Mezzo: les temps forts de mai 2009 Journée Tous à l’opéra, Soirée Grieg, Journée et cycle Haydn


Mezzo
Les temps forts de mai 2009


En mai 2009, Mezzo ne chôme pas et poursuit ses programmations en direct ou inédites.
Samedi spécial “tous à l’opéra” (3 productions diffusées à 16h, 18h et 20h30); soirée inédite dédiée à Edvard Grieg (pour le centenaire en 2007 de la disparition du compositeur norvégien); surtout, programmation spéciale (et là encore inédite) dédiée à Joseph Haydn (portrait ci-contre) dont 2009 marque le bicentenaire de la disparition: cycle des quatuors (diffusion quotidienne à 19h30, du 24 au 30 mai 2009) et rendez vous immanquable, journée anniversaire en grande pompe: de 11h à 23h, 5 programmes “Haydn” dont La Création en direct depuis Eisenstadt (le palais où le compositeur passa presque 30 ans de sa carrière comme musicien de la cour des princes Esterhazy, à 11h), la Symphonie en ré chorégraphiée par Jiri Kylian (à 17h45), surtout un oratorio peu connu, Le retour de Tobias, filmé à Poissy en 2008 (à partir de 20h30).

1. Tous à l’opéra
Samedi 9 mai 2009 à 16h,18h, 20h30

Journée spéciale “Tous à l’Opéra”
3 opéras inédits sur la chaîne célèbrent l’opéra et le drame passionnel sur le thème “l’amour… à en mourir!”
Notez que chaque production diffusée pour la fête du lyrique en Europe, est déjà publiée en dvd et est le sujet d’une critique dans notre base “recherche dvd

16h :

« Salomé » de Richard Strauss (McVicar, Jordan. 2008)
Royal Opera House Orchestra sous la direction de Philippe Jordan
Mise en scène, David McVicar. Réalisé par Jonathan Haswell
Nadja Michael (Salomé), Michael Volle (Iokanaan), Thomas Moser (Hérode), Michaela Schuster (Hérodias), Jospeh Kaiser (Narraboth). La mise en scène de McVicar est l’autre élément
convaincant de cette superbe production: ni décalée, ni décorative:
tout se tient et sert l’évolution et la continuité de l’action. La
figure du bourreau, sabre à la main, en costume puis nu, ensanglanté,
rappelle évidemment la décollation de Saint-Jean Baptiste du Caravage,
et dès le début évoque la fin tragique du Prophète…


18h :
« Doktor Faust » de Ferrucio Busoni (Jordan, Grüber. 2007) Orchestre der Oper Zurich dirigé par Philippe Jordan.
Mise en scène, Klaus Michael Grüber. Réalisé par Felix Breisach.
Thomas Hampson, Günther Groissböck, Gregory Kunde.

Que penser de ce Faust
Busonien qui associe le trio Hampson/Grüber/Jordan? Au final, oeuvre
aussi méconnue que fascinante, interrogeant les formes et le sens de la
musique théâtrale, interprètes engagés: cette version vidéo est un
nouveau titre incontournable de cette fin d’année 2007!

Opéra de Zurich, octobre 2006. Thomas Hampson, esthète dégoûté sur la
scène du monde défie le diable, séduit la duchesse de Parme, ose
envisager l’éternité… profil de savant fou, à la fois Dracula sans
âge et Don Quichotte halluciné, le baryton américain relève le défi
d’une partition captivante et énigmatique que laissa inachevée Ferrucio
Busoni. Dans la fosse, Philippe Jordan créé la surprise. En dirigeant
la version complétée par Jarnach en 1925, sa direction architecturée et
millimétrée reste fluide, rehaussée par l’expressionnisme suggestif de
Grüber. Production événement!

20h30 :
« Roméo et Juliette » de Gounod (Salzbourg 2008)
Mozarteum Orchester Salzburg sous la direction de Yannick Nézet-Séguin. .
Mise en scène, Bartlett Sher.
Réalisé par Brian Large
Rolando Villazon, Nino Machidze, Mikhail Petrenko, Russell Braun.
Sazlbourg, été 2008: après une Traviata au sommet (Festival 2005)
grâce à la conception scénique nerveuse et tendue de Willy Decker (ce
qui est loin d’être le cas ici), le couple Netrebko / Villazon devait
enflammer l’affiche de ce Roméo et Juliette. Mais la soprano jeune
maman fut finalement remplacée par sa consoeur géorgienne Nino
Machaidze dont la beauté du timbre, sensuel et rond, voire ample, n’a
hélas pas la subtilité et la féminité rayonnante de la divine Anna…

2. Soirée Grieg
Vendredi 15 mai 2009 à 20h30

Gala Grieg (2007). En 2007, la télévision norvégienne commémorait le centenaire de la disparition d’Edvard Grieg par un concert exceptionnel de musique de chambre. Le programme propose les œuvres les plus populaires du maître danois : la Ballade, la 3e Sonate pour violon, la Sonate pour violoncelle op.36 et une série de mélodies.
Les interprètes sont Leif Ove Andsnes (piano), Julian Rachlin (violon), Truls Mørk (violoncelle) et Kerstin Avemo (soprano).

3. Programmation spéciale Haydn


Les quatuors, tous les jours à 19h30, du 24 au 30 mai 2009
Tous les jours, et pendant 7 jours, soit une semaine de chambrisme ardent, un quatuor à cordes de Haydn par le Lyndsay Quartet réalisé par Oliver Becket et Ellen Fellmann

24/5 : quatuor à cordes en do majeur op. 20 n°2
25/5 : quatuor à cordes en fa mineur op. 20 n°5
26/5 : quatuor à cordes en do majeur op. 33 n°3
27/5 : quatuor à cordes en ré mineur op. 42 N°2
28/5 : quatuor à cordes en sol majeur Op. 54 N°1
29/5 : quatuor à cordes en do majeur op. 54 n°2
30/5 : quatuor à cordes en ré majeur op. 76 n°5

Le 31 mai 2009 : Journée anniversaire

à 11h,
En direct depuis Eisenstadt
La Création. Direct de salle Haydn du château Schloss Esterházy à Eisenstadt (Autriche), La création de Haydn en commémoration du bicentenaire de sa disparition. Avec : Annette Dasch, soprano ; Christoph Strehl, tenor ; Thomas Quasthoff, baryton-basse. Vienna Chamber Choir. Orchestre Austro-Hongrois Haydn dirigé par Adam Fischer.

à 17h,
Concert : Haydn le magnifique:
Quatuor à cordes en si bémol majeur op.76 n°4 avec le London Haydn Quartet
Duos pour violon et alto Hob.VI : 1-6 ; Giovanni Radivo, violon ; Fabrice Lamarre, alto
Sonate pour piano n°50, en ré majeur, Hob. XVI.37 ; Claire Désert, piano.

17h45,
« Symphonie en ré »,
Ballet de Jiri Kylian (sur les Symphonies n° 101 en ré et symphonie n°73 de Haydn)
Par le Nederlands Dans Theater.

18h15,
Concert Haydn à Lyon

Quatuor à cordes Op. 77 N° 1 en Sol majeur par le Quatuor Sine Nomine ;
Trio pour piano et cordes H/XV 16 en Ré Majeur avec Emmanuelle Réville, Anne Gastinel, Philippe Cassard ;
Quatuor à cordes Op. 20 N° 5 Fa mineur avec le Quatuor Sine Nomine
Trio pour cordes N° 27 H/XV 14 en la bémol majeur avec le Trio Wanderer
Trio pour cordes N° 43 H/XV 27 avec le Trio Wanderer.

20h30,
« Le retour de Tobias » de Joseph Haydn
Opéra version concert (2008) réalisé par Michel Swierczewski
Enregistré à l’Opéra de Poissy. Orchestra of the Age of Enlightenment dirigé par Sir Roger Norrington. Choeur Joyful Company of Singers. Avec : Ann Hallenberg, Christopher Maltman, Andrew Kennedy, Lucy Crowe, Grace
Davidson.

Comments are closed.