensuelle nouvelle (furià de la Forlane),  clairement debussyste.

De fait rien ne paraît à la fois plus abouti et mieux renouvelé que l’écriture de Debussy dès 1890, borne inaugurale d’une période musicale passionnante, comme le souligne aussi non sans raison Christine Fonlupt en jouant enfin les quatre pièces de Debussy, toutes de 1890 : les 2 arabesques, la Rêverie, surtout Ballade,… la plus développée dont l’opulence et la sérénité caressante font imploser l’extension de la mélodie dans un legato d’une flexibilité idéale, dont le souffle maîtrisé, semble d’une douceur infinie. Superbe récital qui souhaitons-le appellera une suite. 

 

 

__________________________

CRITIQUE CD événement. Variations & Bergamasques : Debussy, Fauré, Chausson. Christine Fonlupt, piano – 1 cd Passavant music – enregistré en fév et juin 2023. CLIC de CLASSIQUENEWS hiver 2024

 

 

 

 

LIRE aussi

Notre ENTRETIEN avec Christine Fonlupt à propos de son nouvel album « Variations & Bergamasques » : https://www.classiquenews.com/?p=63598

 

 

Notre présentation annonce du cd événement « « Variations & Bergamasques » par Christine Fonlupt : https://www.classiquenews.com/cd-evenement-annonce-variations-bergamasques-debussy-faure-chausson-christine-fonlupt-piano-1-cd-passavant-music/

 

CD événement, annonce. « Variations & Bergamasques » : Debussy, Fauré, Chausson – Christine Fonlupt, piano (1 cd Passavant music)

 

 

Prochains concerts

27 février 2024 – 20h Auditorium Jean-Philippe Rameau, 25, rue Krüger 94100 Saint-Maur-des-Fossés
Dans le cadre de la saison d’orgue d’ Eric Lebrun « Soirée spéciale centenaire Fauré », avec les élèves pianistes du CRR et chanteurs du CNSMDP, classe de Christine Fonlupt

1er mars/2024 à 19h30, domaine St Jean de Chépy, Tullins – Sonates Françaises avec Julien Szulman (violon), sonate de Lekeu, 2e sonate de Fauré
dans le cadre Les Allées chantent

2 mars 2024 à 15h, Château, domaine de Vizille
Sonates Françaises avec Julien Szulman (violon), sonate de Lekeu, 2e sonate de Fauré
dans le cadre Les Allées chantent

03 mars 2024 à 17h, Musée Dauphinois, Grenoble
Sonates Françaises avec Julien Szulman (violon), sonate de Lekeu, 2e sonate de Fauré
dans le cadre Les Allées chantent

06/03/2024 à 12h45, Espace Bernanos , 4, rue du Havre, 75009 Paris
Sonates Françaises avec Julien Szulman (violon), sonate de Lekeu, 2e sonate de Fauré

 

24 mars 2024 – 17h au Vent des Arts
concert dédicace à l’issue de la sortie de l’album : Variations et Bergamasques  – récital Debussy, Chausson, Fauré 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE, opéra. GENEVE, Grand-Théâtre (du 11 au 18 avril 2024). MESSIAEN : Saint-François d’Assise. Robin Adams / Adel Abdessemen / Jonathan Nott.

  Après avoir été l’une des productions lyriques victimes de la Pandémie, le trop rare Saint-François d’Assise d'Olivier Messiaen -...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img