CD, critique. VIVI FELICE, Sonates de D. Scarlatti. Adeline de Preissac, harpe (1 cd La Simplesse, 2016)

preissac-adeline-de-harpe-scarlatti-cd-concert-juillet-2017-par-classiquenewsCD, critique. VIVI FELICE, Sonates de D. Scarlatti. Adeline de Preissac (1 cd La Simplesse). Adeline de Preissac Ă©claire et rĂ©Ă©crit la formidable relation voire complicitĂ© artistique et musicale qui s’est nouĂ©e entre le compositeur napolitain Domenico Scarlatti (1685 – 1757) et son Ă©lĂšve (et protectrice) la reine Maria Barbara. D’abord au Portugal (1720) puis en Espagne (1729), Scarlatti Ă©crit toutes les Sonates destinĂ©es au plaisir et Ă  la dĂ©lectation de la Souveraine, claveciniste talentueuse et elle aussi compositrice. Le sĂ©jour en Espagne allait encore marquer un cap dans l’élaboration d’une Ă©criture encore plus audacieuse, d’essence expĂ©rimentale. L’invention sans limites du crĂ©ateur sait exploiter toutes les ressources expressives des accords parfaits I, V, IV. Il n’en fallait pas moins pour susciter l’esprit de dĂ©fi (et d’expĂ©rimentaiton recrĂ©ative) de la harpiste Adeline de Preissac : 11 Sonates dĂ©voile le tissu imprĂ©visible d’un tempĂ©rament musical unique Ă  son Ă©poque, et aussi la transposition rafraichissante qu’en propose la harpiste.

FluiditĂ© rĂȘveuse, expressivitĂ© enivrĂ©e : Scarlatti rĂ©vĂ©lĂ©

En dĂ©pit des contraintes techniques liĂ©es Ă  la digitalitĂ© seule, malgrĂ© la rĂ©sonance naturelle de l’instrument, l’interprĂšte sait capter la vitalitĂ© et l’urgence de chaque piĂšce, rĂ©vĂ©lant toujours ce feu Ă  la fois poĂ©tique, libre, Ă©tonnamment suggestif et volubile d’un compositeur aussi bouillonnant qu’élĂ©gant (K 148). Les 11 Sonates rĂ©unis dans le disque rĂ©cemment paru Ă  l’étĂ© 2017 soulignent surtout l’expertise et la sensibilitĂ© de la harpiste française.  Alors que beaucoup d’élĂšves harpistes, dans les Conservatoires et pendant leurs Ă©tudes, lors de Concours aussi, apprennent les rudiments de l’instrument, se perfectionnent dans l’interprĂ©tation de transcriptions d’aprĂšs Scarlatti, aucun cd d’importance des Sonates de Domenico Scarlatti n’avait Ă©tĂ© publiĂ©. VoilĂ  une absence rĂ©parĂ©e d’autant qu’Adeline de Preissac ajoute plusieurs Sonates jamais jouĂ©es Ă  la harpe (telles les K434, K232, K148, K239, K302, K201)
 A chaque sĂ©quence, l’instrument Ă  la fois cristallin et rond affirme une sonoritĂ© enivrante qui fait surgir la profondeur et l’imprĂ©vu nĂ©s de l’intime et de la pudeur (K213). Il faut de la finesse et une expressivitĂ© Ă  la fois mordante et prĂ©cise, accordĂ©es Ă  une imagination flexible (chants et contrechants de la derniĂšre K 201), pour exprimer le souffle et la verve de chaque Sonate (K25). De toute Ă©vidence, Adeline de Preissac maĂźtrise les qualitĂ©s requises qui font le mystĂšre et l’énigme Scarlatti dans l’histoire de la musique. Programme enchanteur, musicalement flamboyant,  techniquement captivant. Bach se joue au piano, sans attĂ©nuation de son gĂ©nie. Il est grand temps de jouer Scarlatti Ă  la harpe pour en saisir diffĂ©remment le gĂ©nie protĂ©iforme et volubile. DĂ©fi relevĂ© aujourd’hui par Adeline de Preissac.

——————————

CLIC D'OR macaron 200CD, compte rendu critique. VIVI FELICE. 11 Sonates de Domenico Scarlatti. Adeline de Preissac, harpe (1 cd La Simplesse, enregistrĂ© en juin 2016). CLIC de CLASSIQUENEWS de l’étĂ© 2017.

AGENDA : Adeline de Preissac joue le programme de son disque VIVI FELICE, demain samedi 29 juillet Ă  TOURS :

preissac-adeline-de-harpe-scarlatti-cd-concert-juillet-2017-par-classiquenewsSamedi 29 juillet 2017 : Cloütre de la Psalette (Tours) – 14h30
« Vivi Felice » / Sonates de Domenico Scarlatti par Adeline de Preissac, harpe – Rens. : 02 47 47 05 19 - Concert pour la sortie du CD Scarlatti (rĂ©fĂ©rence : vivifel12) — LIRE aussi notre entretien avec Adeline de Preissac

 

Comments are closed.