SHANGHAI. 2ème Festival Baroque

stern david chef opera fuoco atelier lyrique et compagnie review compte rendu classiquenewsShanghai (Chine), 2ème Festival Baroque. Les 18 , 19, 20 décembre 2015. David Stern dirige Alcina de Haendel (temps fort, le 18). Festival baroque de Shangai, an II. La musique européenne baroque s’exporte en Chine : qui pourrait douter aujourd’hui que l’Empire du milieu ne soit pas l’avenir du baroque, son prochain Eldorado ? Comme le Japon fut et demeure la terre des romantiques (combien de mélomanes y sont aficionados des récitals de piano comme des concerts symphoniques ?), augurons que la chine demain à travers ses grandes métropoles et leurs auditoriums et salles de concert souvent pharaoniques, grâce aux millions de potentiels amoureux du Baroque, ne devienne la terre d’élection de la musique baroque. Des artisans y travaillent et au coeur de ce mouvement nouveau, de grands projets culturels alliant diffusion et transmission. Le chef David Stern s’engage totalement pour la réussite de ce partage entre les continents : la 2ème édition du Festival Baroque de Shangai a lieu en décembre 2015 : les 18, 19 et 20 décembre 2015 précisément. Avec comme temps fort, Alcina le 18 janvier 2015.

opera-fuoco-logo-2015Les jeunes chanteurs de sa troupe lyrique OPERA FUOCO, confrontés aux défis de l’articulation et de l’interprétation vocale ont travaillé pour l’occasion le chef d’oeuvre de Haendel, celui londonien, ardent défenseur de l’opéra italien, Alcina. En mêlant féerie et héroïsme, Haendel revisite la lyre passionnelle et fantastique de L’Arioste (Roland furieux, Orlando Furioso) où l’enchanteresse amoureuse éprise de son cher chevalier Ruggiero, désespère, succombe, renonce : rien ne peut vaincre l’amour. Les enchantements et la magie n’ont aucune prise sur la force des sentiments sincères. En forçant Renaud à l’aimer, Alcina se trompe sur elle-même : rien ne dure sur des mensonges. Car Roger/Ruggiero s’il demeure aux côtés de la magicienne, ne l’aime pas : il est envoûté. Comme toutes les créatures réunies sur l’île d’Alcina…

 

 

 

Directeur artistique du Festival baroque de Shanghai, David Stern joue Alcina de Haendel

OPERA FUOCO à Shanghai

 

 

OPERA FUOCO, David Stern : chanter Gluck et BerliozDavid Stern, fin interprète, très soucieux de l’intelligibilité des situations comme de la caractérisation des profils psychologiques, affirme un tempérament lyrique passionnant. En plus des couleurs dramatiques de l’orchestre, le chef, fondateur d’OPERA FUOCO et directeur artistique du Festival Baroque de Shanghai souligne la force et aussi le désespoir qui s’inscrivent au cœur de chaque protagoniste : la solitude et les vertiges amers serrent le coeur et l’âme des deux héros : Alcina et Roger. Au moment où la France reçoit le choc du premier opéra de Rameau (Hippolyte et Aricie de 1733), Handel crée devant l’audience londonienne son seria Alcina en 1735.

Milanesi raffaellaA l’origine le rôle de Ruggiero était tenu par un castrat (Carestini), il est aujourd’hui chanté par une mezzo (rôle travesti). Le drame assimile le goût vénitien pour les travestissements, les identités troubles, le croisement des sexes, une scène qui mêle l’illusion et le songe, la folie et des gouffres plus sombres. Car c’est tout le monde idéal mais artificiel d’Alicia sur son île qui y est menacé puis détruit ; inspiré de L’Arioste, Handel dépeint un monde désenchanté, forcé à la réalité. Une magicienne (Alcina) bien qu’amoureuse, y éprouve peu à peu les limites de son pouvoir dérisoire ; un homme pourtant chevalier (Ruggiero) apprend le goût amer et aigre de la solitude et du désenchantement ; les forces initiales sont mises à mal lorsque Bradamante (la fiancée de Ruggiero) débarque sur l’île, sous l’identité fausse de Ricciardo, un aventurier dont s’éprend la propre sœur d’Alcina, Morgana. AU couple de départ répondent deux autres : Ruggiero/Bradamante, Ricciardo/Morgana…

En vérité l’amour sincère a désarmé Alcina : éprise au delà de sa magie du beau chevalier, la magicienne a perdu tout pouvoir et doit accepter d’être vaincue.

Parmi les grands moments de la partition, offrant pour chacun des protagonistes, une séquence particulièrement expressives :

  • La lamentation d’Alcina
  • Le grand air de Ruggiero faisant ses adieux à l’illusion magique
  • L’utlime trio réunissant Alcina, Bradamante, Ruggiero

Le rôle d’Alicia offre une incarnation passionnante pour toute les grandes sopranos lyriques et coloratoure. Toutes dont la palus récente Renée Fleming s’y sont confrontées aux défis de la langue haendéliennes.

Desandre mezzo opera fuoco Lea-DesandreA Shanghai aux côtés de la soprano ardente et sensuelle, Rafaella Milanesi (portrait ci dessus) les jeunes chanteurs très prometteurs de l’Atelier Lyrique d’OPERA FUOCO défendent chacun leur personnage : Lea Desandre (mezzo, portrait ci-contre), Sahy Ratianarinaivo (ténor) et Alexandre Artemenko (baryton)… trois voix intenses et déjà très fortement caractérisées que les familiers d’Opera Fuoco ont pu suivre lors des dernières sessions de travail et des derniers concerts qui en ont découlé (Kiss me Kate de Cole Porter, programme romantique français de Gluck à Berlioz…)

De sorte que c’est l’interprétation affûtée et subtile de la passion baroque, défendue par de jeunes interprètes très impliqués qui s’affirme ainsi à Shangai, grâce à la volonté d’un chef audacieux et charismatique, David Stern.

 

 

 

 

OPERA FUOCO, David Stern : chanter Gluck et BerliozAlcina de Haendel à Shanghai
Le 18 décembre 2015, 20h
Shanghai Symphony Hall
1380 Fuxing Zhong Lu, near Baoqing Lu

distribution
Alcina – Raffaella Milanesi
Ruggiero – Lea Desandre
Bradamente – Angélique Noldus
Morgana – Daphné Touchais
Oberto – Natalie Perez
Oronte – Sahy Ratianarinaivo
Melisso – Alexandre Artemenko

Direction – David Stern
Orchestre – Opera Fuoco

shanghai-symphony-hall-david-stern-opera-fuoco-presentation-review-critique-classiquenews

 

Les 2 autres concerts au programme du 2ème Festival Baroque de Shanghai (direction artistique : David Stern)

OPERA FUOCO, David Stern : chanter Gluck et BerliozSamedi 19 décembre 2015, 19h45
Chamber Hall
Shanghai Symphony Hall
JS Bach, Telemann, CPE Bach (Symphonie Hambourgeoise)
Mozart : Exsultate Jubilate

Gu Wenmeng, soprano
Orchestre Symphonique de Shangai, SSO
Opera Fuoco
David Stern, direction

OPERA FUOCO, David Stern : chanter Gluck et BerliozDimanche 20 décembre 2015, 19h45
Chamber Hall
Shanghai Symphony Hall
Haendel : extraits d’Hercules, Ariodante. Water Music

Alice Coote, mezzo
Opera Fuoco
David Stern, direction

 

 

Visitez le site d’OPERA FUOCO

VOIR la page dédiée à Alcina de Haendel au Festival de Shanghai

 

Comments are closed.