Héroïnes de Cavalli

cavalli-heroines-ricercar-marianna-flores-alarcon-lattarico-cd-presentation-review-critique-2-cd-CLASSIQUENEWS-clic-de-classiquenewsCD, annonce. Francesco Cavalli : Heroines of the venetian baroque : Héroïnes du Baroque vénitien (2 cd Ricercar). Le projet dont émane le présent double cd, concernait à l’origine un récital lyrique dédié aux opérés de Ferrari ; puis chef et interprètes ont mûri leur approche proposant au final au producteur un choix concerté d’opéras de Cavalli mettant en avant le sublime et le sensuel, le tragique et le frénétique, joyaux de l’une des écritures les mieux inspirées de tout le XVIIème européen (évidemment après Monteverdi… dont Cavalli est avec Cesti l’élève le plus passionnant et le plus original). En découle ce coffret double qui après la production éblouissante d’Elena présenté à Aix en 2013 et dont témoigne un extraordinaire dvd, confirme la stimulante et convaincante curiosité du chef Leonardo Garcia Alarcon en terres vénitiennes. Outre la diversité des oeuvres ainsi représentées (qui permettent d’évaluer l’évolution de Cavalli des années 1630 à 1660), l’enregistrement dévoile par la voix enchanteresse et finement caractérisée de la soprano Mariana Flores – épouse à la ville du maestro argentin, dont le profil irradiant et voluptueux s’affiche en couverture, plusieurs profils féminins parmi les plus captivants du théâtre cavallien et donc de la scène lyrique vénitienne du Seicento.

C’est une galerie de porteurs féminins inédits et totalement captivants  qui s’affirme ainsi en cours d’écoute.

Cavalli_francescoVénus des Noces de Tetis  (1639), Didone  (1641), Climene  (Egisto, 1643), Medee  (Giasone, 1649), Nerea  (La Rosinda, 1651), Calisto  (1651), Iride  (Eritrea,  1652), Adelanta  (Xerse, 1655), Erismena  (1655), Ermosilla  (Statira, 1655), surtout Junon  (Ercole Amante, 1660), Eritea (Eliogabalo, 1667)…. paraissent enfin dans l’intensité recouvrée de leur chant embrasé, désirant, allusif où le verbe pèse plus que tout. Lui donne la réplique l’excellente et jeune mezzo Anna Reinhold hier lauréate du Jardin de voix de William Christie qui prête sa voix ample et profonde aux autres héroïnes cavaliennes.

leonardo garcia alarcon capella mediterranea cavalli review critique cd Cavalli classiquenewsComme son maître lui aussi argentin, Gabriel Garrido savait éblouir hier dans l’Orfeo de Monteverdi, Leeonardo  Garcia Alarcon inspiré par la lyre vénitienne du XVIIème, nous enchante aujourd’hui en ambassadeur zélé de Cavalli. A l’écoute de ce double disque événement, naturellement CLIC de classiquenews d’octobre 2015, la puissante inventivité vénitienne que Mazarin sollicita pour le mariage du jeune futur Louis XIV  (Ercole Amante présent dans la sélection) se révèle à nous. Voluptueuse, incandescente, fulgurante… aucun doute, Cavalli est l’un des maîtres baroques de l’opéra italien, son génie est en passe d’être enfin réhabilité. Prochaine grande critique développée du double cd Francesco Cavalli : Heroines of the venetian baroque : Héroïnes du Baroque vénitien (2 cd Ricercar), dans la home ce de livres de classique news.com

Francesco Cavalli : Heroines of the venetian baroque : Héroïnes du Baroque vénitien (2 cd Ricercar). Mariana Flores, Anna Reinhold. Cappella Mediterranea. Leonardo Garcia Alarcon, direction.  Enregistrement réalisé en mai et juin 2014. LIRE aussi notre dossier spécial Francesco Cavalli, génie de l’opéra vénitien

Comments are closed.