Bruno Procopio grand invité de KTO

Bruno Procopio : les Grands Motets de Rameau à Cuenca (Espagne)Télé, KTO, 7-14 juin 2014. Bruno Procopio, chef d’orchestre. Entretien. Le jeune chef d’orchestre Bruno Procopio est l’invité d’Emmanuelle Dancourt dans son émission VIP, du 7 au 14 juin 2014. Rameau, Marcos Portugal, Carl Philipp Emmanuel Bach… les grands noms du baroque européen, de la France et de l’Allemagne des Lumières … jusqu’au Brésil (avec Marcos Portugal qui du Portugal s’expatrie outre Atlantique) n’ont plus de secret pour le claveciniste et chef d’orchestre Bruno Procopio. D’un continent l’autre, de chaque côté de l’Atlantique, le fougueux interprète de François Couperin également (somptueuse lecture des Barricades Mystérieuses) cultive les champs florissants de la conversation musicale, apportant chez Rameau un tempérament et une énergie peu commune, à Caracas ou à Rio, à la tête des instrumentistes du Simon Bolivar Orchestra ou ceux de l’Orchestre Symphonique du Brésil, les ferments de la pratique historiquement informée. Il a joué puis enregistré les Pièces pour clavecin en concert, puis un programme d’extraits d’ouvertures et de ballets de Rameau à Caracas avec l’orchestre de Gustavo Dudamel, l’Orchestre Simon Bolivar du Venezuela (2 disques événements édité par le label Paraty). En quelques années, le bouillonnant chef, maestro affûté, doué d’un rare sens dramatique aura révélé la verve prérossinnienne de Marcos Portugal (recréation à Rio de son joyau comique L’oro no compta amore de 1804, joyau lyrique délirant qui préfigure directement Le Barbier de Séville de Rossini) tout en soulignant sa haute inspiration sacrée en jouant la fameuse Missa Grande à Cuenca (Espagne). Admirable interprète de Jean-Philippe Rameau, Bruno Procopio pour l’année 2014, vient de diriger en avril 2014, les Grands Motets du Dijonais : fougueuses pièces spectaculaires (avec chœur), surtout hautement lyriques avec le concours de la diva ibérique Maria Bayo… Bruno Procopio dans une mise en place impeccable a souligné la science expérimentale et foisonnante du Rameau d’avant les opéras (son premier ouvrage est créé en 1733 : Hippolyte et Aricie ; les grands Motets auraient été composés à Lyon vers 1714)…

Engagé, passionné dans le renouvellement des oeuvres baroques (mais pas que), Bruno Procopio évoque sa carrière, ses goûts, son expérience de la direction. Prochainement, il dirigera à nouveau l’Orchestre Symphonique du Brésil à Rio (septembre 2014 dans la résurrection d’un opéra méconnu de Sacchini, Renaud, fleuron de l’opéra français à l’époque de Marie-Antoinette) puis l’Orchestre national de Lille (décembre 2014) …. Sur le plateau de KTO est également invitée aux côtés de Bruno Procopio, la comédienne centenaire Gisèle Casadesus.

 

 

 

Bruno Procopio, grand invité de KTO

Magazine VIP, Visages inattendus de personnalités. Présenté par Emmanuelle Dancourt.

Samedi 7 juin à 20h40

Dimanche 8 juin à 17h00 et 1h35

Lundi 9 juin à 11h10

Mardi 10 juin à 7h50 et 22h45

Jeudi 12 juin à 11h00

Vendredi 13 juin à 14h35

Samedi 14 juin à 8h40

L’émission sera également accessible sur le site de KTO dès sa première diffusion : http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/v.i.p..html

 

 

Comments are closed.