vendredi, décembre 9, 2022

Claudio Monteverdi: Missa in illo tempore
(Odhecaton, Paolo Da Col, 2011)

A ne pas rater
Quand Monteverdi, mantouan en 1610, revisite la polyphonie franco-flamande, il produit un joyau atypique, la Missa in Illo Tempore, en stile antico certes mais d’une complexité inouïe, véritable vitrail irradiant, par sa magie sonore, ses sortilèges contrapuntiques (variations d’après un même motet de Nicolas Gombert), sa science habile, son architecture vertigineuse: ici que des voix d’hommes dont sopranistes et altistes, restituant la clarté et la chair d’une Messe palpitante et revivifiée. Paolo Da Col rétablit le lien stylistique de Monteverdi avec Giaches de Wert dont plusieurs madrigaux sont entrelacés à l’écriture du grand, de l’immense Claudio. De Wert fut maître de chapelle à la cour ducale de Mantoue quand Monteverdi n’y officiait que comme violiste!
En plus de l’éblouissante Messe in Illo tempore, Odhecaton réalise aussi trois motets mariaux (de style moderne) récemment retrouvés dans leur étoffe originelle (sublime Regina cœli où se distinguent tout autant le choeur des femmes): rien de mieux que le volume magicien de la Basilique Santa Barbara de Mantoue (offrant au jeune compositeur ses deux tribunes, préambule à la polychoralité marcienne de la chapelle du Doge à Venise) pour retisser la riche tenture sonore, vocale et instrumentale du bouillonnant Monteverdi (le chef d’Odhecaton emploie aussi un fabuleux orgue de 1565 pour colorer son geste choral, aux côtés d’un instrumentarium varié comprenant luth et harpe…): c’est là aussi que récemment un autre audacieux baroqueux, marco Mencoboni régénérait avec quel panache le Vespro Montéverdien, autre polyptique génial du divin Claudio; à croire que le site inspire les nouveaux champions italiens de la ferveur montéverdienne.
Courrez acheter ce joyau irrésistible: chaleur des voûtes vocales et chorales, flamboyante articulation d’un rituel doxologique, ivresse et subtilité des interprètes dont le souffle, la liberté, la finesse en partage saisissent d’un bout à l’autre de cet album plus que recommandable.

Claudio Monteverdi: Missa in illo tempore. Odhecaton. Paolo Da Col, direction. Enregistrement réalisé en 2011 à Mantoue, Basilique Santa Barbara. 1 cd Ricercar réf.: RIC322. Durée: 1h

- Espace publicitaire -spot_img
- Sponsorisé -
Derniers articles

CD, portrait. Dimitri Naïditch, pianiste – compositeur (SoLiszt, Ukraine)

DIMITRI NAÏDITCH... C’est un artiste inclassable qui ressuscite les figures emblématiques de la virtuosité romantique. Quand on lui demande...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img