DVD, critique. ROMEO and JULIET : Prokofiev / Samodurov (Oural Opera Ballet, 2018, BELAIR classiques)

Romeo-et-Juliette-DVD SAMODUROV OURAL OPERA BALLET critique opera critique ballet danseDVD, critique. ROMEO and JULIET : Prokofiev / Samodurov (Oural Opera Ballet, 2018, BELAIR classiques) – Pour le ballet de l’OpĂ©ra de l’Oural (Ekaterinbourg) dont il est directeur depuis 2011, le chorĂ©graphe estonien Vyacheslav Samodurov adapte RomĂ©o et Juliette de Prokofiev. L’Europe de l’Ouest a dĂ©sormais ses favoris : Paris affiche toujours la lecture de Noureev (1984) ; le Royal Ballet celle de Kenneth MacMillan (1965). Autant de « classiques » de venus cultes, avec les versions non moins puissantes signĂ©e Cranko (1962), John Neumeier (1971), Jean-Christophe Maillot (1996)
 Ă  chacun de se faire une idĂ©e d’aprĂšs ce riche panthĂ©on. CrĂ©Ă©e en 2016 Ă  Ekaterinbourg (SibĂ©rie), la version Samodurov est filmĂ©e ici en juin 2018 ; elle mĂȘle rĂ©fĂ©rences historiques (langage Ă©quilibrĂ© appris à l’école classique de danse de Saint-PĂ©tersbourg dont il est l’hĂ©ritier) et gestuelles contemporaines en un Ă©quilibre dramatiquement efficace. S’y affirment, bien caractĂ©risĂ©s, chaque personnage gravitant autour de RomĂ©o et Juliette : les provocateurs Mercutio et Tybalt, PĂąris, le sĂ©ducteur insistant. Les deux amants sont incarnĂ©s avec justesse : la juvĂ©nilitĂ© naturelle de leur style (scĂšne du balcon), sans effets dĂ©monstratifs ni poses outrĂ©es, expriment les tiraillements et les riches Ă©motions qui les portent jusqu’à la mort.

Ekaterina Sapogova (Juliette) et Alexandr Merkushev (RomĂ©o) soulignent la force de l’amour, la tendresse passionnĂ©e de leur dĂ©sir, malgrĂ© les conflits familiaux et les provocations en sĂ©rie (Tybalt) : leur technique sert la sincĂ©ritĂ© de leur Ă©lans (nombreux sauts et portĂ©s Ă  l’image de leurs sentiments. Samodurov insiste (parfois trop ?) sur la dimension lyrique et la jeunesse des hĂ©ros qui passent du jeu insouciant Ă  l’accomplissement du drame et de la tragĂ©die.
La volontĂ© d’actualisation du mythe Shakespeare n’est pas poussĂ©e assez loin ; Samodurov demeure dans un entre deux, classicisme et contemporain, certes dĂ©liĂ© voire virtuose, mais timide dans sa vision. La technique impeccable des ensembles, des duos montre l’excellence de la compagnie de l’Oural, un collectif visiblement inspirĂ© et amenĂ© Ă  se dĂ©passer par la fable shakespearienne. Globalement convaincant mĂȘme si nous n’avons pas lĂ , une chorĂ©graphie rĂ©ellement neuve, rĂ©gĂ©nĂ©rĂ©e, innovante recueillant la violence de Noureev ou la poĂ©sie nĂ©oclassique de MacMillan
 A connaĂźtre indiscutablement.

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

DVD, critique. RomĂ©o et Juliette [1 DVD & Blu-ray Ă©ditĂ© par BelAir Classiques]. Ballet en trois actes. Livret : Leonid Lavrovsky, Adrian Piotrovsky, Sergei Radlov. D’aprĂšs William Shakespeare. Musique : Sergei Prokofiev. ChorĂ©graphie : Vyacheslav Samodurov. Avec Juliette : Ekaterina Sapogova ; RomĂ©o : Alexandr Merkushev ; Mercutio : Igor Bulytsyn ; Benvolio : Gleb Sageev ; Tybalt : Vadim Eremin ; les danseurs du Ballet de l’OpĂ©ra de l’Oural / Ural Opera Ballet (Ekaterinbourg). Orchestre de l’OpĂ©ra de l’Oural (Ekaterinbourg) / Pavel Klinichev, direction. FilmĂ© Ă  OpĂ©ra de l’Oural, juin 2018. RĂ©alisation : Denis CaĂŻozzi. DurĂ©e : 1h57 min.

 

 

 

 

Comments are closed.