Festival Besançon Franche-Comté, 11 – 20 sept 2020 : 73è édition, “limitée” mais généreuse

besancon-festival-2020-73-eme-annonce-festival-critique-classiquenewsFestival Besançon Franche-Comté, 11 – 20 sept 2020. Le 73ème Festival international de musique de Besançon Franche-Comté propose, covid oblige, une « édition limitée », restreinte et inédite. Reconnaissons qu’elle n’a en rien perdu en qualité et diversité. Au Théâtre Ledoux, ou au Grand Kursaal, Besançon renoue avec les émotions musicales et sonores les plus intenses, en petite formation et audience resserrée (certains programmes sont ainsi présentés deux voire trois fois). Assurant l’accueil sécurisé des festivaliers et spectateurs, le Festival préserve la richesse et l’éclectisme d’une programmation dépassant 30 concerts : l’offre est multiple (orchestrale, chambriste…) et prend en compte l’accessibilité, l’ouverture, le partage (jazz, musiques du monde, plein-air, en salles sans omettre retransmissions sur écrans géants et sur Internet). Ne rien sacrifier à la qualité, l’audace et aussi la diffusion pour tous… Fort de ses 10 journées musicales, le Festival de Besançon confirme qu’il est bien un acteur culturel majeur en Franche-Comté. La création et les musiques contemporaines sont bien représentées comme en témoignent la continuité de la résidence de Camille Pépin, réjouissante compositrice d’aujourd’hui (concerts des 18, 19 puis 20 sept : The Road not taken, Number 1, Nightawks…) ; comme les 12 Variations / ” transformations ” d’après un menuet de Mozart par Gérard Pesson, le 15 sept, aux 2 Scènes).

 

________________________________________________________________________________________________

73è Festival de Besançon
Quelques temps forts
De Bizet et Chabrier au Milonga

 

11 sept, 20h30 (concert d’ouverture et plein air avec l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté : Chabrier, Bizet, Rimski, Marquèz) ; 13 sept, 15h (Quatuor Yako : Beethoven, Glass, Debussy) ; The Naghash Ensemble (musique arménienne, le 14 sept, 21h) ; Haendel en majesté par le Concert Spirituel (te Deum, Coronation Anthems, God save the King), le 15 sept, 20h ; Gran Partita de Mozart, le 16 sept, 15h (Winds Arts Orchestra et l’illustrateur Grégoire Pont) ; Spectacle Bartok par la Compagnie Bacchus, le 17 sept, 18h et 20h30 ; Mélodies des Balkans (Quintet Bumbac, le 17 sept, 21h) ; Trio Metral (Belfort, le 18 sept, 19h et 21h – puis Besançon, le 19h à 20h) ; Soirée violoncelle (Alisa Weilerstein) et l’Orch de chambre de Lausanne (le 18 sept, 20h) ; Récital de la pianiste Célia Oneto Bensaid (Pépin, Glass, Ravel : Miroirs), le 20 sept à 15h. Enfin en clôture, Milonga par l’Orquesta Silbando (Grand Kursaal, 17h, entrée libre selon places disponibles).

 

________________________________________________________________________________________________

VOIR ici la programmation complète :
https://festival-besancon.com/73e-edition/

Comments are closed.