Compte rendu concert ; 37 ème Festival Piano aux Jacobins ; Toulouse, cloître des Jacobins le 27 septembre 2016 ; Maurice Ravel, intégrale piano solo. Bertrand Chamayou, piano.

Bertrand Chamayou est en pleine possession de moyens considérables. Déjà en 2011, il nous avait subjugué avec une intégrale fleuve des années de pèlerinage de Liszt. L’œuvre intégrale de Ravel, en trois parties de 45 minutes en un seul concert, est une gageure bien plus dangereuse. Le piano de Ravel est fragile dans la continuité d‘écoute, par sa spécifié de couleurs et une certaine sècheresse émotionnelle. Ce n’est pas le piano romantique chantant à perdre haleine de Liszt. De fait il faut reconnaître que Bertrand Chamayou a su organiser trois groupes se tenant bien et s’articulant parfaitement. Si la couleur générale qui marque, est celle du liquide et de l’eau qu’il réussit admirablement, la chaleur de l’Espagne ou la mélancolie sont plus discrètement offerts. Mais tout est question d’équilibrage. Le pianiste toulousain a choisi des tempos plutôt vifs et en jouant par cœur et en enchaînant rapidement les pièces, il donne une impression d’avancée que rien n’arrêtera. La variété du toucher, les couleurs, les nuances… tout permet qu’aucune lassitude ne s’empare de l’auditeur. L’admiration pour les capacités du pianiste est constante. L’interprète cisèle le caractère de chaque pièce avec art.

Tout au plus pourrait on dire que dans des extraits en concert, Bertrand Chamayou, dégagé de ce délicat équilibre pour ce concert tout Ravel, ira plus loin dans son interprétation. Scarbo sera plus fantasque et Gibet, plus effrayant; Ondine, plus joueuse; l’Infante, plus alanguie et la valse, encore plus folle. Toutefois la chance de faire un voyage si complet dans le piano solo de Ravel est une expérience inoubliable sous des doigts si musicaux.

Bertrand Chamayou est un Immense pianiste qui ne cesse de développer une carrière brillante et sans faux pas.

Compte rendu concert ; 37 ème Festival Piano aux Jacobins ; Toulouse, Cloître des Jacobins le 27 Septembre 2016 ; Maurice Ravel (1875-1937) : Toute l’Œuvre pour piano seul ; Bertrand Chamayou, piano.

Comments are closed.