samedi 15 juin 2024

CONCERT & CD événement, annonce. LA BELLEZZA, Philippe MOURATOGLOU, guitare (1cd Vision Fugitive) – PARIS, La Scala, samedi 9 mars 2024

A lire aussi

Revenant à une veine plus classique, Philippe Mouratoglou, virtuose de la guitare, interroge dans ce nouveau récital « La Bellezza », plus de 5 siècles de musique italienne. Défricheur infatigable, innovateur de nouvelles formes musicales, le disciple de Wim Hoogewerf, Roland Dyens et Pablo Marquez investit des chemins plus classiques, d’autant plus après son dernier album dédié au maître entre tous, Fernando Sor (2019) dont il a renouvelé l’approche par la puissance maîtrisé de son geste imaginatif et personnel.

 

On retrouve les mêmes qualités d’éloquente souplesse, de virtuosité nuancée qui sous l’angle spectaculaire d’une virtuosité indiscutable, fait jaillir des trésors de sensibilité (« Introduction & caprice opus 23 » de Guilio Regondi), relevant du caprice fantasque, de l’ivresse de la danse aussi, avec une classe et un nerf assumé (Sonate en hommage à Boccherini de Mario Castelnuovo Tedesco de 1934 ci rétablie dans sa version originale)… sans omettre les audaces plus surprenantes encore des Due canzoni lidie de Nuccio d’Angelo (1986). Entre chaque séquence, Philippe Mouratoglou creuse le mystère suggestif des Ricercare et Fantasie de Da Milano où la tendresse nostalgique de la guitare réenchantée se souvient de l’épure introspective du luth mémoriel.
Les talents du conteur musical sont ici multiples ; ils s’adossent surtout à une conception globale sonore dont l’architecture cultive la clarté, la souplesse, une urgence poétique qui font de la guitare, tout un orchestre de nuances, aux innombrables champs expressifs. Il en découle à travers ces 14 plages de pure enchantement un cheminement en partage, à la fois construction mentale et réalisation sonore au fini … saisissant.

 

 

 

La prise de son est exceptionnelle, définie, détaillée et ronde. A l’appui de ce parcours sonore singulier, l’auditeur se délectera tout autant du livret argumenté de textes passionnants signés Gilles Tordjman (petite histoire de l’interprétation à la guitare, des prodiges Italiens aux Espagnols…) qu’illustrent les réflexions picturales aquarellées d’Emmanuel Guibert. Album événement, donc « CLIC » de classiquenews 2024. Grande critique du cd le jour de parution del’album Bellezza, le 1er mars 2024.

 

 

Philippe Mouratoglou © Thibaut Darnat

EN CONCERT

EN CONCERT, samedi 9 mars 2024 à 19h30, à la Piccola Scala / PARIS
13 bd de Strasbourg – 75010 Paris – infos & réservations :
https://lascala-paris.fr/programmation/la-bellezza-philippe-mouratoglou/

 

Francesco da Milano à Nuccio d’Angelo, en passant par Giulio Regondi et Mario Castelnuevo-Tedesco. Bien plus qu’une anthologie à vocation historique ou documentaire,Philippe Mouratoglou nous propose son « grand tour », voyage initiatique au-delà des Alpes que tout esthète ou artiste se devait d’accomplir pour parfaire sa formation et ciseler son goût.

Programme

 

Francesco da Milano, Ricercare 51
Giulio Regondi Introduction & Caprice op.23
Francesco da Milano Ricercare 42
Mario Castelnuovo-Tedesco Sonate « Omaggio a Boccherini » op.77 – Allegro con spirito
Mario Castelnuovo-Tedesco Sonate « Omaggio a Boccherini » op.77 – Andantino, quasi Canzone
Mario Castelnuovo-Tedesco Sonate « Omaggio a Boccherini » op.77 – Tempo di Minuetto
Mario Castelnuovo-Tedesco Sonate « Omaggio a Boccherini » op.77 – Presto furioso
Francesco da Milano Ricercare 8
Francesco da Milano Ricercare 33
Francesco da Milano Fantasia 6
Francesco da Milano Fantasia 39
Nuccio d’Angelo Due Canzoni Lidie I
Nuccio d’Angelo Due Canzoni Lidie II
Francesco da Milano Ricercare 38

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

CD événement, annonce. Egidio DUNI : L’ISLE DES FOUX – Ensemble ALMAZIS, Iakovos Pappas (1 cd Maguelone)

Génie de l’opéra comique au XVIIIème, l’italien Egidio Duni aborde le sujet de la folie avec délire et poésie,...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img