LIVRES. Reynaldo Hahn, un éclectique en musique (Actes Sud)

reynaldo-hahnLIVRES. Reynaldo Hahn, un éclectique en musique (Actes Sud). Le salonard précieux maniéré rien que superficiel gagne ici de nouveaux galons : ceux d’une réhabilitation argumentée qui fait paraître enfin le génie musical. Sous la direction de Philippe Blay, voici le vénézuélien Reynaldo Hahn (1874-1947) dépoussiéré de tous les aprioris qui avaient réussi à dénaturer l’image originelle. L’élève de Massenet brille d’un nouvel éclat que chaque page et chaque contribution colore différemment soulignant la contribution majeure du critique, conférencier, du professeur de chant (à l’Ecole Normale juste fondée par Cortot en 1920), du chef d’orchestre et du directeur de l’Opéra de Paris sans omettre la diversité des dons du compositeur (mélodies, musique de chambre, oratorios, opéras, recueil pour piano.)… Le titre éclaire les multiples facettes d’un tempérament fécond qui reste difficile à classer. Eclectique certes mais si profond et juste.  Hahn y scintille comme un diamant aux multiples facettes. Son miroitement fait sa valeur : la multiplicité de l’homme est parfaitement exprimée dans ce cycle de contributions décisives.

hahn_reynaldo_05portrait peintHahn conscience artistique de son temps. Outre les chapitres – passionnants- dédiés aux oeuvres et à la personnalité plus qu’attachante du compositeur (qui fut aussi un chanteur aussi distingué que subtil interprète de ses propres oeuvres comme de celles des autres), c’est surtout, vrai sujet  et grande révélation de l’ouvrage collectif,  la culture mobile et remarquable du Reynaldo Hahn intime qui s’affirme : elle nourrit  par exemple tout le chapitre ressuscitant sa relation à Marcel Proust, dévoilant un jeu fertile d’échanges, de partages, de visions larges et complémentaires, un appétit et une curiosité exceptionnels. Passion amoureuse d’abord entre 1894 et 1896 et qui transparaît  en un miroir à clés  dans Un Amour de Swann, elle-même préambule ensuite à une indéfectible amitié ; du reste on comprend ainsi comment Hahn mondain parfait, c’est à dire profond et pertinent, fut en réalité « le périscope et le pariscope » (excellente formule relevée dans le texte) du Proust reclus et maladif. C’est aussi Hahn qui inspire au génie littéraire du siècle, cette habile et complexe correspondance entre les arts, surtout entre musique et peinture, langue poétique dont Hahn eut lui aussi la maîtrise totale ;  ses propres chroniques sur le théâtre, les expositions et donc les tableaux précisément décrits et commentés donnent la mesure d’une sensibilité exceptionnellement développée et vive, celle du « littérateur mélomane » que détache avec tendresse et sincérité, l’admiration de Proust. La fameuse Sonate de Vinteuil n’aura désormais plus de mystère, les nombreuses références prévalant à sa genèse y étant enfin précisées…

 

 

 

han-reynaldo-eclectique-en-musique-portrait-musical-CLIC-de-classiquenews-actes-sud-livres-coup-de-coeur-mai-juin-2015-582-390

 

 

Dans le sillon de Liszt et mieux que Christophe de Romain Rolland, Hahn et Proust incarnent une pensée curieuse et imaginative à deux cerveaux qu’attestent leurs appétits livresques, revivifiant mieux que les frères Goncourt, l’activité de Bouvard et Pécuchet de Flaubert. Au tudesque de son nom contredit / enrichi par le sourire latin de son prénom, l’auteur de La Carmélite, L’île du rêve, Ciboulette, de Nausicaa, de La Colombe de Bouddah, de la Reine de Sheba et du Marchand de Venise (qui ne sera naturalisé français qu’en 1912!) surgit comme l’incarnation du goût le plus sûr que réactive toujours une sensibilité aiguë au carrefour de arts sans privilégier aucun si ce n’est en témoigner la correspondance dans sa langue la plus raffinée conforme à sa nature artistique : la musique.

CLIC_macaron_2014Plus rien du Hahn enchanteur, orfèvre, prophète pour une fusion dialoguée des arts ne vous sera désormais caché, et le livre édité  par Actes Sud  répare bien des lacunes sur une formidable pensée esthétique. Mozartien lumineux nostalgique (qui dirigea Don Giovanni à Salzbourg en 1906),  Reynaldo Hahn surgit dans la diversité de son immense génie. Lecture capitale. Logiquement CLIC de classiquenews de juin 2015.

 

 

LIVRES. Reynaldo Hahn, un éclectique en musique (Actes Sud). Actes Sud Beaux-Arts, Palazzetto Bru Zane. Parution : Avril, 2015  – 16,5 x 24,0 / 504 pages. ISBN 978-2-330-04803-7 Prix indicatif : 55, 00€

 

 

Comments are closed.