COMPTE-RENDU, critique, DANSE. PARIS, Chaillot, le 19 déc 2019. MALANDAIN : La Pastorale (d’après Beethoven)

maladain-ballet-ode-pastorale-de-la-nature-critique-ballet-classiquenewsCOMPTE-RENDU, critique, DANSE. PARIS, Chaillot, le 19 déc 2019. MALANDAIN : La Pastorale (d’après Beethoven). Avec « La Pastorale », Malandain en est déjà à son 3è ouvrage sur la musique de Beethoven : un compositeur à la mode évidemment puisque 2020 marque son 250è anniversaire. A l’origine, une commande de la ville natale de Ludwig, Bonn, pour souligner l’année Beethoven à venir. S’insérant dans l’architecture lumineuse et poétique de la symphonie, la chorégraphie qui en découle est à la fois limpide et fluide, d’une évidente clarté, mais aussi engagée, prônant allusivement une conscience critique sur les dérives anxiogènes de nos modes de vie. Le sujet de la 6è symphonie met l’accent sur la Nature et son miracle fragile, mis en péril par le dérèglement climatique que produit l’homme. Malandain célèbre donc la beauté de la Nature comme son essence délicate et son équilibre menacé. S’il est bien un compositeur qui puisait son énergie à la source naturelle, Ludwig, ce grand marcheur, en serait le premier représentant.
Thierry Malandain chorégraphie les sensations vécues au sein de cette Nature féconde et inspiratrice, que Beethoven a profondément su comprendre, cultiver, célébrer. Le style du chorégraphe exploite la vitalité acrobatique, sensuelle, très physique des 22 danseurs de sa compagnie ; le directeur du Centre chorégraphique national de Biarritz en déduit l’exaltation collective forgée dans l’énergie d’une Nature magnifiée, mais aussi mise à mal du fait ses propres agissements ; en somme un miroir subtil qui expose l’harmonie humaine et sa capacité tragique à corrompre, exploiter, construire sa propre disparition. En somme un ballet esthétique qui suscite aussi de graves questions sur le futur de l’humanité.

________________________________________________________________________________________________

COMPTE-RENDU, critique, DANSE. PARIS, Chaillot, le 19 déc 2019. MALANDAIN : La Pastorale  – Théâtre National de la Danse Chaillot, du 13 au 19 décembre 2019.
Création du ballet La Pastorale, à Tarbes, le 21 octobre 2019.
Plus d’infos sur le site du Théâtre de Chaillot :
https://www.theatre-chaillot.fr/fr/saison-2019-2020/pastorale

Illustrations : presse © Olivier Houeix

Comments are closed.