Concert de Noël à Saintes

Saintes cite musicale, abaye aux dames annonce concert classiquenews abbatiale-facade-724x521Saintes. Abbaye aux Dames, jeudi 17 décembre 2015. Orchestre Poitou Charentes : Rossini, Saint-Saëns, Delibes… Concert subtil (duo concertant violon et violoncelle de Saint-Saëns) et facétieux (irrésistible Rossini et son ouverture de L’Echelle de soie, La Scala di Seta) à l’affiche de l’Abbaye aux Dames de Saintes pour ce mois de fêtes de fin d‘année : l’Orchestre Poitou Charentes sous la direction d’Adrien Perruchon interprète plusieurs joyaux romantiques dans le registre de la finesse et de la subtilité. L’opéra-comique et l’opérette s’y déploient accordant virtuosité, justesse, profondeur grâce aux solistes conviés pour l’occasion : chanteurs et instrumentistes, interprètes engagés de Rossini, Saint-Saëns mais aussi Delibes, Gounod, Lopez… « Bonne humeur, légèreté, voire décalage », la présentation du concert sur le site de l’Abbaye aux Dames, la cité musicale, Saintes affiche une joie partagée décomplexée. L’Orchestre Poitou-Charentes y défend un panorama de l’opéra-comique, de l’opérette, particulièrement prometteur, – c’est à dire un florilège de mélodies et tableaux qui ont fait chanter et danser la France et l’Europe, de l’époque romantique jusqu’à la moitié du XXe siècle.

perruchon-adrien-chef-maestro-review-critique-annonce-concert-CLASSIQUENEWS-582-390

 

 

Le jeune maestro Adrien Perruchon, relève les défis multiples de ce programme qui associe virtuosité vocale, saillies et délires dramatiques, défis instrumentaux. Les chanteurs invités interprètent airs célèbres de Lakmé (les clochettes) de Delibes, de l’opéra La Traviata de Verdi, Le Chanteur de Mexico de Francis Lopez (Rossignol de mes amours)…, l’ivresse amoureuse du jeune Nemorino (L’elisir d’amore de Donizetti), l’hystérie féminine qu’incarne la Cunégonde de Bernstein dans son opéra Candide (air pour soprano : “Glitter and be gay”), sans omettre le désopilant duo de la mouche extrait d’Orphée aux enfers, parodie mythologique et déjantée d’Offenbach, où Jupiter transformé en mouche séduit Eurydice… Le programme présenté à Saintes est dirigé par un jeune maestro récemment révélé quand il remplaçait pour un même concert à Radio France, Mikko Franck et Lionel Bringuier initialement annoncés. Timbalier au Philhar de Radio France, Adrien Perruchon a montré une trempe exemplaire, un vrai tempérament particulièrement convaincant. Qu’en sera-t-il à Saintes ? C’est sans doute une nouvelle baguette à suivre et qui fait donc l’événement ce 17 décembre sous la voûte de l’Abbatiale de Saintes.

 

 

boutonreservationAdrien Perruchon dirige l’Orchestre Poitou Charentes
Opéra comique, opérette…
Jeudi 17 décembre 2015, 20h30

Gioachino Rossini
L’échelle de soie, ouverture
Camille Saint-Saëns
La Muse et le Poète pour violon et violoncelle opus 132
Léo Delibes, Charles Gounod, Francis Lopez

François-Marie Drieux, violon
Jean-Marie Trotereau, violoncelle
Blaise Rantoanina, ténor
Isabelle Philippe, soprano colorature

Orchestre Poitou-Charentes
Adrien Perruchon, direction

Durée: 1h30
Tarifs: de 8 à 25€

Programme détaillé du Concert de Noël :

Gioachino ROSSINI
(1792-1868)
L’Echelle de soie, ouverture en ut majeur
Una Voce Poco Fa (Le barbier de Séville)

Gaetano DONIZETTI
(1797-1848)
Una furtiva lagrima (Elixir d’amour)

Camille SAINT-SAËNS
(1835-1921)
La Muse et le Poète pour violon
et violoncelle opus 132

Entracte

Emmanuel CHABRIER
(1841-1894)
Fête Polonaise (Le Roi malgré lui)

Leonard BERNSTEIN
(1918-1990)
Glitter and be Gay (Candide)
Happy We (Candide)

Francis LOPEZ
(1916-1995)
Rossignol de mes amours
(Le Chanteur de Mexico)

Léo DELIBES
(1836-1891)
Air des clochettes (Lakmé)

Jacques OFFENBACH
(1819-1880)
Duo de la mouche (Orphée aux enfers)

Durée du concert : 1 h 30

Vin chaud offert à l’Abboutique à l’issue du concert.

Comments are closed.